J’ai essayé pour vous…Le brookie de Ancel

Brookie de Ancel

J’ai essayé pour vous…Le brookie de Ancel

 

J’aime bien en général avoir une préparation pour gâteau à faire rapidement dans mes placards. Quand j’ai vu cette recette de brookie, je me suis dit pourquoi pas. Essayons 😉

Contenu de la boite

Dans la boite vous trouverez un sachet de préparation de la pâte à Brownie. Un autre pour la préparation de la pâte à cookie. Et ce que j’ai sur le coup apprécié, un moule cartonné à monter. Je n’ai pas de moule carré pour Brownie à la maison, cela tombait donc très bien.  Pour celles nulles en origami, n’ayez pas d’inquiétude pour monter le moule, c’est archi simple et très bien expliqué. Le dos du carton indique qu’il n’y a pas besoin de le beurrer.

  

Préparation de la pâte à Brownie

Le sachet, 75 g de beurre fondue, un œuf. Et le tour est joué, vous mélangez et versez votre préparation dans le fond du moule.

           

Préparation de la pâte à cookie

Le sachez, 25 g de beurre ramolli, un œuf. Pétrissez avec les doigts pour former une boule homogène. Puis recouvrez en la préparation précédente.

  

Cuisson et démoulage

Le mode d’emploi vous dit de faire cuire à 180 ° C pendant 20 min jusqu’à ce que la surface devienne dorée. Puis de laisser refroidir sur une grille avant de démouler.

 

La pâte à cookie a bien cuit en surface. Cependant il ne se démoule pas. J’ai démonté le carton sur les cotés mais le fond du Brownie reste complètement collé au carton. Impossible de le faire glisser dans une assiette sans tout démolir. Du coup la mention comme quoi le moule n’a pas besoin d’être beurré me fait doucement sourire.

Dégustation

Mon homme et P’tit bout ont bien aimé le coté croustillant du cookie mélangé au fondant du brownie.

Pour ma part le Brownie était trop fondant, il aurait bien supporté 5 min de cuisson de plus. Mais surtout il est beaucoup trop sucré. Digne de figurer sur la carte des desserts écœurants du Tommy’s dinner.

Pour ma part je ne le referai pas. Dommage, il était prêt en 30 min XD

 

 

J’ai essayé pour vous….la Box envouthé Libertea

J’ai essayé pour vous….la Box envouthé Libertea

 

Si vous vous souvenez, en Novembre j’avais été conquise par la box envouthé le Petit Prince. Je n’avais donc pas résilié mon abonnement. Aujourd’hui je vous fais découvrir celle de Janvier.

Elle s’inspire de l’Angleterre et du fameux tea time.

Les sept thé de la Box

 

La box se compose de la façon suivante :

  • Une unique création 100% bio Envouthé baptisée Earl Green (le cube sur la photo),
  • Deux compositions de la marque Marulin : English Beauty et Lady Orient (les deux pochettes en haut à gauche),
  • Des sachets Clean N Green de la marque teapigs,
  • Deux composition de la marque Whittard : Chilli Mango et Apple & Elderflower (les deux pochettes noires),
  • Des sachets Strawberry & Mango de la marque Newby
  • Ainsi que d’un tout petit carnet à la couverture fleurie que je n’utiliserai probablement jamais.

Pour chaque thé une suggestion d’accord mets & thé est proposée. Je trouve qu’ils auraient pu faire plus simple en terme d’accords. C’est un peu pouf pouf. Par manque de temps je n’ai pas réussi à tous les reproduire. Pour m’aider j’ai pioché dans les produits proposés en supermarché de la marque Regent’s Park : Muffin, Pancake, Scones. Théoriquement ils proposent également des crumpets mais je ne les ai pas trouvés en rayon.

 

Les deux suggestions de thé du matin

English Beauty de Marulin

La pochette contient trois sachets de thé. On vous propose de le déguster avec un petit déjeuner anglais complet , c’est à dire œuf, bacon, saucisse, haricots blancs cuisinés à la sauce tomates, champignons de paris et tomates. J’ai passé mon tour. Pas envie de brunch en ce moment. Je l’ai donc consommé seul.

