J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent « l’anniversaire du chat assassin »

Chat assassin

La collection Mouche de l’école des loisirs propose des petits romans sympas pour les 6-8 ans. J’ai déjà eu l’occasion de vous en parler en vous présentant les séries l’école des souris (dont le tome 2 vient de paraître) et Vive la vie Gabi (4 tomes).

La série du chat assassin compte 8 tomes. Nous avons pris celui-ci au hasard parmi les 8 étant donné qu’ils ne sont pas numérotés, et donc sans ordre obligatoire de lecture apparent. Le texte est de Anne fine l’auteure du célèbre Madame Doubtfire. Pour l’école des loisirs, les illustrations sont de Véronique Deiss.

L’histoire

Tuffy mène sa vie de chat auprès de :

  • Ellie, sa jeune maîtresse qui lui est d’un loyauté sans faille,
  • Monsieur grognon-grincheux, le père de famille qui visiblement n’apprécie pas ce matou et réciproquement,
  • Madame-je-suis-beaucoup-plus-aimable, la maman.

Dans ce tome, Tuffy apprend que sa date d’anniversaire est le 31 octobre. Il décide d’organiser une fête avec ses amis. Cependant il apprend que la famille organise ce jour là une fête pour Halloween dont ils ne lui ont d’ailleurs pas parlé.

Vexé, tout en organisant sa fête d’anniversaire ailleurs, il va jouer des petits tours en douce aux trois humains. Tel que fixer une armoire tout en poussant des miaulements sinistres pour faire croire qu’il a vu un fantôme. Car c’est bien connu, les chats voient les fantômes. Ambiance Halloween à la maison garantie.

La fête d’anniversaire entre chats finalement organisée dans une étable voisine tourne court lorsque les chiens s’y invitent pour faire du grabuge. La course poursuite se termine dans la maison, faisant partir les invités terrorisés.

Le ton est insolent juste ce qu’il faut et les scènes sont pleines d’humour.

Les illustrations

Les illustrations de Véronique Deiss sont aussi drôles que le texte. On regrette juste qu’elles soient en noir et blanc. Elle a décliné les romans du chat assassin en une bande dessinée. Un moyen de faire découvrir cet univers aux lecteurs les plus récalcitrants.

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

J’ai essayé pour vous …de vous proposer des idées de menus pour la semaine à venir

menus semaine 31-2018

Idées de menus – semaine 31-2018

 menus semaine 30-2018 < menus semaine 31-2018

Bonjour à vous tous,

Personnellement, j’ai souvent été confrontée au manque d’inspiration le soir venu pour répondre à la question « qu’est ce qu’on mange ce soir? ». Notamment lorsque la journée de boulot a été particulièrement chargée. Dans ces cas là en général je ne pense qu’à une chose, mon canapé. J’ai donc pris l’habitude, pour me motiver, d’élaborer à l’avance les menus pour les soirs de la semaine. En plus, cela simplifie les courses et évite d’acheter n’importe quoi. Je vous propose que l’on se retrouve chaque semaine pour partager nos idées de menus.

Cela fait deux semaine que je fait un tour du coté de la fabrique à menus. Et comme ce n’est vraiment pas mal comme source d’inspiration je poursuis.

Weekend barbecue / piscine en perspective, chouette. De quoi commencer le mois d’août en beauté.

Bonne semaine à tous !

J’ai essayé pour vous …de vous proposer des idées de menus pour la semaine à venir

menus semaine 30-2018

Idées de menus – semaine 30-2018

menus semaine 29-2018 < menus semaine 30-2018

Bonjour à vous tous,

Personnellement, j’ai souvent été confrontée au manque d’inspiration le soir venu pour répondre à la question « qu’est ce qu’on mange ce soir? ». Notamment lorsque la journée de boulot a été particulièrement chargée. Dans ces cas là en général je ne pense qu’à une chose, mon canapé. J’ai donc pris l’habitude, pour me motiver, d’élaborer à l’avance les menus pour les soirs de la semaine. En plus, cela simplifie les courses et évite d’acheter n’importe quoi. Je vous propose que l’on se retrouve chaque semaine pour partager nos idées de menus.

Je ne sais pas vous mais je suis crevée en ce moment. Du coup la semaine dernière j’étais allée faire un tour du coté de la fabrique à menus. Et l’air de rien ce n’est vraiment pas mal comme source d’inspiration. Alors j’ai fait de même cette semaine aussi.

Changement de programme le weekend dernier, finalement le spa privatif a été repoussé pour Août. Heureusement que les bleus ont gagné pour compenser XD

J’en ai profité pour réaliser le petit défi que je m’étais posé en pâtisserie. Il faut que je le tente une seconde fois, je suis certaine de pouvoir mieux faire. Je vous en parlerai bientôt 😉

Bonne semaine à tous !

