J’ai essayé pour vous…Le grand livre pop-up du petit prince

petit prince

J’ai essayé pour vous…Le grand livre pop-up du petit prince

On ne présente plus le Petit Prince d’Antoine de Saint -Exupéry.

petit prince

Mais je souhaite plus particulièrement vous montrer l’édition Pop-up de Gallimard jeunesse.

C’est un très bel objet que l’on manipule avec plaisir. P’tit bout le considère comme un livre précieux qu’il manipule avec beaucoup d’attention.

Peu importe le niveau de lecture de l’enfant. Au début il vous écoutera, appréciera l’épisode du mouton, puis décrochera quand le Petit Prince commencera le tour des différentes planètes et leurs habitants. Et puis un peu plus tard de lui même il en reprendra la lecture. Et un jour, peut être, il le lira jusqu’au bout. Cette édition présente le texte dans sa version intégrale, et c’est finalement ce qu’il y a de mieux.

Certaines illustrations sont à plat. D’autres se découvrent au fil de l’histoire en rabattant un coin de page.

Certaines sont légèrement en relief. D’autres comme le baobab occupent tout le volume d’une double page.

petit prince  petit prince  petit prince

 

Voici une belle idée de cadeau en cette période de préparatifs de Noël.

 

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

petit prince

 

 

 

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent Cornebidouille

cornebidouille

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent Cornebidouille

En cette semaine d’Halloween, les sorcières sont à l’honneur. L’occasion de découvrir la trilogie des histoires de la sorcière Cornebidouille.

L’école des loisirs est l’éditeurs de ces trois albums de Pierre Bertrand, magnifiquement illustrés par Magali Bonniol. Accessibles de 5 à 7 ans.

cornebidouille

L’histoire

Tout commence ainsi : quand il était petit, Pierre ne voulait pas manger sa soupe. «Tu sais ce qui arrive aux petits garçons qui ne veulent pas manger leur soupe?» lui disait son père, «Eh bien, à minuit, la sorcière Cornebidouille vient les voir dans leur chambre, et elle leur fait tellement peur que le lendemain, non seulement ils mangent leur soupe, mais ils avalent la soupière avec.» Pierre s’en fichait. Il ne croyait pas aux sorcières.

C’est alors qu’à minuit la sorcière Cornebidouille fait son apparition. Mais avec un bel aplomb, un zeste d’insolence et beaucoup d’humour, Pierre renvoi la sorcière au placard.

Dans la vengeance de Cornebidouille, la méchante sorcière revient, et elle n’est pas contente. Cette fois elle est bien décidée à transformer le petit garçon en potiron.

Dans le troisième et dernier tome ce n’est plus contre une mais deux Cornebidouille que Pierre doit faire face. Avec beaucoup de malice, il arrive à les monter l’une contre l’autre.

cornebidouille  cornebidouille

Qu’est ce qu’on en pense?

On adore cette grosse sorcière vert pomme. Les illustrations accompagnent parfaitement le texte, et contribuent à l’humour de l’ensemble.

On a peur juste ce qu’il faut et on rigole beaucoup aux gros mots inventés de toute pièce :

cornebidouille

 

 

« Boudinée de la brioche »

« Fofolle de la cloche »

 

 

 

De là à dire que les récalcitrants à manger leur soupe changent d’avis, je ne compterai pas trop dessus quand même.

 

cornebidouille

 

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent des histoires sur le thème du cirque

cirque rouge

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent des histoires sur le thème du cirque

 

La semaine dernière je vous présentais l’album Magic Pacha qui évoquait les spectacles de magie. Cette semaine je vous présente deux albums sur le thème du cirque, dans la continuité du thème précédent.

Deux livres aux tons rouges tels les chapiteaux, où clowns, acrobates, jongleurs, équilibristes, trapézistes, dresseurs, illusionnistes présentent leurs numéros d’artistes sous les yeux ébahis des enfants. Accessibles en lecture seul dès la fin du CP, on peux commencer à raconter aux p’tits bouts ces histoires dès 4 ans. L’école du cirque est plus facilement accessible que le cirque rouge pour les plus petits.

Le cirque rouge

Le cirque rouge, écrit et illustré par Eric Battut aux éditions Bilboquet se présente sous un format carré. Les illustrations aux dominantes rouges et noires accompagnent merveilleusement le cheminement de Domino, le petit héros de cet album.

cirque rouge cirque rouge cirque rouge

Domino est un clown qui doute. Il ne sait plus si le public rit de bon cœur ou s’il se moque de lui. Il décide d’aller à la rencontre des autres artistes du cirque rouge pour apprendre leurs numéros car il ne veut plus faire le clown.

cirque rouge

A chaque page, un détail de l’illustration est repris, celui auquel il faut que l’enfant soit particulièrement attentif. C’est l’élément  responsable de la mésaventure de Domino à réussir les numéros des autres artistes avec sérieux. Le chapeau de clown blanc projeté dans les airs, le nez rouge de domino qui saute, son chapeau qui tombe, ses chaussures qui ont glissé, etc.

cirque rouge

Mais finalement M Loyal a la solution. L’arrivée d’une nouvelle partenaire va permettre à Domino de retrouver la magie du cirque et reprendre confiance en lui. Domino est rassuré et heureux.