Ce mélange associe thé noir et thé oolong Oriental Beauty de Taïwan. C’est la première fois que je goûte un thé Oolong. C’est vraiment très agréable. Dommage qu’il n’y en ai que trois sachets 🙂

Clean N Green de Teapigs

Un thé detox. C’était parfait après les fêtes de fin d’année. Il est suggéré de l’accorder avec des finger sandwiches au saumon ou au fromage. Comme le précédent, je l’ai consommé seul, à jeun, les lendemains de repas un peu chargés. Vous savez quand vous vous réveillés et que votre bidou mécontent vous dit que vous avez trop mangé la veille? Et bien ce mélange épicé où les notes de réglisse et de gingembre dominent, vous réconcilient.

Cependant il n’y en a que deux sachets dans la box….soupir.

 

Les quatre suggestions de thé de l’après-midi

Lady Orient de Marulin

Celui-ci était suggéré accompagné d’un Victoria Sponge, c’est à dire une génoise fourrée de confiture de fraise et de crème chantilly. J’ai pris la peine de préparer ce gâteau, ne serait ce que pour mettre en pratique la recette du sponge cake.

J’ai beaucoup aimé le gâteau. Le thé beaucoup moins. On retrouve le thé oolong Oriental Beauty de Taïwan de nouveau associé à un thé noir mais également de la rose. Je ne l’ai pas du tout trouvé « délicat et apaisant » comme présenté. Le bout de langue se rétracte au premier contact et par la suite la rose omniprésente en devient écœurante. Pourtant je l’ai préparé comme recommandé. Tant pis. Pour le coup pour celui-ci je ne regrette pas qu’il n’y en ai que trois sachets.

Earl green de envouthé

 Un thé vert sencha de chine bio aromatisé à la bergamote. Soit un Earl Grey préparé au thé vert plutôt qu’au thé noir. Et bien noir ou vert, je pense que du moment qu’il y a de la bergamote j’adore !

Accompagné d’un scone au raisin de Regent’s park. Les fois suivantes, je l’ai juste bu nature, le scone n’apporte rien de plus hormis l’impression de petit déjeuner au milieu de l’après-midi.

Chili Mango de Whittard

Miam ! Rien qu’à l’odeur qu’il dégage au moment de l’infusion on a envie de le manger. Bien équilibré au niveau des différents arômes, ce thé noir amarante parfumé aux fleurs de cactus, piment, mangue et pétales de carthame est vraiment exceptionnel. La mangue domine sans excès. Le thé est en vrac dans le sachet, il y a de quoi en faire plusieurs préparations. Associé à des pancakes au miel, il a constitué mon goûter préféré de ce mois de Janvier.

Strawberry & Mango de Newby

Ce thé noir de Ceylan aromatisé à la fraise et la mangue, est suggéré avec un gâteau de Battenberg. Il s’agit d’un gâteau composé de deux génoises rectangulaires de couleurs différentes montées en damiers, soudées entre elles par de la confiture et enrobées de pâte d’amande. J’ai effleuré à un moment l’idée d’essayer de le faire puis j’ai laissé tomber. Je l’ai dégusté avec un Napolitain. Comment ça rien à voir? Il y a deux génoises de couleurs différentes hein…c’est un bon début.

Je ne l’ai essayé qu’une fois pour le moment et je l’ai trouvé trop fort. Je n’ai pas vraiment aimé. Mais je ressaierai en le faisant moins infuser, car sur l’emballage il est indiqué 3-5 min. Cependant j’ai suivi les recommandations de envouthé qui indique 6-8 min. Peut être qu’une coquille s’est glissée dans leur texte?

 

La tisane du soir

Apple & Elderflower de Whittard

Après la très belle découverte du Chili Mango de la même marque, j’en attendais beaucoup de cette tisane. Mais j’ai été déçue. L’impression de boire du jus de pomme réchauffé. Je ne suis décidément pas tisanes, il faut se faire une raison.

 

Verdict

Une box qui contient tout de même 7 mélanges à découvrir parmi lesquels 4 m’ont plu. Je ne m’attendais pas à tous les apprécier, les goûts proposés sont vraiment très différents de sorte à plaire au plus grand nombre. Cela m’a permis de découvrir des mélanges vraiment agréables que je n’aurai pas essayé spontanément. Les prix de certains thé vous y font réfléchir à deux fois avant de tenter des expériences inconnues. Si c’est pour se retrouver avec 100 g de thé en vrac que vous n’avez pas aimé…le compromis proposé par envouthé me convient.

Je suspend mon abonnement néanmoins le temps de finir les stock. Pour tout vous dire je n’ai même pas essayé encore la box de Décembre. Quand elle est arrivée je n’avais pas encore terminé ceux de Novembre. Mais il est fort probable que j’en reprenne une d’ici quelques mois.

