J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent Le tunnel.

Le tunnel

Comme je vous l’annonçais déjà semaine dernière, voici un album de plus de Anthony Browne : Le tunnel. Ce qui monte à 4 notre sélection d’albums de cet auteur prolifique aux splendides illustrations.

Cet album est disponible aux éditions l’école des loisirs en format cartonné classique dans la collection Kaléidoscope. Mais également en petit format souple, plus abordable, dans la collection les lutins.

Accessible dès 6 ans.

Le tunnel : l’histoire

L’histoire aborde le thème des relations entre un grand frère et sa petite sœur. Ainsi que de la peur, celle qui est rationnelle et celle qui l’est moins.

Les deux enfants sont bien différents l’un de l’autre et ne partagent pas de centres d’intérêts. La petite sœur prend peur facilement et son grand frère en profite pour lui faire des farces et la chahuter. Ce n’est pas pour autant qu’ils ne s’aiment pas, c’est juste qu’ils ne le savent pas encore.

Un jour la mère en a assez de leurs disputes et leur demande d’aller jouer dehors. La petite soeur suit son grand frère jusqu’à un terrain vague où elle n’avait pas franchement envie d’aller (il lui fait peur).

Dans ce terrain vague le grand frère découvre un tunnel et décide de l’explorer. La petite sœur refuse, terrifiée. Son frère ne revenant pas, après un long moment d’attente, elle entre dans le tunnel à son tour. Cette scène nous a beaucoup fait penser à Alice au pays des merveilles.

Ce qui se déroule de l’autre coté du tunnel relève du conte. Mais tout est bien qui finit bien et ils seront rentrés à l’heure pour déjeuner.

Pour une fois que c’est la petite sœur qui sauve la mise à son grand frère XD

Les illustrations

De nombreuses références aux contes traditionnels ponctuent les illustrations de l’album. Tantôt un tableau du petit chaperon rouge et du loup, la maison de Hansel et Gretel, le livre que tient la fille contre elle, … etc

Les troncs des arbres de l’épaisse forêt que traverse la petite fille ressemblent aux grands méchants loups, ours, sangliers des forêts ensorcelées.

Dans les scènes joyeuses, on retrouve les couleurs vives chères à Anthony Brown. On apprécie également les visages très expressifs.

Bref, nous sommes fan ^^

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?