L’école du cirque

cirque rouge

Dans l’école du cirque, le texte est écrit par Jean-Michel Billioud et les images sont de Xavier Deneux. Ces auteurs sont publiés aux éditions Mila.

Cet album grand format partage avec les enfants le secret bien gardé des enfants animaux. Le texte se glisse dans les illustrations, suivant le rythme des intonations et des numéros présentés. Sur un rythme poétique, le narrateur conte l’un après l’autre les exercices auxquels se livrent dans le plus grands secret les enfants animaux dans l’espoir d’obtenir leur diplôme d’artiste.

 

 

 

 

Les illustrations font rêver. Elles sont riches en couleurs. Le rythme du texte berce agréablement. Parfait pour s’endormir le sourire aux lèvres en se prenant pour la panthère trapéziste qui décroche une à une les étoiles de la nuit.

 

 

 

cirque rouge  cirque rouge cirque rouge cirque rouge  cirque rouge  cirque rouge  cirque rouge

 

Ces deux albums vont vous donner envie d’aller au cirque.

 

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent Magic Pacha !

Magic Pacha

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent Magic Pacha !

 

Cette semaine je vous propose de découvrir l’album Magic Pacha ! de Nadia Shireen aux éditions Nathan.

L’histoire

Pacha est un chat qui dispose d’un talent très spécial, c’est un extraordinaire magicien. Alors que son meilleur ami Max, le chien, sait faire le clown. Ils vivent heureux du peu qu’ils ont jusqu’au jour où Max voit une affiche indiquant qu’une fête foraine recherche des artistes. Ainsi, ils décident de s’y rendre pour monter un spectacle de magie et devenir célèbres.

Cependant Max décide que le spectacle sera réalisé chaque soir chacun son tour et commence, tandis que Pacha lui prépare en coulisse les tours de magie. Et soir après soir, Max remonte sur scène sans passer son tour à Pacha.

Magic Pacha

Magic Pacha

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est ainsi que ce qui devait arriver arriva, la célébrité monte à la tête de Max qui devient de plus en plus désagréable. Pacha finit par s’en aller, plus heureux du tout.

Pendant ce temps, inconscient du chagrin de Pacha, Max décroche un contrat à la télévision pour présenter son spectacle de magie au cours d’une émission. Toutefois, sans Pacha pour lui préparer les tours de magie, le spectacle va de pire en pire.

Magic Pacha

Magic Pacha

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pacha qui regardait l’émission à la télévision ne veut pas en voir davantage. Il se porte au secours de son ami en montant sur scène et poursuivant le numéro à sa place. Le spectacle est un grand succès.

Les deux amis se réconcilient. Max a compris la leçon.  Et finalement ils montent un spectacle ensemble, cette fois de magicien et de clown.

 

Magic Pacha

 

Conclusion

Une très belle histoire sur l’amitié, à lire sans modération le soir avant de se coucher, et ceci dès 3 ans. Le texte est facile d’accès et richement illustré. Les dessins sont drôles et donnent envie d’aller voir un spectacle de magie. Je ne compte plus le nombre de fois où P’tit bout a réclamé cette histoire là. Un livre de belle qualité qui a tout pour séduire.

 

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

J’ai essayé pour vous…vroum vroum

vroum vroum

J’ai essayé pour vous…vroum vroum

 

Vroum vroum est le seul imagier qui ait jamais intéressé P’tit bout. De 2 à 4 ans, il l’a manipulé sans relâche. Au début, il était intrigué par ces silhouettes noires.

vroum vroum

Puis il a compris qu’il pouvait les rabattre et découvrir ces moyens de déplacement tout en couleurs.

vroum vroum  vroum vroum

 

Les photographies de François Delebecque donnent un coup de jeune aux traditionnels imagiers.

Vroum vroum va ainsi explorer au travers de ses 8 pages cartonnées cette thématique en partant du porteur familier jusqu’à la fusée, en passant par la moto, la voiture, le camion de pompiers, le tracteur, le bateau de pêche, la montgolfière. Il va également montrer qu’il y a différents modèles de motos, de voitures, de bateaux etc. et non pas un seul.

vroum vroum   vroum vroum

Et sans relâche P’tit bout tournait les pages et au fur et à mesure de l’acquisition du vocabulaire était fier de se souvenir des noms de certains.

Le livre est solide donc n’ayez aucune crainte à laisser vos enfants le manipuler seuls.

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?