J’ai essayé pour vous….Yéti & Compagnie

J’ai essayé pour vous….Yéti & Compagnie

 

Initialement je n’étais pas emballée à l’idée d’aller voir ce film d’animation mais P’tit bout en avait envie. J’y suis donc allée sans attentes particulières.

Le Pitch

Les yétis existent bel et bien et vivent sur un pic montagneux enneigé, au dessus des nuages. Ils sont organisés en une société dirigée par le gardien des Pierres. Les Pierres sont le socle des règles fondamentales sur laquelle leur société s’est construite. Le yéti mis en avant, Migo, va succéder à son père en tant que sonneur de gong. Son rôle consistera en faire sonner le gong pour que l’escargot soleil se réveille et se lève.

En bas dans la vallée, Percy (doublé par Julien Doré) réalise des reportages animaliers. Cependant ces derniers n’ont plus le succès escompté et il est criblé de dettes. Il commence à envisager  de faire des faux reportages pour améliorer son audimat.

Un aviateur va s’écraser sur le pic enneigé. Migo va avoir la preuve visuelle que les « Petits pieds » existent. Mais les Pierres disent que non. Comme il maintient son discours qui commence à créer des inquiétudes dans la communauté yétis, le gardien des Pierres l’exil. Migo va descendre dans la vallée pour en ramener la preuve et tombe sur Percy qui voit là l’occasion de faire le reportage du siècle.

A partir de quel âge ?

Avant 7 ans un enfant plus jeune risque de ne rien comprendre car même si le film est entrecoupé de plusieurs scènes chantées à la façon des Disneys, et de nombreux gag burlesques façon cartoon, l’histoire est quand même longue et compliquée.

Qualité de l’animation

Le graphisme est coloré avec des bouilles de Yétis sympas et pelucheux. L’animation est de grande qualité même si ce n’est pas mon style graphique préféré.

Quel verdict ?

J’ai été agréablement surprise par le message de fond du film autour de la question du mensonge.

Celui qui remet en cause notre intégrité : Percy est prêt à raconter n’importe quoi du moment que sa vidéo devient virale.

Celui qui vise l’obscurantisme : le gardien des Pierres continu à tenir le même discours alors qu’il sait que les Pierres ne disent pas la vérité. Ceux qui posent des questions sont mis au ban de la société.

Enfin celui qui vise à protéger : le gardien des Pierres ne dit pas la vérité dans l’objectif de protéger la société des Yétis des hommes.

En finalité la vérité sera dite à l’ensemble des Yétis qui, en connaissance de cause, décideront collectivement s’ils veulent continuer à vivre cachés des hommes car la menace qu’ils représentent est trop grande. Ou s’ils veulent descendre de leur pic et essayer de communiquer avec eux.