J’ai essayé pour vous…Les playmobil Ghostbusters

Ghostbusters

J’ai essayé pour vous…Les playmobil Ghostbusters

 

A l’occasion de son anniversaire, P’tit bout s’est vu offrir la série Ghosbusters des Playmobil. L’occasion pour nous de vous faire un bref aperçu de cette nouvelle gamme.

Elle se compose de deux boites principales qui sont « le Quartier général de SOS fantômes » et « la Voiture Ecto-1 ». Auxquelles vous pouvez ajouter deux boites secondaires qui sont « Stantz VS le Fantôme Stay Puft (Bibendum Chamallow)  » et le « fantôme Bouffe tout » qui s’en prend à un stand de hot dog. Enfin, pour avoir quelques figurines supplémentaires sont également disponibles deux petites boites : « Venkman VS les chiens de la terreur » et « Spengler VS un fantôme inconnu » sinon vous n’aurez pas l’équipe complète en tenue.

Prévoir 2h30 pour tout monter à un rythme tranquille.

Comparatif de la gamme

Surtout n’allez pas les acheter sur le site officiel de Playmobil.  Pour exemple vous y trouverez le quartier général pour 84.90 euros alors que sur Amazon le même jouet est à 52.28 euros. Oui, on  a un peu l’impression de se faire avoir n’est ce pas? Idem pour le véhicule qui est annoncé sur le site officiel à 49.90 euros et que vous trouverez sur Amazon à  39.99 euros.

Le véhicule semble être le produit le plus demandé car il apparait déjà en rupture sur plusieurs plateformes.

Seulement pour les fan ?

Pas forcément. A partir de 6-7 ans, les p’tits bouts peuvent y trouver leur compte même sans être des geek absolus de cet univers. Par ailleurs, pas de panique. Même si cela y ressemble beaucoup, ce n’est pas du slime les trucs vers dégueu gluants,  mais juste du plastique prédécoupé que l’on peut coller sur les parois du décor pour simuler les ectoplasmes. J’avoue avoir eu le doute au début avant de déballer les boites.

Le véhicule a des effets lumineux et sonores pour un effet plutôt réussit. Il est très soigné au niveau des détails. Le quartier général est doté de nombreux accessoires qui peuvent vraiment permettre aux enfants ayant beaucoup d’imagination de se construire leurs propres histoires.

Quel volume ?

Prévoir au sol un espace de 50 * 25 cm et un espace de 50 cm de haut. La voiture se range dans le rez de chaussée du quartier général et il y a assez de place dans le bâtiment pour déposer toute l’équipe de Ghostbuster et les fantômes. Au final c’est donc relativement peu encombrant par rapport à d’autres séries.

Parmi les chasseurs de fantômes vous retrouverez les effigies de :

  • Ray Stantz (dans les coffret QG et Bibendum Chamallow – la même figurine dans les deux coffrets en tenue de chasseur de fantôme)
  • Janine Melnitz (dans les coffrets QG – tenue de secrétaire – et véhicule – tenue de chasseur de fantôme)
  • Egon Spengler (dans les coffrets QG – tenue de scientifique – et VS fantôme inconnu – tenue de chasseur de fantôme)
  • Winston Zeddemore (dans le coffret véhicule en tenue de chasseur de fantome)
  • Peter Venkman (dans le coffret VS chiens de la terreur en tenue de chasseur de fantome)

Parmi les personnages secondaires vous retrouverez les effigies de :

  • Dana Barett
  • Bouffe-tout
  • Bibendum Chamallow
  • Le fantôme de la bibliothèque  (dans le coffret QG)
  • Louis Tully  (dans le coffret QG )
  • Les chiens de la terreur
  • Un fantôme

En conclusion

Je trouve cette gamme plutôt sympa. P’tit bout en est ravi. Comme toujours la qualité Playmobil est au rendez-vous.

 

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent Michka

michka

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent Michka

 

Ces deux dernières semaines je vous ai présenté des albums illustrés par Olivier Tallec. Cette semaine j’avais envie de commencer les contes de Noel. C’est donc tout naturellement que je vous présente l’édition spéciale 80 ans du Père Castor du conte de Noel Michka, qui pour l’occasion a été illustré par M. Tallec.

