J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent abeille et épeire

abeille et épeire

Avec l’arrivée du Printemps j’avais envie de vous faire découvrir l’univers graphique de Emilie Vast. Cette illustratrice plasticienne a créé tout un univers graphique autour de la nature.

Cette auteure a entre autres illustré magnifiquement plusieurs herbiers.

On commence à voir apparaître de-ci de-là les petites bêtes des jardins. Cet album est l’occasion de rappeler à nos petits qu’il faut en prendre soin.

L’Histoire

Abeille et Epeire met en scène dans une courte histoire la rencontre entre ces deux insectes qui découvrent leur travail respectif. Il s’agit de sensibiliser nous autres humains aux bienfaits que ces deux petites bêtes nous apportent. Tous les insectes ne sont pas forcément des nuisibles à exterminer sans pitié. Et avouons que souvent abeille et épeire sont mal identifiées.

Les illustrations

Les lignes épurées font penser aux anciennes vignettes d’images à collectionner. Elles accompagnent de façon simple et poétique le message de fond porté par ce bel album, accessible dès 4 ans.

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent Pomelo est bien sous son pissenlit

Pomelo

Un album des années maternelles de P’tit bout que j’ai redécouvert à l’occasion du grand rangement de sa chambre.

L’univers

Je préfère utiliser ici le terme d’univers que d’histoire. En effet, d’une façon très poétique, Ramona Badescu et Benjamin Chaud nous emportent dans le monde un peu absurde et décalé de Pomelo.

Pomelo est un éléphant. Mais un éléphant tellement petit, qu’il vit sous un pissenlit au milieu des carottes et des poireaux d’un jardin potager. Et en plus il est rose. Et sa trompe est tellement longue qu’il se prend les pieds dedans ^^ Toute la première histoire est d’ailleurs construite autour de cette trompe à la recherche des inconvénients qu’elle lui procure. Mais également tous les avantages. On rigole du début jusqu’à la fin.

C’est une histoire que les enfants en général redemandent. Et puis une fois qu’on la connait, juste regarder les illustrations suffit pour se la remettre en mémoire et rire comme si on lisait tout seul comme un grand 😉

Les illustrations justement

De gouaches et crayons de couleurs, le trait simple plait beaucoup. Pomelo a une bouille adorable. Rien que de feuilleter ce livre vous met de bonne humeur.

Si jamais vous êtes conquis sachez que les aventures de Pomelo se déclinent sur plusieurs albums. Cet album ci compte trois parties. Ils sont édités par Albin Michel Jeunesse.

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

J’ai essayé pour vous…la box Ookies : un atelier gourmand à partager avec ses enfants

Et autant vous dire de suite, P’tit bout a adoré!

Le concept

Dans la box vous recevez le nécessaire pour réaliser une pâtisserie créative. Vous n’avez qu’à rajouter les éléments périssables tel que le beurre et les œufs.

Des fiches cartonnées agrémentée de photos vous illustrent pas à pas les étapes de réalisation de la recette.

Pour plus de facilité et ne pas se tromper de sachet ces derniers sont numérotés.

La box de Mars 2019

Contenu

Voici le contenu de la box. Il s’agissait de pâtisser des madeleines au cœur de confiture d’abricot et de les décorer en fleur pour célébrer l’arrivée du Printemps.

Le sachez numéroté 1 correspond à la préparation pour madeleine. Le n°2 correspond au glaçage. Quand au dernier il s’agit de celui des mini billes jaunes. En plus de cela dans le coffret, outre les fiches recettes, il y avait les caissettes en carton, le pot de confiture d’abricot, une poche à douille jetable et la douille à garnir.

Le must : tout est bio.

La réalisation de la recette

P’tit bout a 8 ans. Il avait la volonté de réaliser la recette en autonomie mais j’étais quand même derrière pour certaines étapes tel que faire fondre le beurre pour commencer.

Etape 1 : confectionner les madeleines.

Pour ce qui est de réaliser l’appareil à madeleines, étant donné qu’il s’agissait de battre le sachet déjà tout mélangé avec œuf et beurre, il n’a eu aucune difficulté. Même casser les œufs tout seul dans le bol. Pour un plus petit je préconise pour s’éviter des heures de nettoyage après de peut être faire à sa place?

Petit bémol dans la recette : la préparation doit reposer une heure au frigo. Une heure, pour un enfant à fond dans son activité, c’est long à attendre. Fort heureusement il y a une séquence découpage à prévoir. Mais le découpage, c’est vraiment pas le truc de P’tit bout. Du coup j’ai du m’y coller.

Remplir les caissettes cela aussi c’est amusant, il a pu faire tout seul.

Etape 2 : les garnir de confiture

Il ne s’est pas senti par contre de garnir les madeleines de confiture.

