J’ai essayé pour vous…Des cookies chocolat & caramel

cookies chocolat & caramel

Voici une petite recette qui vous permettra de réaliser environ 45 cookies chocolat & caramel.

Ingrédients

  • 60 g de sucre cassonade et 60 g de sucre en poudre,
  • 125 g de beurre,
  • 1 œuf,
  • 175 g de farine,
  • 1/2 sachet de levure chimique,
  • une pincée de sel,
  • une goutte de vanille liquide,
  • 100 g de pépites de chocolat,
  • 70 g de fudge caramel.

Préparation des cookies chocolat & caramel

Commencez par travailler le beurre mou avec les deux sucres. Puis ajoutez l’œuf. Mélangez ensuite avec la farine tamisée, la levure, le sel et la vanille liquide. Enfin incorporez le chocolat et le caramel.

Lorsque votre pâte est homogène déposez en des petits tas sur des plaques de papier sulfurisé. Comptez en moyenne 3 plaques de 15 cookies. Espacez les bien car ils vont s’étaler à la cuisson.

Enfournez plaque par plaque à four préchauffé à 180°C pendant 12 minutes. Laissez les refroidir un peu sur la plaque avant de les en retirer pour ne pas risquer de les casser. Ils sont un peu mous à la sortie du four, c’est normal. Ils seront bien croquants une fois refroidis ne vous inquiétez pas.

Accord mets & thé

L’Envouthé propose d’accorder aux cookies chocolat & caramel le Thé Impérial de la reine de Jardin d’Asie. Envouthé nous le fait découvrir dans la box de ce mois de Mai comme cela était déjà le cas pour le thé Enchanteur à accorder avec les sablés bio caramel et tonka.

Ce thé est décrit comme un thé vert Sencha de chine et thé noir parfumé au caramel, miel et pain d’épice, arômes, écorce de cannelle, d’orange et de citron.

Très sincèrement, pour moi qui adore le thé noir, c’est un réconfortant +++. Et l’association avec les cookies est au top. On regrette presque que ce soit aussi bon car on sait d’avance que l’on ne pourra pas résister de se refaire le même goûter le lendemain 😉

J’ai essayé pour vous…un DIY attrape-rêves

DIY attrape-rêves

A la période de Noël cette fiche créative de Cultura m’a fait de l’œil mais je n’avais pas eu le temps de m’y atteler.

Je m’en suis fortement inspirée pour faire le mien même si j’ai laissé de coté les boules de Noël et les déco sapins. L’objectif étant de le conserver accroché au mur toute l’année. Ou en tout cas jusqu’à ce que j’en ai marre et le remplace par autre chose. Le DIY attrape-rêves se compose de 4 étapes.

Matériel nécessaire pour le DIY attrape-rêves

  • des rubans de dentelle – ici blanche mais comme toujours vous choisissez les couleurs qui vous vont bien en faisant en sorte que l’ensemble soit assorti;
  • de la corde bicolore – ici dorée et blanche;
  • différents types de plumes – ici des plumes dorées et des plumes d’aspect plus naturel;
  • un anneau en métal pour abat jour de diamètre 25 cm;
  • une branche en bois déjà équipée de crochets à suspension;
  • des suspensions décoratives;
  • une guirlande avec 20 microLED.

Etape 1 : fixer l’anneau à la branche de bois

C’est l’étape où j’ai le plus galéré parce que cela ne voulait pas tenir. Mais à force d’insister j’ai fini par réussir à placer les nœuds de corde comme il faut pour que l’anneau veuille bien rester à la bonne hauteur par rapport à la branche. C’est cette dernière qui doit être stable car c’est sur elle que vous allez nouer la corde par laquelle vous allez suspendre l’ensemble à un mur.

Sur la fiche créative de Cultura ils ont opté pour enrouler du masking-tape décoré tout autour de la branche. J’ai préféré la laisser telle quelle en enroulant de façon irrégulière la corde bicolore tout du long.

Etape 2 : fixer les cordes, rubans de dentelle et plumes.

Commencer par fixer une longue bande de dentelle (environ 60 cm) au centre de l’arc inférieur de l’anneau.

Coupez des longueurs de corde bicolore de 30 cm et fixez les de part et d’autre de cette bande de dentelle, pratiquement à hauteur de la branche.

Vous allez remplir tout l’espace vide entre ces deux cordes, de façon la plus symétrique possible par rapport à la dentelle centrale, avec d’autres longueurs de cordes et ruban dentelle. Faites en sortes d’avoir des longueurs progressives de sorte à former un V jusqu’aux 60 cm de la bande de dentelle centrale. N’hésitez pas à couper vos rubans de dentelle en deux dans leur longueur si vous les trouvez trop larges.

