J’ai essayé pour vous ….Chut les enfants lisent Grand loup et petit loup

Grand loup et petit loup

J’ai essayé pour vous ….Chut les enfants lisent Grand loup et petit loup

 

Les éditions Flammarion ont réuni dans un même coffret les trois tomes des aventures de Grand loup et petit loup :

  • Grand loup et petit loup,
  • La petite feuille qui ne tombait pas,
  • Une si belle orange.

Des albums à découvrir à partir de 4 ans.

Grand loup et petit loup

 

Nadine Brun-Cosme raconte avec beaucoup de tendresse et de poésie l’amitié qui lie Grand Loup et Petit loup.  Les illustrations d’Olivier Tallec accompagnent merveilleusement ce texte. C’est un illustrateur dont j’aime beaucoup le travail, je vous présenterai d’autres de ses ouvrages.

Grand loup et petit loup

Dans le premier tome nous voyons naître l’amitié entre Grand loup et un petit loup. Ce Grand loup si fort qui au début est agacé par la présence de ce petit loup. Ce Grand loup rassuré de constater que petit loup est bien plus petit que lui, qu’il monte moins bien aux arbres. Mais ce Grand Loup qui s’avère finalement avoir un cœur tendre qui s’exprime non pas par des paroles mais par de petites attentions : un petit coin de couverture, une partie de son déjeuner. Ce n’est que lorsque ce petit loup agaçant s’en va que Grand loup réalise combien il s’était attaché à lui. Petit loup revient, et ils est tacitement convenu qu’ils sont désormais amis. Un album qui conte combien il n’est pas si facile d’accepter l’amitié d’un autre, et que cet autre n’a pas à vous ressembler en tous points.

Grand loup et petit loup

La petite feuille qui ne tombait pas

Dans le second tome, après avoir fait longuement patienter petit loup, Grand loup finit par répondre favorablement à sa requête juste pour voir les yeux de petit loup briller. Et même s’il s’avère ardu d’aller cueillir cette petite feuille qui refuse de tomber, Grand loup persévère. De son coté, petit loup voyant que son ami se met en danger, s’inquiète et commence à se demander si cela en valait bien la peine. Grand loup, dans son rôle de grand, semble être prêt à tout pour faire plaisir à son petit ami. Par l’inquiétude qu’exprime petit loup, il exprime son attachement.

Grand loup et petit loup

 

Une si belle orange

Dans le troisième tome Grand loup et petit loup revivent un mix des sentiments éprouvés dans les deux tomes précédents. Même si une petite compétition bon enfant s’installe au moment d’aller cueillir le premier l’orange, Grand loup la laisse à petit loup pour lui faire plaisir. Mais l’orange tombe et est perdue. Petit loup part à sa recherche et ne revient pas.

Grand loup revit le sentiment de la disparition de petit loup, qui l’a laissé seul. Il part à sa recherche. Il retrouve l’orange mais pas petit loup. il prend sur lui et traverse ce bois qu’il ne connait pas, effrayant, de plus en plus plongé dans le noir. Et il finit par retrouver petit loup, qui lui même est ressortit grandi de cette traversée. Et finalement Grand loup aime bien le nouveau petit loup, et ils s’installent sous ce nouvel arbre plus grand perché sur une colline plus raide. Car peu importe finalement du moment qu’ils sont ensemble.

Grand loup et petit loup

Autant dans les 2 premiers tomes les illustrations accompagnent le texte, évoquant le passage des saisons par exemple pour l’épisode de la feuille. Autant les illustrations viennent compléter l’histoire, en lui donnant une autre dimension que celle qu’imaginerait l’enfant s’il ne faisait qu’écouter le texte. A aucun moment dans le texte il n’est évoqué que le bois qu’ils ne connaissent pas est une ville. Ce sont uniquement les illustrations qui portent ce message. Les enfants ont peur de se promener de nuit en forêt, il parait tout à fait cohérent que cette peur soit équivalente pour des loups dans une ville. C’est un clin d’oeuil que P’tit bout a apprécié.

 

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

J’ai essayé pour vous…des coloriages en réalité augmentée

quiver

J’ai essayé pour vous…des coloriages en réalité augmentée

 

Avec P’tit bout nous avons découvert l’application Quiver très récemment.

Commencez par télécharger sur votre tablette l‘application quiver. Elle est gratuite. Laissez lui l’accès à l’appareil photo.

Depuis votre ordi (à moins que vous ne puissiez imprimer depuis votre tablette), téléchargez les coloriages qui vous plaisent. Attention à cette étape, certains sont payants. Mais il y en a quand même de nombreux gratuits et sur différents thèmes (dont les power rangers que les p’tits gars adorent).

