Chut les enfants lisent ….Mon petit livre d’art pour raconter la mythologie

Art et mythologie

Chut les enfants lisent ….Mon petit livre d’art pour raconter la mythologie

 

En classe, la maîtresse de P’tit bout leur a fait découvrir les créatures mythologiques au travers de leurs représentations par différents artistes.

En Février lors de notre visite du Musée Fabre, nous avons recherché ces créatures dans les différentes œuvres exposées. Tout en écoutant la guide bien entendu pour pouvoir retrouver l’oeuvre mystère.  Autant dire que les deux bronzes de Barye ont davantage captivé son attention que les explications de la guide sur la découverte de la lumière en Orient par Delacroix.  Ainsi il devenait essentiel de savoir si Thésée avait pu l’emporter contre le Centaure et le Minotaure. Mais également qui du Minotaure ou du Centaure l’emporterait s’ils s’affrontaient?

Je n’allais pas freiner son enthousiasme sur la question et lui ai donc laissé quartier libre pour explorer la librairie du musée pour se choisir un livre. Il est revenu très embêté avec 4 livres ne sachant pas trop lequel choisir. Ses explications m’ont tellement faire rire que nous les avons tous pris.

Mon petit livre d’art pour raconter la mythologie

Par Aude Le Pichon au édition du Seuil. Cette collection s’adresse aux enfants ayant entre 6 et 9 ans.

Par ordre alphabétique, chaque double page décrit sommairement un personnage mythologique sur la page de gauche. Et en pleine page sur celle de droite une oeuvre qui le représente. Nous retrouvons ainsi Thésée combattant le Minotaure, version Picasso. En bas de chaque page de gauche, une petite question ludique pour inciter les enfants à s’attarder dans l’observations des œuvres. Toutes les solutions sont à la fin de l’ouvrage. Pour ce qui concerne cette double page, le lecteur est invité à trouver l’autre arme de la scène que l’épée qui transperce le minotaure déjà citée dans le texte. En l’occurrence la pique que tient la cavalière en arrière plan.

 

 

Mon petit livre d’art

De la même collection et du même auteur. Cet ouvrage est d’ailleurs antérieur au précédent.

Par ordre chronologique cette fois et non pas alphabétique, Aude le Pichon propose un panorama de l’évolution de l’art de ses débuts jusqu’aux années 80. Ainsi cela débute par la frise des petits cerfs de la grotte de Lascaux et se termine avec le Superman de Andy Warhol. Elle garde le même format de présentation. A gauche l’année, l’artiste, le nom de l’oeuvre, une petite explication de l’oeuvre et une question. A droite le tableau en pleine page.

 

 

Pour être complète sur cette collection des éditions du Seuil, il semblerait qu’il en existe un troisième intitulé Mon Petit livre d’art pour raconter l’histoire.

Les éditions quelle histoire

Deux livres de cette maison d’édition ont retenu son attention : Les héros de la Mythologie, et Histoire des arts.  A mon avis ils s’adressent plutôt aux enfants qui sont déjà en cycle 3. Le marque page ne me semble pas avoir beaucoup avancé depuis la dernière fois. Je ne suis pas une grande fan des illustrations proposées mais j’admet que le concept d’une série consacrée à l’Histoire pour les plus jeunes est intéressante. Des jeux viennent égayer les ouvrages sous la forme de quizz, cherche et trouve et autres énigmes.

Les héros de la mythologie ne s’attache qu’à 4 d’entre eux : Hélène, Ulysse, Hercule et le fameux Thésée. Chacun des 4 héros voit son histoire se décliner en plusieurs chapitres sur autant de pages. Ainsi le lecteur peut interrompre sa lecture à chaque fin de page. Cela reste néanmoins long. Il faut ainsi 15 pages pour lire intégralement l’histoire de Thésée. D’où mon avis que le CE1 s’est probablement encore un peu tôt.

Histoire des arts fait le choix, à l’image de Mon petit livre d’art, de présenter l’évolution de l’art chronologiquement au travers de 6 périodes:

  • Préhistoire
  • Antiquité
  • Moyen âge
  • Temps modernes
  • Révolution et XIXe siècle
  • Période contemporaine

Il aborde cependant les arts au sens large évoquant bien entendu l’art pictural mais également la musique, l’architecture, la littérature, les bijoux, etc. Je trouve néanmoins dommage que ce soit des illustrations « pour enfant » et non pas des photographies. Mais peut être que s’est plus accrocheur pour des mômes et ils auront tout loisir dans leurs années collège de revenir sur ces sujets.

 

Quoi qu’il en soit au travers de ces 4 ouvrages il y a de quoi se constituer un joli bagage autour des arts et de la mythologie.

 

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

Laisser un commentaire