J’ai essayé pour vous …de vous proposer des idées de menus pour la semaine à venir

menus semaine 29-2018

Idées de menus – semaine 29-2018

 menus semaine 28-2018<menus semaine 29-2018

Bonjour à vous tous,

Personnellement, j’ai souvent été confrontée au manque d’inspiration le soir venu pour répondre à la question « qu’est ce qu’on mange ce soir? ». Notamment lorsque la journée de boulot a été particulièrement chargée. Dans ces cas là en général je ne pense qu’à une chose, mon canapé. J’ai donc pris l’habitude, pour me motiver, d’élaborer à l’avance les menus pour les soirs de la semaine. En plus, cela simplifie les courses et évite d’acheter n’importe quoi. Je vous propose que l’on se retrouve chaque semaine pour partager nos idées de menus.

Je ne sais pas vous mais je suis crevée en ce moment. Du coup je suis allée faire un tour du coté de la fabrique à menus. Et l’air de rien ce n’est vraiment pas mal comme source d’inspiration.

Une très très petite forme je disais donc. Peut être le changement de rythme. Surement cette chaleur écrasante. Les vacances qui se font attendre. Vous aurez d’ailleurs remarqué l’absence de régularité dans les articles cette semaine et un billet sur la collection Le Bibliobus trop court alors qu’il y avait bien plus à dire. Juste envie de rester glander à la maison avec mon homme et p’tit bout plutôt que d’aller bosser. pas trés sérieux tout ça XD

En plus je n’ai pas pu réaliser mon défi pâtisserie ce weekend faute à un colis qui n’est pas arrivé (et qui n’est toujours pas arrivé). Grrr dites moi juste que le produit n’est pas dispo, et je l’aurais pris ailleurs! Fait chier.

Fort heureusement ce weekend s’est anniversaire d’un bout de chou trop chou, feu d’artifice, spa privatif pendant 2h en amoureux (parce que cela fait 20 ans que nous sommes ensemble l’air de rien) et final de la coupe du monde (parce qu’ils peuvent le refaire comme en 98, alors allez les bleus! ).

Bonne semaine à tous !

J’ai essayé pour vous…La collection le Bibliobus

J’ai essayé pour vous…La collection le Bibliobus

Il s’agit d’une série de livres aux éditions hachette éducation. Le niveau de lecture s’identifie facilement: CP/CE – CE2 ou CM. J’ai trouvé cela très pratique pour être certaine de ne pas proposer une lecture qui serait trop ambitieuse. Pas facile quand on n’est pas enseignant soit même de jauger la nuance.

Entre les scolarités du CP et du CE1 qui vient de s’achever, P’tit bout a ainsi pu découvrir un certain nombre des ouvrages destinés au premier niveau de lecture. Il me semble qu’il y en a une dizaine en tout pour les CP/CE1.

Chaque tome présente 4 œuvres intégrales. Il pourra s’agir d’un roman, d’un conte, d’une pièce de théâtre ou même d’une bande dessinée. Cela permet ainsi de diversifier les genres, mixer les auteurs mais également les illustrateurs. Car chaque oeuvre a son propre illustrateur ce qui permet vraiment de balayer large tous les goûts. Les illustrations restent nombreuses dans l’ouvrage, à la charnière encore des albums des années maternelles pour certains. Ainsi le jeune lecteur pourra se construire ses propres préférences sans à priori.

Certains des tomes sont construits autour d’une thématique : La différence, le Temps, Corps et Santé.

Petit plus, dans la marge, les mots difficiles sont définis.

                    

                     

 

J’ai essayé pour vous …de vous proposer des idées de menus pour la semaine à venir

menus semaine 28-2018

Idées de menus – semaine 28-2018

 menus semaine 27-2018 menus semaine 28-2018

Personnellement, j’ai souvent été confrontée au manque d’inspiration le soir venu pour répondre à la question « qu’est ce qu’on mange ce soir? ». Notamment lorsque la journée de boulot a été particulièrement chargée. Dans ces cas là en général je ne pense qu’à une chose, mon canapé. J’ai donc pris l’habitude, pour me motiver, d’élaborer à l’avance les menus pour les soirs de la semaine. En plus, cela simplifie les courses et évite d’acheter n’importe quoi. Je vous propose que l’on se retrouve chaque semaine pour partager nos idées de menus.

Les Grandes vacances sont là! Même si ce n’est les vacances que pour P’tit bout, cela marque quand même l’entrée dans un rythme moins effréné. Pas de stress le matin pour qu’il n’arrive pas en retard. D’autant que sur le chemin du boulot il n’y aura plus de bouchons, de quoi gagner facilement 10 à 15 min.  Pas de stress le soir pour arriver avant la fermeture de l’alae. Pas de bataille le soir pour qu’il fasse ses devoirs. Que du bonheur!

Une semaine tranquille en somme avec un défi pâtisserie ce weekend si j’arrive à réunir tous les ingrédients qu’il me faut 😉

Bonne semaine à tous !

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent « Parole de loup »

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent « Parole de loup »

Geoffroy de Pennart revisite à travers cette enquête de police les contes de loup. Accessible dès 6 ans, ce petit roman plein d’humour donne la version du loup des faits qui lui sont reprochés.

