J’ai essayé pour vous…Les Jaffa cakes

jaffa cakes

J’ai essayé pour vous…Les Jaffa cakes

 

L’épreuve technique de l’épisode 3 de l’émission les Meilleurs pâtissiers consistait en la réalisation de 36 Jaffa cakes. Vous trouverez ici grâce à Mercotte la recette de ces petites génoises recouvertes d’une gelée d’orange plus communément connues sous le nom de Pim’s.

Vous trouverez également la vidéo ici, qu’il est toujours utile de regarder.

Je n’ai réalisé qu’un tiers des quantités de la recette, car je n’avais pas besoin d’obtenir 36 Jaffa cakes. J’ai commencé cette recette avec beaucoup d’appréhension alors que concrètement quand on la lit on se dit que cela n’a pas l’air sorcier. Pourtant au regard des résultats assez catastrophiques des candidats je ne vois pas trop comment faire mieux.

La génoise

J’avais encore en tête le fiasco de ma génoise d’il y a 15 jours, celle du Chaya de Paysandu. Ce coup-ci j’avais bien à l’esprit d’utiliser mon robot plutôt que mon batteur à main et en effet la préparation oeuf/sucre a bien triplé de volume.

jaffa cakesCe qui m’interpellait plus c’était mes moules. J’ai deux plaques de moules en silicones que j’utilise pour les muffins. Ils font bien 5 cm de diamètre. Lorsque j’y ai poché la génoise, je n’y ai mis qu’un fond. Par contre je ne saurai pas vous expliquer pourquoi, mais sur le coup comme ils sont en silicone il m’a semblé inutile de beurrer les moules au préalable. Peut être que j’aurai dû. J’en ai perdu 2 sur les 12 au démoulage, ils ont collé au fond et se sont effrités. De plus ils n’ont pas de jolie couleur dorée sur la croûte. Pour vous dire, j’ai eu le sentiment au début qu’ils n’étaient pas cuits. Pourtant ils rebondissent bien comme l’explique Mercotte.

 

jaffa cakes

Bref je ne suis pas super contente de mes petites génoises.

La gelée d’orange

Je n’ai pas trouvé de gélatine en poudre. J’ai donc dû composer avec les feuilles de gélatines plus classiques que j’ai laissé ramollir 20 min au préalable dans de l’eau froide. Pour le poids j’ai conservé le même que celui de la recette ( en proportion avec les 12 biscuits au lieu des 36 que je visais). N’ayant pas un plateau à rebord j’ai versé dans un plat classique en essayant de pas faire trop épais et j’ai laissé prendre un peu moins d’une heure au congélateur. Quant j’ai découpé à l’emporte pièce des cercles, la gelée s’est avérée quand même bien trop épaisse à mon gout.

Le tempérage du chocolat et la finition

jaffa cakesTempérer le chocolat comme indiqué par Mercotte s’est avéré bien efficace, j’ai obtenu un chocolat bien lisse et brillant au final. Ce qui a posé problème s’est le montage de l’ensemble. Plusieurs constats:

  • mes disques de gelée ne devaient pas être assez froids. Sur le site de cuizine de A à Z , Mercotte précise qu’il faut laisser la gelée idéalement prendre 4 heures au frais. J’étais clairement loin des 4 heures.
  • mon chocolat devait être trop chaud. L’astuce du point de colle en chocolat pour coller le disque de gelée à la génoise n’a pas fonctionné. Ils ne tenaient pas. Peut être aurait-il fallu mettre les points de chocolat, poser les disques par dessus et les remettre quelques minutes au frais ?

Quoiqu’il en soit, le résultat final fut donc très chaotique et pas beau du tout. Comme les gelées ne tenaient pas à la génoise, avoir fait le contour avec une ligne nette tracée au cornet ne servait plus à grand chose. Dès lors que je n’arrivais pas à la retourner sans faire tomber la gelée dans le bol, j’ai essayé la technique de la poche à douille, mais cela dégoulinait sur les cotés, faisait fondre la gelée au passage, mais ne tenait pas dessus.

Bon sinon…une boite de pim’s c’est bien aussi 😉

jaffa cakes

 

Laisser un commentaire