La box du petit prince reste néanmoins pour le moment des deux, ma préférée.

J’ai essayé pour vous…Le gâteau marbré italien

gâteau marbré italien

J’ai essayé pour vous…Le gâteau marbré italien

Comme convenu avec P’tit bout, pour rester dans le ton de la thématique abordée cette semaine et celles à venir à son école, nous faisons des recettes italiennes.

Nous avons donc préparé ce dimanche un Gâteau marbré dont la recette est tirée de la collection Fait maison d’ailleurs – des éditions hachette cuisine : enfants- recettes autour du monde (n°7). J’ai l’impression qu’il n’est plus édité ou en tout cas plus sous la même forme.

Ingrédients

  • 3 oeufs moyens,
  • 200 g de sucre cassonade,
  • 10 cl de lait entier,
  • 310 g de farine,
  • 1 sachet de levure chimique,
  • 10 cl d’huile végétale neutre,
  • 1 CS de vanille liquide,
  • 4 CS de cacao en poudre.

 

Etape 1

Commencez par séparer les blancs des jaunes d’oeufs. Gardez les blancs de coté.

Fouettez les jaunes avec la moitié du sucre pendant une dizaine de minutes. Puis ajoutez progressivement le lait, la farine tamisée, la levure et l’huile.

Vous obtenez une pâte très collante.

 

Etape 2

Ensuite montez les blancs en neige ferme et ajoutez y le reste du sucre. Je n’ai pas l’habitude d’ajouter de la cassonade à des blancs en neige. A cette étape je pense que je n’ai pas été assez délicate.

Incorporez vos blancs à votre boule de pâte collante. C’est sport. Elle est tellement collante que c’était assez difficile de conserver les qualités aériennes des blancs en neige.

Divisez votre pâte dans deux bols en proportions aussi égales que possible. Dans l’un vous ajoutez la vanille, dans le second le cacao.

       

Etape 3

Enfin beurrez et farinez un moule rond.

Déposez 2 CS du mélange vanille en son centre. Déposez par dessus 2 CS du mélange cacao. Et ainsi de suite jusqu’à ce que vous ayez utilisé toute votre pâte.

Mettez au four préchauffé à 180 °C pendant 40 min. Puis coupez votre four et laisser cuire encore 10 min.

Vous n’avez plus qu’à le démouler et attendre qu’il refroidisse un peu avant de servir le goûter.

       

 

P’tit bout a validé puisqu’il en a repris au dessert du soir. C’est signe qu’il a aimé 😉

 

 

 

 

J’ai essayé pour vous…Le Victoria Sponge cake

Victoria Sponge Cake

J’ai essayé pour vous…Le Victoria Sponge cake

 

Tout vient de la box de Janvier Envouthé qui se trouve être sur le thème du Teatime.

Pour l’une des dégustations, l’accord mets & thé conseillé est un Victoria sponge décrit comme étant une génoise fourrée de confiture de fraise et de crème chantilly.

OK pourquoi pas. J’ai donc recherché la recette du Sponge cake et celle qui m’a semblé la plus cohérente est proposé par Jessica Quillet sur son blog MyCake. J’ai bien aimé les pages qui précisent le diamètre de moule à utiliser et les quantités d’ingrédients en fonction.

Pour les quantités j’ai pris en compte celles d’un moule de 10 cm pour 8 personnes. J’ai fait ce choix tout en sachant que la plus petite taille de moule que je pouvais avoir était de 15. Cependant je n’avais pas l’intention de manger du sponge cake tout la semaine. Je sais donc d’avance qu’il sera moins haut qu’escompté.

Les ingrédients :

  • Sucre : 78 g,
  • Beurre: 78 g,
  • 78 g d’œufs (oui je sais c’est casse pieds les mesures d’œufs en g mais cela reste le plus précis),
  • Farine : 78 g,
  • Levure : 3 g,
  • 31 g de crème entière (environ 3 Cl).

Préparation du moule

Pour obtenir un moule de petit diamètre il me fallait utiliser mon moule sans fond réglable. Celui où en général ma pâte s’échappe par le bas. Haha. J’ai donc cette fois pris la précaution de l’enrober dans la feuille de papier cuisson plutôt que de juste le laisser à plat sur celle ci. Par ailleurs, Jessica préconise de beurrer puis chemiser son moule, et enfin de l’entourer d’un torchon humide pour éviter la formation d’une croûte épaisse.