Pour débuter avec P’tit bout nous avons choisi les deux coloriages suivants et les avons imprimés :

quiver   quiver

N’ayant aucune idée de ce que cela allait donner en réalité augmentée, nous avons mis les couleurs un peu comme cela nous plaisait. La forme géométrique au milieu du premier restait encore un concept assez vague. Pas besoin d’utiliser des crayons spéciaux, ce que vous avez à la maison ira très bien.

quiver    quiver

Une fois vos coloriages terminés, c’est le moment de les passer en réalité augmentée. Depuis votre tablette, lancez quiver et faites la mise au point pour cadrer votre coloriage, lequel va s’animer sous vos yeux. L’étape de la mise au point requière toutefois d’être assez éloigné du coloriage. S’était difficile pour P’tit bout de maintenir la bonne distance et le bon cadrage suffisamment longtemps pour que le coloriage se lance en réalité augmentée.

La curieuse forme géométrique du premier s’est pliée en un volume

quiver

Le second coloriage s’est avéré plus ludique. Le lion s’est animé (en conservant les couleurs que lui avait donné p’tit bout). Un mini-jeu s’est lancé où il était possible de faire faire des tirs au but au lion. A chaque réussite, le lion faisait une petite danse de la victoire sur lui même.

quiver  quiver

De quoi occuper utilement un mercredi après midi ou un dimanche pluvieux 😉  Qu’en pensez vous?

J’ai essayé pour vous…de réaliser un gâteau tout chocolat

gâteau tout chocolat

J’ai essayé pour vous…de réaliser un gâteau tout chocolat

 

 Ingrédients 

  • 180 g de beurre pour le moelleux et 250 g pour la garniture
  • 4 oeufs
  • 1 cc d’extrait de vanille
  • 330 g de sucre en poudre
  • 110 g de farine à levure incorporée
  • 35 g de cacao en poudre
  • 180 ml de lait fermenté
  • 400 g de chocolat noir fondu
  • 80 g de sucre glace

 

Et oui je sais je fais des infidélités à l’épreuve technique du Meilleur pâtissier. Mais la semaine dernière la recette demandait trop de matériel que je n’ai pas, et cette semaine il n’était pas possible de proposer un riz au lait renversé pour mon papa. C’était son anniversaire! Il n’aime pas du tout ça.

Du coup j’ai opté pour un gâteau tout chocolat comme il les aime. La recette est tirée du grand livre Marabout de la cuisine facile sous le nom moelleux fourré au chocolat.

Etape 1: le moelleux

Il faut commencer par préchauffer son four à 180 °C et à séparer les jaunes des blancs d’œufs.

Battre au mixeur le beurre coupé en petits morceaux, avec l’extrait de vanille et le sucre > j’ai obtenu un mélange assez épais.

Puis y ajouter les 4 jaunes d’œufs un à un. > Le mélange n’a pas changé de consistance.

On ajoute à cette préparation la farine et le cacao tamisés > le mélange est devenu très pâteux.

Et enfin le lait fermenté, et là le mélange est devenu d’un coup très mousseux. Ne trouvant pas du lait avec l’appellation fermentée j’ai pris de l’actimel nature. Et si ce n’était pas ça et bien … tant pis.

gâteau tout chocolat gâteau tout chocolat gâteau tout chocolat gâteau tout chocolat

Mettez votre mousse au chocolat de coté et montez vos blancs en neige. Il va falloir incorporer délicatement ces blancs à votre mélange au cacao.

gâteau tout chocolat

Ensuite j’ai voulu verser ma préparation dans ce moule :

gâteau tout chocolat

 

Au début cela tenait, je l’ai mis au four. Puis l’air de rien 5 min après j’ai regardé par la fenêtre. Et là ça a été la cata. Le mélange avait soulevé le moule et commençait à passer par dessous. OMG. Je l’ai vite sortit de là et transvasé le tout dans un moule à manqué. Notez que j’ai quand même pris le temps de mouler mon second moule et d’y ajouter au fond un cercle de papier sulfurisé histoire de ne pas pleurer au démoulage. Dans la manipulation j’ai perdu néanmoins une quantité de pâte et très certainement contrarié sa levée.

J’ai minuté 60 min et suis passée à la garniture.

Etape 2 : La garniture

Bon, archifacile. Si j’y arrive vous y arriverez.

Tout d’abord le chocolat cassé en morceaux dans un bol. Puis le bol au bain marie au dessus d’une casserole pour faire fondre le chocolat.

Pendant ce temps le beurre dans un second bol au micro onde pour le faire fondre. Enfin hors du feu on ajoute le beurre au chocolat en remuant avec une cuillère en bois pour que le mélange reste bien lisse. Enfin on y ajoute le sucre glace tout en continuant de remuer pour qu’il devienne brillant. On le laisse de coté pour qu’il refroidisse. Il a largement le temps, votre moelleux est encore en train de cuire

gâteau tout chocolat gâteau tout chocolat

Etape 3: le Montage

Votre minuteur sonne 60 min. Vérifiez la cuisson. Personnellement je n’ai pas trouvé que mon gâteau avait suffisamment gonflé. Il s’était décollé des bords du moule tout seul et n’a donc présenté aucune difficulté au démoulage.

gâteau tout chocolat  gâteau tout chocolat

 

Je l’ai laissé refroidir avant de le couper en trois disques. Cette fois, contrairement à mon essai du Chajà de Paysandu, j’étais motivée pour le tenter. J’ai coupé un premier disque, et là j’ai quand même eu un doute sur la cuisson du gâteau. Il a la consistance d’un fondant là non plutôt que celle d’un moelleux?  Ne faudrait-il pas qu’il ai la consistance d’une génoise plutôt? Bon l’avantage c’est qu’il n’était pas sec.

gâteau tout chocolat gâteau tout chocolat

 

La découpe de ce qui restait du gâteau en deux disques a été plus périlleuse.