Or déjà, dès la couverture, on met sa parole en doute. Ce loup en peignoir rose qui jure solennellement la main levée n’inspire pas confiance.

En effet, l’enfant prendra plaisir à relever les hésitations de langage pour retrouver la vraie histoire derrière les mensonges du loup.

« Je n’écoute que mon esto…que mon coeur »

« Je cours la croq…la sauver »

« Elle me donnerai volontiers un coup de poêl…main »

Par ailleurs, les illustrations quand à elles ne mentent pas.

Cela ne vous rappelle pas les efforts de vos bouts de chou lorsqu’ils essaient de broder une histoire plausible pour couvrir leurs bêtises?

Enfin, s’ils ont bien suivi, ils devraient pouvoir vous expliquer pourquoi la plupart de ces personnages ont une poêle à la main.

C’est également l’occasion de retourner lire les contes originaux. « Les trois petits cochons » « Le petit chaperon rouge » « les sept chevreaux » « Pierre et le loup » « Le loup et l’agneau ».

De quoi trouver des raisons de lire et relire ce petit roman tout en s’amusant.

 

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

J’ai essayé pour vous…Ever Oasis

J’ai essayé pour vous…Ever Oasis

Hier nous abordions des idées pour occuper les p’tits bouts cet été dans l’idée que leurs activités ne se résument pas à la TV et la console.

Néanmoins, j’avais déjà annoncé que malgré tout,  il y aura en partie de la console et de la télé. Ne nous leurrons pas. Parce que après tout, si ce n’est pas pendant les vacances qu’ils peuvent en abuser un petit peu, je ne vois pas quand.

Cependant tous les jeux console ne se valent pas et il est souvent difficile de choisir. Vu leur prix, on n’a pas envie non plus qu’il soit trop vite terminé.

Voici un petit bijou de la console Nintendo DS, pour les mini fan du genre RPG de 7 ans et +. Il permet de ne pas tomber dans les licences Pokemon ou Yo-Kai Watch si vous n’approuvez pas ou commencez à saturer.  Ce jeu est sortit l’été dernier, ce qui sous entend en plus qu’il est possible de le trouver d’occasion.

L’histoire

Dans Ever Oasis vous allez incarner un jeune chef qui avec l’aide d’une génie de l’eau va fonder une oasis en plein désert. Ce monde est attaqué par le chaos, personnification des tous les sentiments négatifs qui peuvent nous animer.

L’objectif du duo est de faire grandir l’oasis de sorte à couvrir tout le désert et rendre tous ses habitants heureux.

Dans leur quête, ils vont pouvoir rencontrer différents alliés. Certains viendront d’eux même à l’oasis pour s’y installer, certains doivent être trouvés pendant l’exploration, certains ne viennent que si plusieurs conditions sont réunies. Plusieurs peuplent habitent le désert, quatre peuvent s’installer chez vous : les Granéens, les Ouads, les Serks, et les Lycos; généralement après que vous ayez accompli au moins une petite quête pour vous lier d’amitié.

Plus il y a d’habitants dans l’oasis plus cette dernière grandit et vos pouvoirs avec.

L’histoire va vous mener de quête en quête à explorer cet univers, combattre le chaos et faire grandir votre oasis.

Modes de jeu

Les combats se déroulent en temps réel. Vous pouvez avoir jusqu’à 2 alliés avec vous et pouvez prendre le contrôle de celui que vous voulez. Vos alliés ont des capacités différentes qui vous seront utiles pour résoudre les casses-têtes des donjons. Ainsi que pour avancer dans votre exploration des labyrinthes et débloquer des trésors. Il vous faudra donc à plusieurs reprises retourner à l’oasis pour modifier votre équipe selon vos besoins.

Les alliés qui ne sont pas avec vous sont à l’oasis et aident à la faire prospérer.

Ainsi les Granéens sont des artisans qui lorsqu’ils vont accepter de s’installer chez vous ouvriront un commerce: une boutifleur. Chaque boutifleur donnera accès à 3 quêtes annexes qui jalonneront son évolution. Vos explorations vous aident à trouver les matières premières nécessaires à ces artisans pour créer leurs produits. Plus vous avancez dans le jeu plus la demande va être importante. Vous pouvez également organiser des événements commerciaux : les foires, pour faire de nombreuses ventes d’un coup. Les Granéens peuvent également vous accompagner dans vos quêtes. Enfin vous pouvez également les envoyer s’occuper du potager.

Tandis que les trois autres peuples sont des guerriers qui peuvent vous accompagner dans vos combats mais que vous pouvez également envoyer en exploration pour récolter ce dont vous avez besoin pour approvisionner les boutifleurs.

Ce que j’ai aimé dans ce jeu

  • Les graphiques mignons,
  • L’aspect gestion de l’oasis (qui reste assez basique pour être accessible à des p’tits bouts de 7 ans),
  • Les casses têtes pour avancer dans les donjons, et qui font travailler les méninges.

L’ensemble pose suffisamment de défi à un enfant sans pour autant en devenir décourageant car trop dur. Il est probable que pour les habitués du genre de plus de 12 ans ce jeu ne présentera pas un challenge. Néanmoins, on se laisse facilement prendre au jeu grâce à la bonne bouille du héros.