J’ai essayé pour vous…L’horoscope de Rob Brezsny

horoscope

L’horoscope, vaste sujet. Il y a ceux qui n’y croient pas du tout, ceux qui le consultent consciencieusement tous les matins, et toutes les nuances entre, forcément.

Dans l’ensemble, nous avons quand même tendance à tendre l’oreille un peu plus attentivement quand il passe à la radio le matin, surtout le notre. A lire la page qui le concerne, lorsque l’on feuillette négligemment un magazine dans une salle d’attente pour passer le temps. Quand il nous annonce une journée agréable nous sommes contents. Quand il nous dit que l’on va faire fausse route on le classe dans la catégorie des foutaises. Qui s’est reconnu?

Personnellement j’aime bien lire mon horoscope. Mais avouons que certains piquent les yeux en matière de formulation. D’autres ne prêchent que du bonheur pour tout le monde ou à l’inverse la fin du monde. En lisant mon horoscope de la semaine ce matin, je me suis dit que peut être vous ne connaissiez pas celui de Rob Brezsny. Alors qu’il faudrait au moins une fois dans sa vie l’avoir lu. Ne serait ce que pour ses qualités littéraires ^^

L’horoscope de Rob Brezsny parait tous les jeudi, pour la semaine à venir. Courrier International nous le traduit en langue française et le rend accessible en ligne même aux non abonnés.

Je leur emprunte leurs propres mots pour présenter Rob Brezsny et son horoscope :

« L’Américain Rob Brezsny est l’un des astrologues les plus atypiques au monde. Sa chronique hebdomadaire “Free Will Astrology” est publiée dans environ une centaine de titres de la presse mondiale, de Singapour à Hong Kong en passant par Sydney et Toronto. Autant appréciée par les professeurs d’université que par les ménagères de moins de 50 ans, elle fourmille de références littéraires et cinématographiques et se distingue par son ton poétique. Courrier international est le premier titre de presse francophone à en proposer la traduction. « 

De la poésie, assurément. Ajoutez y également un petit ton irrévérencieux de temps en temps. De l’humour et de la dérision. Je le prends comme un conseil à méditer pour la semaine. D’ailleurs il y a un petite phrase d’introduction commune à tous les signes. Pour exemple :

« Semaine du 30 janvier au 5 février 2020 : Garde-toi de jouer le tiercé perdant: prendre les choses trop à cœur, trop littéralement, trop sérieusement. »

Bien, maintenant que vous avez lu le votre (au moins, même si en général dans sa lancée on a tendance à lire aussi celui de nos proches, par simple curiosité) qu’est ce que vous en pensez? Vous l’adoptez ou au contraire il est bien trop opposé à l’idée que vous vous faites d’un horoscope?

L’ image de couverture a été réalisée par Asklepios Wien de Pixabay