Pensez à bien mélanger votre garniture au chocolat refroidie avant d’en étaler une épaisseur sur votre premier disque. Posez dessus un second disque, un nouvelle couche de garniture et recouvrez du dernier disque.

Enfin, il faut napper l’ensemble du gâteau y compris les cotés du reste de garniture et le laisser prendre minimum 3 heures au frais.

gâteau tout chocolat

J’avais préparé le gâteau la veille car difficile de prévoir de le laisser trois heures au frais en le préparant le matin même pour le déjeuner sans se lever à pas d’heure.

A la dégustation j’ai trouvé qu’il y avait trop de garniture par rapport à mes épaisseurs de gâteau. Si c’était à refaire, avec l’épaisseur de gâteau que j’ai obtenu, je n’aurai du le couper qu’en deux disques avec une généreuse garniture entre les deux.

Cependant, Il était très bon. Il fallait juste en prendre une petite part car on a saturé quand même assez vite en chocolat. Surtout après un repas qui était déjà copieux. Mon papa a aimé, et ma foi, comme c’était son anniversaire, c’était après tout l’essentiel.

Peut être que je le referai pour l’anniversaire de P’tit bout dans quelques jours.

gâteau tout chocolat

J’ai essayé pour vous …de vous proposer des idées de menus pour la semaine à venir

menus semaine 47

Idées de menus – semaine 47

 menus semaine 46 <menus semaine 47

Personnellement, j’ai souvent été confrontée au manque d’inspiration le soir venu pour répondre à la question « qu’est ce qu’on mange ce soir? ». Notamment lorsque la journée de boulot a été particulièrement chargée. Dans ces cas là en général je ne pense qu’à une chose, mon canapé. J’ai donc pris l’habitude, pour me motiver, d’élaborer à l’avance les menus pour les soirs de la semaine. En plus, cela simplifie les courses et évite d’acheter n’importe quoi. Je vous propose que l’on se retrouve chaque semaine pour partager nos idées de menus. Voici celui de la semaine à venir, la semaine 47.

Une semaine assez classique de prévue. Le froid est bien arrivé même dans le Sud, ça donne envie de manger des petits plats réconfortants. J’ai donc glissé un chili con carne. Je n’ai pas encore osé la raclette, je me suis dit que ce n’était pas raisonnable, mais elle ne devrait pas tarder (à moins que l’on ne se la fasse chez des amis vendredi soir, à voir ^^ )

PS: mes semaines de menus vont du samedi au vendredi car je passe récupérer mes courses au drive le samedi matin.

J’ai essayé pour vous…Peau d’Ane

Peau d'Ane

J’ai essayé pour vous…Peau d’Ane

Rien d’original vous allez me dire. Et pourtant l’édition Gautier-Languereau de ce conte de Charle Perrault est juste magnifique.

La quatrième page de couverture annonce :

« Le célèbre conte de Charles Perrault sublimé par un jeu délicat de découpes laser et de reflets argentés »

Et c’est exactement cela, sublime.

Voyez plutôt ces fines dentelles et ciselures. Chaque détail compte.

Peau d'Ane  Peau d'Ane

Les robes de la fée et des princesses feront rêver toutes les petites filles.

Peau d'Ane

 

Hélène Druvert, l’illustratrice designer papier de cet objet délicat, présente entre deux pages du livre, une intercalaire en papier découpé qui se superpose ainsi au fil de votre lecture tantôt sur la page de droite puis sur celle de gauche.

Peau d'Ane  Peau d'Ane

L’enfant découvre par le trou de la serrure, en même temps que le prince, la supercherie, qui sera entièrement levée en tournant la page.

Peau d'Ane

 

Peau d'Ane  Peau d'Ane

Je craignais au début que P’tit bout considère Peau d’Ane comme une histoire de princesse, autrement dit de fille, et le boude. Mais non. Il a beaucoup apprécié l’ambiance qui se dégage de cet univers bleu nuit et argent. Tout comme le Grand livre Pop Up du Petit Prince, il a rangé ce livre dans le meuble proche de son lit, là où il risque le moins de s’abîmer, car le considère comme précieux. Il est clairement plus fasciné par la technique d’illustration utilisée que par l’histoire en elle même.

Cela me donne bien envie de lui procurer les autres titres :

  • New York melody
  • Paris s’envole
  • Mary Poppins

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?