Ce conte de Noel de Marie Colmont a été édité pour la première fois en 1941. Cette nouvelle édition est venue donner un coup de neuf à des illustrations un peu vieillottes, plus vraiment adaptées aux goûts actuels. L’occasion de faire découvrir aux nouvelles générations un conte que je trouve très poétique.

On y retrouve tous les éléments de partage et de générosité d’un bon conte de Noel.

Résumé de l’histoire

Michka, un petit ours en peluche, décide de quitter la petite fille capricieuse dont il est le jouet. Il décide d’ailleurs de s’affranchir de son statut d’ours en peluche et d’aller vivre dans la foret comme un vrai ourson. En chemin il apprend que c’est le soir de Noël, le soir où chacun doit faire une bonne action : aider son semblable, secourir les malheureux, réparer les injustices…

Il croise ensuite le Renne de Noël qui sans trop d’explications l’invite à monter sur son traîneau pour l’aider à distribuer les cadeaux. Michka trouve cela très amusant mais se demande ce que devient sa bonne action à faire dans tout ça.

Enfin, ils finissent la tournée devant la maison la plus misérable où vit un petit garçon malade. Cependant la hotte est vide. De lui même Michka finit par comprendre et accepter le fait que sa bonne action est de sacrifier sa liberté en redevenant un ours en peluche pour la plus grande joie de ce petit garçon.

Alors certes cela fait très moralisateur, mais je ne trouve pas cela choquant d’en faire un peu trop parfois pour inviter les enfants à comprendre que Noel n’est pas forcément synonyme d’une surabondance de cadeaux. D’un coté nous avons une petite fille odieuse qui vit dans une belle maison avec de nombreux jouets, mais que son ours en peluche n’aime pas. Et de l’autre un petit garçon qui n’a rien mais qui va avoir tout l’amour de ce même petit ours en peluche. Et d’eux même les enfants comprennent la morale de l’histoire sans qu’il ne soit nécessaire d’en rajouter une couche.

Les illustrations

michka       michka

michka       michka

On apprécie les illustrations en double page qui mettent bien en avant la liberté des grands espaces nouvellement acquise par Michka. La forêt enneigée. Les beaux yeux longs et profonds du Renne de Noel. Le traîneau rouge caractéristique de cette fête qui vient trancher sur le blanc de la neige. Rien n’est superflu. On peut se contenter aussi de tourner les pages en regardant juste les illustrations sans lire le texte et laisser l’enfant s’en souvenir et le raconter à sa façon.

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

J’ai essayé pour vous…un gâteau en forme de train

gâteau train

J’ai essayé pour vous…un gâteau en forme de train

 

Pour l’anniversaire de P’tit bout j’ai essayé le moule ScrapCooking en forme de train (Ref 3148) qu’il m’avait offert avec son papa. Je me suis dit qu’il y avait un message à comprendre la dessous. Il y avait un second moule également dans le message mais je ne l’ai pas encore essayé.

gâteau train

 

Pour une première tentative j’ai suivi à la lettre la recette qui l’accompagnait.

Etape 1: Réaliser la pâte

Tout d’abord mesurez 200 g de sucre dans un saladier. Tamisez pas dessus 125 g de farine et 125 g de poudre d’amande.

Faites fondre dans un bol 125 g de beurre au micro onde et laissez le refroidir

Pendant que votre beurre refroidit faites monter en neige 5 blancs d’œufs et incorporez-les au mélange sec du saladier.

Versez un tiers de votre pâte dans le bol avec le beurre et mélangez jusqu’à obtenir une texture homogène. Versez le contenu de votre bol dans le saladier et mélangez de nouveau.

Votre pâte est prête.

gâteau train    gâteau train   gâteau train   gâteau train

 

Etape 2: Cuisson

Faites fondre du beurre et badigeonnez en tout le moule. J’ai utilisé un pinceau pour être certaine de bien couvrir toutes les formes.

Versez la pâte dans le moule et faites cuir à four chaud préchauffé à 180 °C pendant 30 min. Assurez vous que votre pâte est bien allée remplir toutes les alvéoles du moules pour ne pas avoir de mauvaise surprise au démoulage.

A la sortie du four, les gâteaux avaient bien gonflé. Je n’avais qu’une hantise, être en difficulté au moment du démoulage. J’ai laissé refroidir une dizaine de minutes et ils se sont merveilleusement démoulés sans aucune difficulté. Le top!

gâteau train   gâteau train

Etape 3 : Le scrapcooking

gâteau train

Avec un couteau j’ai égalisé la base des wagons histoire qu’ils tiennent droits.

