J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent Michka

michka

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent Michka

 

Ces deux dernières semaines je vous ai présenté des albums illustrés par Olivier Tallec. Cette semaine j’avais envie de commencer les contes de Noel. C’est donc tout naturellement que je vous présente l’édition spéciale 80 ans du Père Castor du conte de Noel Michka, qui pour l’occasion a été illustré par M. Tallec.

Ce conte de Noel de Marie Colmont a été édité pour la première fois en 1941. Cette nouvelle édition est venue donner un coup de neuf à des illustrations un peu vieillottes, plus vraiment adaptées aux goûts actuels. L’occasion de faire découvrir aux nouvelles générations un conte que je trouve très poétique.

On y retrouve tous les éléments de partage et de générosité d’un bon conte de Noel.

Résumé de l’histoire

Michka, un petit ours en peluche, décide de quitter la petite fille capricieuse dont il est le jouet. Il décide d’ailleurs de s’affranchir de son statut d’ours en peluche et d’aller vivre dans la foret comme un vrai ourson. En chemin il apprend que c’est le soir de Noël, le soir où chacun doit faire une bonne action : aider son semblable, secourir les malheureux, réparer les injustices…

Il croise ensuite le Renne de Noël qui sans trop d’explications l’invite à monter sur son traîneau pour l’aider à distribuer les cadeaux. Michka trouve cela très amusant mais se demande ce que devient sa bonne action à faire dans tout ça.

Enfin, ils finissent la tournée devant la maison la plus misérable où vit un petit garçon malade. Cependant la hotte est vide. De lui même Michka finit par comprendre et accepter le fait que sa bonne action est de sacrifier sa liberté en redevenant un ours en peluche pour la plus grande joie de ce petit garçon.

Alors certes cela fait très moralisateur, mais je ne trouve pas cela choquant d’en faire un peu trop parfois pour inviter les enfants à comprendre que Noel n’est pas forcément synonyme d’une surabondance de cadeaux. D’un coté nous avons une petite fille odieuse qui vit dans une belle maison avec de nombreux jouets, mais que son ours en peluche n’aime pas. Et de l’autre un petit garçon qui n’a rien mais qui va avoir tout l’amour de ce même petit ours en peluche. Et d’eux même les enfants comprennent la morale de l’histoire sans qu’il ne soit nécessaire d’en rajouter une couche.

Les illustrations

michka       michka

michka       michka

On apprécie les illustrations en double page qui mettent bien en avant la liberté des grands espaces nouvellement acquise par Michka. La forêt enneigée. Les beaux yeux longs et profonds du Renne de Noel. Le traîneau rouge caractéristique de cette fête qui vient trancher sur le blanc de la neige. Rien n’est superflu. On peut se contenter aussi de tourner les pages en regardant juste les illustrations sans lire le texte et laisser l’enfant s’en souvenir et le raconter à sa façon.

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

3 thoughts on “J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent Michka

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.