Accrochez également des longueurs de corde bicolore sur les crochets de la branche.

Enfin collez les plumes de-ci de-là comme bon vous semble. Si vous souhaitez être certain du résultat final avant de coller les plumes définitivement, vous pouvez temporairement les fixer avec de la pâte à fixe blanche. Ceci vous permettra de les déplacer avant de tout figer.


Etape 3 : les suspensions décoratives

Vous pouvez les créer vous même ou les acheter toutes faites. Vous trouverez des idées supplémentaires sur la fiche créative de Cultura.

Pour ma part j’ai décidé de les réaliser en terre émaillée. Ce que je n’aurai jamais pu envisager si je ne me savais pas inscrite à un stage de poterie dans l’excellent atelier de Mlle Barbotine. Si vous avez envie de vous initier à cette technique je ne saurai que trop vous conseiller d’aller y faire un tour.

Ce qui m’a permis de créer 5 étoiles émaillées en noir mat de tailles différentes. Ce qui se rapproche un peu de l’effet béton des étoiles de la fiche créative initiale. Ainsi que des suspensions rondes de 5 cm de diamètre environ. J’en avais produit 12 pièces, mais au final n’en ai utilisé que 9 pour ne pas surcharger.

Vous pouvez également créer vos suspensions en pâte Fimo en suivant le tuto utilisé pour réaliser le médaillon du bijou de sac.

Une fois vos suspensions prêtes, il n’y a plus qu’à les nouer à des hauteurs différentes au moyens des fils bicolores suspendus sur votre attrape-rêves. Vous attacherez la plus grosse de vos étoiles depuis le centre du bord supérieur de l’anneau. De sorte à ce qu’elle vienne reposer sur la branche.

Etape 4 : la Guirlande électrique

Collez au dos de la grande étoile centrale le boitier de commande de la guirlande. Faites faire de belles boucles au câble de la guirlande de sorte à occuper tout l’espace de l’anneau. Cette petite touche lumineuse apportera beaucoup de féerie à l’ensemble.

Vous n’avez plus qu’à le suspendre ! J’espère que ce DIY attrape-rêves vous aura plu.

J’ai essayé pour vous – Avengers : Endgame

Endgame

Une idée de sortie pour ce week-end? Pourquoi pas le dernier Marvel Avengers : Endgame, si ce n’est déjà fait?

Désormais considéré comme le 2d film ayant engrangé le plus de recettes dans le monde (à la place de Titanic). Il est même pressenti pour accéder à la première place devant Avatar. Pour autant, Endgame est-il à la hauteur de son succès?

L’arc narratif Marvel

En Mars 2018 nous faisions un point sur les 3 phases de l’arc narratif Marvel afin de situer les pierres d’infinité qui feront l’objet de la convoitise de Thanos et la fin de 50% de toute espèce vivante au cours du film Avengers : Infinity war.

Sont parus ensuite Captain Marvel et Ant-man & la guêpe. Au moment d’écrire le billet sur Captain Marvel je pensais qu’elle aurait un rôle prépondérant dans Endgame. Et que le Ant-man 2 n’était pas indispensable. Alors que finalement bien au contraire. Vous pouvez pratiquement vous passer d’avoir vu Captain Marvel, alors que les événements de fin de Ant-man & la guêpe deviennent nécessaires pour comprendre le plan échafaudé pour contourner l’inéluctable Thanos.

Les personnages principaux de l’intrigue de Avengers : Endgame

Je vais essayer de ne pas trop en dévoiler, mais juste ce qu’il faut. Les Avengers se rassemblent une fois de plus pour trouver un moyen de renverser la situation. Black Widow, Iron Man, Captain America, Hulk, Thor, Hawkeye, War Machine. En effet vous êtes attentifs, il s’agit des piliers fondateurs des Avengers, ceux qui étaient déjà présents depuis la phase 1. Qui s’opposent à Thanos, lui même déjà annoncé comme l’ennemi n°1 lors de la première invasion de la Terre menée par Loki.

Parce que la magie du cinéma fait quand même bien les choses, le 50 % aléatoire n’a touché en grande partie que les héros de la phase 2. Pour que ce ne soit pas trop flagrant tout de même quelques uns ont survécu et se joignent aux anciens. Ant-man, Rocket et Nebula (la soeur de Gamora). Mais bon soyons francs, ce ne sont pas les vedettes.