En bon élève j’ai fait tout comme elle a dit, ce qui donne quand même une allure inhabituelle à l’ensemble.

   

La pâte

Fouettez vivement dans un saladier le beurre pommade et le sucre. Ajoutez ensuite petit à petit les œufs. Votre mélange mousse tout comme pour une génoise.

Vous incorporez ensuite à cette préparation le mélange farine / levure jusqu’à obtenir une texture homogène. Il ne reste plus qu’à ajouter doucement la crème.

 

La préparation n’a plus qu’à être versée dans le moule et enfournée 30 minutes à four préchauffé à 150 °C.

L’enrobage tout en hauteur du moule fait qu’il n’y a aucun moyen de surveiller la cuisson à travers la vitre du four…

Il est très beau au démoulage. Il n’a pas de couleur brune sur les cotés. Je vais supposer que c’est dû au truc du torchon. Il semble moelleux en texture car reprend bien sa place quand on appui dessus. Il fait 4 cm de haut.

La décoration

Maintenant il s’agit de le fourrer de fraises et de chantilly pour que cela corresponde aux préconisations de Envouthé.

Le bol du batteur et le fouet étaient au congélateur depuis la veille. J’ai utilisé 30 CL de Crème et 30 g de sucre glace pour monter la crème chantilly. Vous en obtenez beaucoup plus que nécessaire mais c’était histoire de finir le pot de crème fleurette qui en faisait 33 et dont 3 sont allées dans le gâteau.

 

J’ai coupé le gâteau en deux et ai badigeonné les deux parties intérieures de confiture de fraise.

 

 

    

En général les génoises sont imbibées d’un sirop. Ici c’est la confiture de fraise qui va faire cet office. J’ai déposé une large épaisseur de chantilly sur un des disques et l’ai recouvert du second de sorte que la chantilly est prise en sandwich entre les deux faces de confiture de fraise.

Comme j’avais trop de chantilly j’en ai recouvert tout le gâteau. Mais si vous voulez quelque chose de moins riche il me semble avoir lu dans mes recherches initiales de la recette du Victoria Sponge Cake que vous pouvez le saupoudrer de sucre glace.

 

Nous l’avons partagé au goûter avec une tasse de thé. Il a reçu un avis favorable à l’unanimité.

 

 

 

J’ai essayé pour vous…Le livre surprises et gourmandises

surprises & gourmandises

J’ai essayé pour vous…Le livre surprises & gourmandises

 

 

Il y a environ un an Pierre Hermé a eu la très belle idée de vouloir faire connaitre ses recettes les plus gourmandes dans un livre à la présentation inhabituelle. Vous connaissez ma passion pour les livres Pop-Up. Et bien c’est un livre de pâtisserie sous ce format que j’ai eu la joie de découvrir hier. Alors il me fallait absolument vous le présenter.

Aujourd’hui juste quelques photos pour vous montrer combien il est beau. Mais les tests des recettes viendront bientôt!

Bien qu’au début j’ai été quelque peu effrayée par le niveau technique demandé, j’ai cependant pu constater que pour chaque gâteau il y a deux recettes de proposées. L’Originale, pour laquelle le niveau d’exigence technique est clairement trop élevé pour moi. Et une version plus accessible reprenant les mêmes saveurs. Ouf sauvée. On va commencer par celles-ci déjà et puis après on verra bien ^^

 

l’Ispahan

surprises & gourmandises

Il se présente sous la forme de deux biscuits macaron rose garnis de crème aux pétales de rose et letchis.

Ou sinon sa version plus facile, le « Baba Ispahan » : un Baba à l’eau de vie de framboise et la crème de mascarpone à la rose.

 

 

 

 

 

Le Mont-blanc à ma façon surprises & gourmandises

Il s’agit d’un fond de tarte en pâte sablée et crème d’amande garni d’une compote d’églantine, d’un disque de meringue, de crème chantilly et d’une préparation aux marrons.

Ou sa version parait-il plus facile, le « Mont-blanc envie » : un fond de tarte en pâte sablée et crème d’amande au cassis garni d’une couche de crème de mascarpone vanille-violette, de compote de cassis et de meringue. Le tout recouvert d’une préparation aux marrons.

 

 

 

 

Etc…sous la forme de 8 recettes et leur déclinaison.

surprises & gourmandises     surprises & gourmandises

surprises & gourmandises

 

Cela donne envie non ?