J’ai essayé pour vous…Un escape game avec un enfant

escape games

Pour ceux ou celles qui ne seraient pas encore familiers avec le concept d’escape game , je vous invite à lire en premier lieu cet article.

Jusqu’à présent pour nous il s’agissait de l’activité que nous faisions entre adultes et nous n’avions pas encore envisagé d’en faire une partie avec p’tit bout.

Mais bon il grandit et j’avais bien envie de mettre à profit cette période estivale pour tenter le coup.

Comment choisir le bon escape game avec un enfant ?

Vous vous en doutez tous les escape game ne sont pas adaptés aux enfants. Trois choses essentielles à prendre en compte :

  • l’âge minimum autorisé par la salle où vous allez vous rendre,
  • l’équilibre enfants/adultes de votre groupe,
  • l’ambiance du jeu que vous allez choisir.

L’âge minimum, je le devine comment?

Très concrètement certaines salles sont plus kids friendly que d’autres. Sur Montpellier la salle Skryptic affiche ouvertement ce choix sur EscapeGame•fr ( à partir de 8 ans). De la même façon c’est Live corp. qui affiche ce choix sur wescape en proposant deux escape game en réalité augmentée via tablette dans les rues de Montpellier (à partir de 6 ans). Sur l’un ou l’autre des deux sites de recherche la mention « enfant » fait partie des critères de tri.

Dans l’absolu la majorité des salles vous annoncent dans leur FAQ l’age minimum requis. A partir de 12 ans vous n’avez pratiquement plus besoin de vérifier cette mention. La présence d’un accompagnant adulte est néanmoins toujours exigée.

L’équilibre du groupe

Je déconseille que la proportion d’enfants soit plus importante que celle d’adultes dans la composition de votre équipe. Les énigmes sont quand même pensées pour des adultes. Lors de notre essai P’tit bout s’est éclaté à retourner la pièce de fond en comble pour trouver les indices. C’était sa mission principale. Résoudre les énigmes seul était encore au delà de sa portée. En duo avec un adulte c’était envisageable. Si vous vous retrouvez avec plus d’enfants à gérer que d’adulte à faire avancer le shmilblick vous n’aurez pas assez de 60 minutes pour tout faire.

Je trouve qu’un escape game est au top avec 4 adultes. Par conséquent je trouve que la combinaison 4 adultes +1 ou 2 enfants est top. 3 adultes/3 enfants je trouve cela déjà juste sauf à ce que un des enfants ai déjà plus de 12 ans.

Attention, cet élément d’équilibre dans la composition de votre équipe va limiter vos possibilités de choix de scénarios car certaines salles sont limitées à 4 joueurs. Dans ce cas là, si vous tenez absolument à faire cette salle et pas une autre, ne prenez qu’un seul enfant de moins de 12 ans ou vous allez souffrir. Sauf à ce que ce ne soit pas leur première partie et que vous ayez déjà ensemble une mécanique de jeu bien rodée.

Le choix du scénario

En lisant le synopsis du scénario vous aurez souvent des indications quant à l’age minimum requis. Certains sont tout simplement interdits en dessous d’un certain âge. Certains sont juste déconseillés. Après vous connaissez vos enfants mais à débuter un escape game il n’est peut être pas nécessaire d’attaquer de suite avec un scénario flippant. Après si vous aimez particulièrement l’idée d’être réveillé pendant les trois nuits qui suivront parce qu’il en fait des cauchemars, c’est vous qui voyez XD

Alors plutôt pour ou contre?

Je pense qu’il est important de continuer à faire des parties sans enfants pour pouvoir vraiment en profiter. Cependant ce moment partagé avec P’tit bout était néanmoins intéressant. Et cela le sera de plus en plus dès lors qu’il pourra commencer à participer à la résolution des énigmes à proprement parler.

Ce premier test a été réalisé à Skryptic dans la salle pourfendeur de dragon. Attention, si votre enfant a peur du noir c’est déconseillé. Cela peut encore arriver à 8 ans, je préfère donc le préciser. Les 15-20 premières minutes de la partie se font à la lueur de bougies (électriques). Votre objectif est de retrouver l’épée légendaire pour occire le dragon qui s’en prend au royaume. L’immersion est immédiate, la déco très réussie. Le cheminement de résolution des énigmes n’étant pas linéaire, la difficulté de leur résolution est plus élevée. Et puis avouons nous avons manqué de méthodologie et nous sommes un peu éparpillés. Néanmoins grâce au soutien de notre game master nous avons quand même réussi dans les temps 😉 Cerise sur le gâteau, la photo de groupe en costume en fin de partie, imprimée en autant d’exemplaires que souhaités plutôt qu’un simple format numérique.