J’ai essayé pour vous…La tresse de Laetitia Colombani

la tresse

J’ai essayé pour vous…La tresse de Laetitia Colombani

C’est tout d’abord très sceptique que j’ai débuté la lecture de ce roman. En effet, je me méfie des titres qui reçoivent l’éloge de la presse : prix relay des voyageurs lecteurs, trophée littéraire des femmes de l’économie, globe de cristal du meilleur roman. Plus un autocollant rouge signé Le parisien collé à même la couverture qui annonce « Lisez ce roman. Conseillez-le. Offrez-le »

En finalité c’est un véritable petit coup de cœur. Sans être le roman de l’année non plus,il m’a agréablement surprise.

Laetitia Colombani nous décrit un fragment de vie de trois femmes. Leur courage est émouvant. On ne saura pas en fin de compte comment leurs histoires se termineront mais peu importe. Ce que l’on en a aperçu correspond à un moment charnière de leurs trajectoires respectives. A ce trio s’ajoute une quatrième personne, anonyme, et qui s’exprime en italique 4 fois en tout au cours du roman, celle qui tresse.

D’autant que le récit est bien maîtrisé. Assez court pour ne pas en devenir ennuyant tout en nous amenant sans trop de fioriture droit au but. Ce fut une agréable lecture le temps d’un weekend.

 

La tresse de Laetitia Colombani est le roman classé en première position de la sélection Babelio 2017 dont je poursuit assidûment la lecture dès leur parution en format poche

J’ai essayé pour vous…Une tarte au chocolat

tarte au chocolat

J’ai essayé pour vous…Une tarte au chocolat

Une recette qui à priori paraissait facile et rapide à réaliser, pour un dessert gourmand.

Ingrédients :

  • 210 g de beurre pour la pâte puis 100 g de beurre pour la ganache chocolat
  • 130 g de sucre glace
  • 120 g de farine
  • 45 g de poudre d’amande
  • 1 pointe de vanille en poudre
  • 1 pointe de sel
  • 2 oeufs
  • 30 cl de crème fleurette
  • 270 g de chocolat

 

La pâte

Il s’agit de préparer une pâte sucrée pour le fonds de tarte. Concrètement à la refaire je n’utiliserai pas les proportions que j’avais dans cette recette. Je me suis retrouvée avec une pâte très liquide et collante difficile à travailler. J’ai du la laisser un moment au frais pour que le beurre fige le tout et pouvoir en faire quelque chose. Il n’y a manifestement pas assez de farine.

En tout cas il s’agit ici de mélanger beurre, sucre, farine, poudre d’amande, vanille, sel et œufs jusqu’à obtenir un tout homogène. Je vous invite à vous référer plutôt aux recommandations de Mercotte. Je n’ai jamais raté un fonds de tarte en utilisant les proportions d’une de ses recettes.

J’utilise toujours un cercle à tarte plutôt qu’un moule, posé sur une plaque perforée, afin d’avoir des fonds de tarte bien cuits et sans risque de le casser au démoulage.

Voici le résultat avant/après cuisson. Vous noterez que les cotés sont tombés. J’obtiens un disque de biscuit plutôt qu’un vrai fond de tarte du coup.

       

La ganache

Elle est très rapide à réaliser puisqu’il s’agit de faire bouillir la crème puis de la verser sur le chocolat cassé en morceau. Ensuite tout en fouettant vous ajoutez le beurre.

Mon inquiétude tient au fait de ne pas avoir de bord à ma tarte pour contenir la ganache. J’ai donc conservé le moule pour qu’il fasse cet office. Après avoir laissé 15 minutes à température ambiante, j’ai mis le tout au frais en croisant les doigts pour qu’au moment d’enlever le cercle le chocolat ne coule pas. Et avoir donc idéalement deux belles épaisseurs homogènes, une de biscuit et une de chocolat.

 

Au moment de démouler il a fallu passer une lame de couteau pour décoller le chocolat des bords du cercle et le résultat est finalement parfait. Cela ne s’est pas écroulé. Il y a cependant des traces de chocolat sur le biscuit qui ont du couler de l’intérieur du cercle mais ce n’est pas bien grave.

  tarte au chocolat

A la découpe les parts sont finalement très belles. Prévoyez de petites part car il attaque fort quand même, bien que p’tit bout en ai mangé 1/8° sans ciller alors qu’il a plutôt la bonne habitude de savoir s’arrêter quand il n’a plus faim.