Etape 3 : la déco fleur

Il a adoré d’un tour de main tremper la madeleine dans le glaçage puis dans les mini billes pour créer le cœur des fleurs. Il ne restait plus qu’à y déposer les corolles de fleurs découpées et se faire féliciter pour ses magnifiques fleurs de madeleines. De quoi être fier il faut dire 😉

Conclusions

J’ai été très agréablement surprise. L’ensemble est parfaitement bien emballé. La recette est réalisable quasiment en autonomie à partir de 7 ans. Grosse fierté à la fin de pouvoir dire qu’il l’a fait tout seul. (comment ça maman était là? Vous l’avez vue vous? Lui pas).

Niveau créativité cette box n’a rien à envier aux kits de Scrapcooking. Pour mémoire ces kits proposent de quoi décorer des poissons d’avril par exemple. D’autant que c’est la partie déco qui intéressait P’tit bout qui observe mes petites séquences pâtisserie où je ne le laisse toucher à rien avec envie. Ici il a pu se donner à fond car c’était son atelier à lui.

Enfin, en plus d’être beau, c’est bon. Parfaites pour le goûter c’est petites fleurs.

Pour plus d’info, allez donc faire un tour sur le site de Ookies. Vous partagerez un très agréable moment avec vos enfants pour peu qu’ils aient envie de faire de la pâtisserie.

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent « Grignotin et Mentalo présentent… »

Grignotin et Mentalo

Le billet semaine dernière sur le recueil de pièces de théâtres de Catharina Valckx m’a rappelé cet excellent tome des aventures de Grignotin et Mentalo.

La série

Les aventures de Grignotin et Mentalo se déclinent au travers d’une série de 5 livres (qui se lisent indépendamment) de Delphine Bournay. Ils sont parus dans la collection Mouche de l’école des loisirs. Vous savez bien, il s’agit de cette collection de petits romans pour les 6-8 ans. Entre autres je vous ai déjà évoqué dans cette collection la série des Vive la vie, Gabi! de Soledad Bravi. Ou plus récemment les aventures de Lester et Bob. Je suis même surprise de n’avoir jamais évoqué ce roman ici mais j’ai beau cherché dans la base de recherche du blog, non rien.

L’histoire

Le tome intitulé « Grignotin et Mentalo présentent… » fait référence à la fable de la cigale et la fourmi.

Fatigué de devoir tout gérer, Mentalo décide de mettre en scène cette fable pour faire passer un message à ses amis. Mon passage préféré est le suivant : lors des explications sur la pièce, Grignotin ne supporte pas le sort réservé à la cigale. Cependant Mentalo maintient ferme qu’il ne peut pas aller à l’encontre de l’esprit de Jean de la Fontaine et modifier la fin pour le seul plaisir de son ami. Grignotin va se déguiser en « esprit de Jean de la Fontaine » pour convaincre son ami de changer cette fin tragique, lequel , par amitié (car en observant les illustrations les enfants comprendront qu’il n’est pas dupe) permettra une petite variante au texte original.

La suite de l’histoire raconte comment Mentalo va organiser l’attribution des rôles, les répétitions etc jusqu’au soir de la représentation. De quoi potentiellement donner envie aux enfants de se lancer également dans un tel projet de mise en scène 😉

D’autant que c’est une des fables généralement apprise entre le CP et le CE2.

Les illustrations

Dans ce roman les illustrations prennent le pas sur le texte avec les dialogues directement inscrits dans le dessin en écriture cursive. Pas facile de lire une écriture cursive pour un jeune lecteur mais c’est ici un bon entrainement. Avec une couleur attribuée à chaque protagoniste pour s’y retrouver plus facilement.
Je préconiserai quand même d’attendre le CE1.

Le trait est simple, presque naïf pour la mise en scène de ces animaux aux tons pastels. Les mimiques très expressives accompagnent parfaitement le texte. Le tout est très amusant.

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent : Les chaussures sont parties pour le week-end

Les chaussures sont parties pour le week-end

Catharina Valckx propose dans ce recueil édité par l’école des loisirs trois petites pièces de théâtre.

Nous avions beaucoup aimé avec p’tit bout la série des aventures de Billy.

Ce recueil de théâtre s’adresse à la tranche d’âge du dessus : les 8 – 11 ans.

Les histoires

Chacune des pièces met en scène trois/quatre personnages. Il s’agit de farces. Dans chacune d’elle se glisse à chaque fois un petit élément surnaturel.

La première est un dialogue entre le Maître et sa servante Ginette. On imagine assez facilement des costumes façon 17ème siècle à l’image des farces de Molière. La pendule parle. Le titre du recueil les chaussures sont parties pour le week-end fait référence à un élément de cette pièce.

La seconde a un cadre plus contemporain. On l’imagine dans un magasin animalier. Il y a toutefois un diplodocus en vente dans cet établissement.

La troisième se déroule dans la demeure d’une sorcière. Les animaux parlent.

Ce que l’on en a pensé

J’aime beaucoup l’idée de faire découvrir le théâtre dès 8 ans. Des recommandations de mise en scène, de costumes et de décor accompagnent le texte. Des parties des scènes sont dansées et/ou chantées. Il y a vraiment de quoi s’amuser à reproduire ces trois petites pièces.

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?