J’ai essayé pour vous…Pokemon Epée et Bouclier

Pokemon Epée

Plus précisément j’ai joué à la version Epée, mais comme toujours dans les jeux Pokemon de chez Nintendo il n’y a que peu de différence entre les deux versions du jeu.

Comme annoncé dans le billet sur les mangas Pokemon, ce nouvel opus correspond à la lancée de la huitième génération qui se déroule dans un nouveau monde: Galar.

L’histoire

Le jeu est accessible aux enfants de 7 ans. L’histoire est construite pour les plus jeunes. Vous pouvez les laisser s’y amuser sans inquiétude. Vous incarnez un jeune dresseur et son rivale qui vont faire le tour des arènes pour défier tous les champions. Ceci afin de pouvoir en finalité défier le Maître et remporter son titre.

En parallèle vous explorerez la légende des héros de Galar : les Pokémons Épée et Bouclier.

En chemin l’objectif est comme toujours de les capturer tous.

Une fois le jeu terminé une première fois, une seconde aventure se lance. Vous êtes désormais le Maître de Galar et vous vous opposerez à un duo d’excités qui créent des problèmes. Cette « suite » est l’occasion de capturer le Pokémon légendaire.

A partir de cette seconde fin vous aurez toujours accès au jeu pour compléter votre Pokedex s’il vous en manque.

La particularité du monde de Galar est la possibilité de dynamaxer les Pokemons en des endroits particuliers : comprendre leur donner une forme gigantesque pendant trois tours de jeu.

La jouabilité

Je l’ai trouvé plus abouti que Let’s go Pikachu. Les différents niveaux sont moins longs ce qui évite de rendre certaines phases du jeu agaçante lors de l’exploration. Les « donjons » sont également plus simples ce qui évitera aux plus jeunes de décrocher.

L’interaction avec vos Pokemons pour améliorer votre lien d’amitié se fait lors des phases dites de Camping où vous pourrez discuter ou jouer avec eux et leur préparer à manger. Plus votre Pokemon vous apprécie plus il sera efficace lors des combats.

Votre personnages est personnalisable tant dans ses caractéristiques physiques que sa tenue le long du jeu.

L’exploration des terres sauvages permet de lancer des raids avec d’autres joueurs (abonnement online nécessaire) pour affronter ensemble des Pokemons dynamaxés. Je n’ai pas du tout testé cette partie du jeu.

A priori pas d’interaction avec Pokemon go comme cela était le cas dans le précédent opus. De même l’accessoire Pokeball plus n’a ici aucun intérêt. Vous ne pourrez pas l’utiliser comme manette pour capturer vos Pokemon. Au mieux vous pouvez y sauvegarder un Pokemon pour l’emmener avec vous façon tamagoshi. Ce qui concrètement ne représente aucun intérêt.

Avis

C’est un bon jeu pour les enfants, dont l’histoire défend des valeurs d’amitié et de courage. Le cheminement est facile, le graphisme est bon (le meilleur de tous les opus je dirais) et la durée du jeu n’est pas excessive, ce qui leur permettra d’en venir à bout avant de se décourager.