J’ai essayé pour vous…le prix de l’imaginaire 2017 des éditions nouvelles plumes

l'Hayden

J’ai essayé pour vous…le prix de l’imaginaire 2017 des éditions nouvelles plumes

Les éditions nouvelles plumes donnent la possibilité à tous d’avoir son manuscrit évalué par un comité de lecteurs. Si les retours sont très positifs, il est possible de faire publier son premier roman par leur biais. Depuis 4 ans ces éditions organisent le Prix de l’imaginaire qui récompense un premier roman fantastique ou de science fiction.

C’est Julie Muller Volb qui a remporté l’édition 2017 avec : « l’Hayden – le secret d’Eli ».

La critique est facile du point de vue du lecteur, je ne pense pas être un jour fichue d’arriver à bout de l’écriture d’un roman. Pourtant ce ne sont pas les idées qui me manquent. Alors déjà ne serait ce que pour cela, je salue tous ces nouveaux auteurs qui se lancent alors qu’ils ont un métier et une famille à gérer par ailleurs. Mme Muller Volb est prothésiste dentaire et maman débordée.

Et sinon, le livre?

L’histoire commence assez classiquement quand on a l’habitude de lire des romans fantastiques. L’héroïne est orpheline, pleine de charme mais trop introvertie pour s’en rendre compte. Elle est à l’âge des premiers émois amoureux. Elle tombe comme de par hasard sur un beau brun ténébreux. Dans le même temps, il se passe une série d’événements qu’elle ne s’explique pas autour d’elle. Puis alors que l’histoire avance, l’auteure finit enfin par nous laisser entendre au bout de 100 pages qu’il va bien y avoir un peu de fantastique quand même.

J’aurai apprécié que l’histoire chemine plus rapidement pour en arriver à la découverte de l’Hayden avant la moitié du livre. On peut considérer que la première moitié du livre serait plutôt de la littérature Young adult avec les états d’âme de la jeune fille emmêlées dans les complications de son quotidien et de son flirt. Et ce n’est qu’à la moitié du livre que l’histoire bascule vraiment dans le fantastique avec la découverte de l’Hayden. Je ne vous dévoile rien de plus sinon vous n’aurez plus aucun intérêt à lire le livre par vous même.

De façon générale, bien que l’histoire soit distrayante et se lise facilement, j’aurai aimé un peu plus de rythme. Les descriptions sont soignées, les personnages attachants, on a envie de connaitre la suite. Pour autant, les événements s’enchaînent sans grande surprise. C’est plaisant à lire mais à aucun moment il n’y a de réel rebondissement ou inattendu.

Et quand l’histoire est enfin en place, et bien…le livre est fini. L’histoire ne pouvant pas s’arrêter là, j’ai cherché et appris qu’il s’agissait du premier tome d’une trilogie. L’auteure a précisé sur les réseaux sociaux que le second tome était déjà écrit mais non encore validé par son éditeur. J’espère juste que les longueurs sont vraiment voulues et font partie de son style d’écriture et non pas uniquement présentes pour répondre à une commande de trois livres de 400 pages chaque…Car bon…il aurait peut être mieux valu dans ce cas un unique tome de 600 pages au rythme plus dense non?

Quoi qu’il en soit, cela reste agréable et rapide à lire ( 2 cours de piscine, 1 cours de judo et un dimanche pluvieux).

Il y a du potentiel pour que la suite soit prometteuse.

1 thought on “J’ai essayé pour vous…le prix de l’imaginaire 2017 des éditions nouvelles plumes

Laisser un commentaire