Avec un crayon pâtissier gout chocolat-noisette j’ai repris les principaux reliefs des wagons. Je les ai rehaussés de petites billes croustillantes de toutes les couleurs. Les wagons transportent des smarties et les roues sont des fleurs en sucre fixées avec de la colle alimentaire. Hormis les smarties, tous ces éléments ont été trouvés dans la gamme Vahiné.

 

 

Un gâteau qui a fait son petit effet alors qu’il était plutôt facile à réaliser. Je l’adopte.

Pas impossible que je le reédite pour une kermesse de l’école 😉

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent Qui Quoi Qui

qui quoi qui

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent Qui Quoi Qui

Semaine dernière il était question de la trilogie grand loup et petit loup illustrée par Olivier Tallec. Cette semaine nous poursuivons avec le même auteur et ses deux ouvrages :

  • qui quoi qui
  • qui quoi ou

Deux albums ludiques où le sens de l’observation est mis à contribution pour deviner qui fait quoi, qui se cache où et qui est qui.

Le format cartonné à l’italienne et qui s’ouvre vers le haut range déjà ces deux livres à part des albums classiques. A partir de 3 ans l’enfant peux commencer à essayer. Mais à 7 ans il s’amuse toujours tout autant et même les adultes se prennent au jeu.

qui quoi qui

Les personnages ont des trognes adorables. On prend vraiment plaisir à observer chacune des illustrations pour deviner qui est le coupable. Il y a également beaucoup d’humour dans les situations mises en scène. Ainsi on finit toujours le livre le sourire aux lèvres. Cerise sur le gâteau, en cas de besoin, les enfants peuvent s’auto-corriger avec la dernière pages qui délivre les réponses.

qui quoi qui  qui quoi qui  qui quoi qui  qui quoi qui  qui quoi qui

Chaque double page se construit de la même façon : une question sur la page du haut, et une série de personnages parmi lesquels il faut identifier le concerné.

qui quoi qui

 

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

J’ai essayé pour vous…de réaliser des verrines banoffee avec P’tit bout

Banoffee

J’ai essayé pour vous…de réaliser des verrines banoffee avec P’tit bout

P’tit bout avait envie de s’essayer à la préparation d’un dessert. Nous avons donc regardé dans son livre de cuisine «  Graine de cuistot – chocolat  » et avons opté pour la préparation de verrines Banoffee, histoire d’écouler le pot de confiture de lait acheté lors de la préparation du chajà de paysandu.

Banoffee Ingrédients 

  • Pot de confiture de lait ou une boite de lait concentré sucré
  • Biscuits sablés
  • Banane
  • Pépites de chocolat
  • Chantilly
  • Perles colorées

 

 

 

 

La recette est assez rapide à réaliser, d’autant plus si vous partez avec de la confiture de lait déjà toute faite.

Si vous n’en avez pas, il est proposé une technique qui semble plus simple que celle proposée par Mercotte lors de l’épreuve technique du meilleur pâtissier, mais que du coup je n’ai pas essayé. Il s’agirait de mettre la boite de lait concentré sucré dans une cocotte-minute et de laisser sur le feu 25 min dès ébullition.

C’est très ludique pour des enfants puisqu’il s’agit juste d’empiler étage par étage le contenu de la verrine :

Tout d’abord, cassez un sablé en morceaux et tapissez en le fond de la verrine.

Ensuite ajoutez 3 cuillères à soupe de confiture de lait. Passez le dos de la cuillère pour bien l’étaler sur tout le diamètre de la verrine et au besoin passez un coup d’essuie-tout dans la verrine pour nettoyer la paroi du verre de sorte à avoir une belle présentation.

Découpez en rondelle une 1/2 banane. A cette étape, P’tit bout n’avez plus en tête que les quantités données par son livre étaient pour une verrine. Il a utilisé la moitié de la banane pour les 5 verrines qu’ils préparait. A la dégustation, il n’y avait du coup pas assez de banane pour compenser le gout trop sucré de la confiture de lait.

Parsemez de pépites de chocolat.

Juste avant de servir, décorez de crème chantilly et de perles.

 

Banoffee  Banoffee  Banoffee  Banoffee  Banoffee

 

 

Bon appétit !