J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent NULtiplications

nultiplications

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent NULtiplications

 

P’tit bout a reçu ce livre l’an dernier dans le cadre de son abonnement kilimax.

Première observation : l’abonnement Kilimax s’adresse à des enfants de 5 à 7 ans. Les ouvrages de cette série de Stephanie Blake sont indiqués sur le site de l’école des loisirs comme adaptés à des enfants de 3 à 5 ans. Cependant les tables de multiplication n’évoquent absolument rien aux petits de 3 à 5 ans. D’où très certainement le décalage entre l’âge préconisé et l’inclusion de ce titre dans l’abonnement Kilimax.

Je ne m’étais jamais intéressée auparavant à cette série en raison d’un univers graphique auquel j’ai du mal à adhérer. J’avoue avoir une préférence pour les illustrations plus mignonnes. Ici je trouve beaucoup trop de représentations d’enfants diaboliques et colériques.

Voyez par vous même :

nultiplications  nultiplications  nultiplications

Et l’histoire?

La mise en dérision de cette hantise largement partagée que représente l’apprentissage des tables de multiplication pourrait permettre à un enfant de dépasser une angoisse. Cependant, le message est transmis au début du titre par des représentations assez négatives :

  • Le lapin Simon est interrogé devant toute la classe sur les multiplications. Il ne sait pas répondre. Toute la classe éclate de rire et il est traité de NUL.
  • Son copain Ferdinand le traite de BEBE parce qu’il ne connait pas ses tables

A aucun moment il n’est indiqué au lecteur que traiter ses copains de NUL ou de BEBE n’est pas vraiment sympathique. Donc quoi ? Si le lecteur ne rencontre pas de problème avec ses tables nultiplicationsde multiplications il se pensera autorisé à traiter ceux qui n’y arrivent pas de NUL ou de BEBE ? bof. Il faut un parent derrière qui précise oralement que cela ne se fait pas.

Je passe sur l’épisode où Simon en colère une fois à la maison est très désagréable avec ses parents et se retrouve puni.

La partie où Simon comprends le principe des tables de multiplication en réalisant des tas identiques de billes est par contre très appréciable. Un enfant en difficulté pourrait y voir présenté d’une manière nouvelle le sujet. Et ainsi se rendre compte que ce n’est pas parce qu’il n’a pas compris dès le début, qu’il ne va pas pouvoir y arriver par la suite. La preuve, Simon finit bien par y arriver.

P’tit bout, beaucoup moins pointilleux que moi, forcément, n’a pas fait de commentaires sur les graphiques. Il a bien rigolé aux « Crottes de lapin », « abominable » et à la conclusion :

« Si tu ne sais pas compter comme superlapin en mode supersonique, je ne joue pas avec toi crotte de bique ! ».

En conclusion:

Bon allé pourquoi pas. Ce livre ne m’aura pas donné envie d’en acheter un autre de la série. Cependant je ne suis pas mécontente que P’tit bout l’ai reçu dans le cadre de son abonnement kilimax car cela lui aura permis de découvrir un auteur qu’il n’aurait jamais connu autrement.  Cette année il est en CE1, les NULtiplications  nous allons être en plein dedans, alors si on peut en rigoler un peu avant d’en pleurer…

 

 

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

 

 

1 thought on “J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent NULtiplications

Laisser un commentaire