Toutefois, dans la dernière demi heure du film, tous les héros de l’arc narratifs Marvel encore vivants, qu’ils soient principaux ou secondaires, auront, sans exception, leur petite scène glorieuse bien à eux. Et ça fait quand même plaisir. Même la scène très girly/kitch où toutes les héroïnes se retrouvent devant la camera pour présenter un front commun face à l’ennemi.

Fin de la phase 3

Ce film marque la fin de la phase 3. On peut aimer ou ne pas aimer cette fin. Je me suis d’ailleurs demandé quelle fin j’aurai aimé. Et tout bien compté celle choisie par les frères Russo et la façon dont elle est menée me convient. On passe 3 heures très ludiques où chaque héros a son moment de gloire. Les backgrounds de chacun des héros et leur façon d’avoir encaissé la défaite face à Thanos dans le précédent Avengers est bien fouillée. Leurs histoires de vie sont bouclées. Aucun regret. L’ensemble est sur un ton épique, bien que l’humour s’y invite régulièrement sans faire dans le lourd.

Début de la phase 4

En juillet paraîtra Spider-Man : Far From Home qui est officiellement le dernier film de cette Phase 3. Pour autant, comme c’était le cas du film Ant-man censé clôturer la Phase 2 alors que je le voyais bien en début de la 3, je vois bien ce Spider Man en charnière de la phase 4. L’absence de scène post-générique à la fin de Endgame renforce ce sentiment.

A partir de ce Spider-man, il semble que le multivers fait son entrée dans l’arc narratif Marvel. Alors qu’il n’avait pas été abordé jusqu’alors. Ce qui permet d’ailleurs d’expliquer certaines incohérences relevées dans la trame de Endgame mais dont nous ne parlerons pas ici par égard à ceux qui ne l’ont pas encore vu. Si vous ne connaissez pas la notion de multivers, regardez l’excellent spider-man : new génération, qui l’illustre parfaitement.

Ce billet est déjà bien assez long, nous allons en rester là. ^^

Je ne peux que vous encourager à aller voir ce film si vous êtes adepte des films de super héros. Si ce n’est pas le cas, évitez par contre, car pour le coup, vous ne comprendrez pas les nombreuses références faites à l’ensemble de la trame. Idéalement il faudrait que vous en ayez au moins vu la moitié, dont la totalité des Avengers, pour pouvoir suivre et apprécier un minimum. C’est très récréatif et sans prise de tête.

Si vous l’avez vu, avez vous été complètement emballé ou avez plutôt des réserves à partager ?

J’ai essayé pour vous …de vous proposer des idées de menus pour la semaine à venir

menus semaine 19-20

Une semaine « menu enfant » car il fait bon parfois de faire dans le régressif réconfortant 😉

Il faut que je me trouve un bon bouquin, j’ai envie de lézarder au soleil et ne rien faire d’autre . . .

Alors même que j’ai plusieurs idées de pâtisseries qui me trottent dans la tête. Comme cet énorme gâteau d’anniversaire au chocolat (revue saveurs N°251) ou encore cette génoise au chocolat, meringue pistache et chantilly (Mode & travaux N°1422). J’imaginais bien le premier pour l’anniversaire de Monsieur et le second pour la fête des mères mais je dois me faire une raison, cela parait fort compromis vu qu’il semblerait que nous allons déménager nos locaux professionnels le weekend du 25-26…

Ce weekend en tout cas je me sens bien, entre autres, de faire des cookies aux pépites de chocolat et de caramel XD histoire de continuer à explorer les saveurs mets et thé de la box envouthé de Mai comme cela a été le cas dans ce billet-ci.

Et vous quoi de prévu?

Des bisous

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent « l’anniversaire du chat assassin »

Chat assassin

La collection Mouche de l’école des loisirs propose des petits romans sympas pour les 6-8 ans. J’ai déjà eu l’occasion de vous en parler en vous présentant les séries l’école des souris (dont le tome 2 vient de paraître) et Vive la vie Gabi (4 tomes).

La série du chat assassin compte 8 tomes. Nous avons pris celui-ci au hasard parmi les 8 étant donné qu’ils ne sont pas numérotés, et donc sans ordre obligatoire de lecture apparent. Le texte est de Anne fine l’auteure du célèbre Madame Doubtfire. Pour l’école des loisirs, les illustrations sont de Véronique Deiss.

L’histoire

Tuffy mène sa vie de chat auprès de :

  • Ellie, sa jeune maîtresse qui lui est d’un loyauté sans faille,
  • Monsieur grognon-grincheux, le père de famille qui visiblement n’apprécie pas ce matou et réciproquement,
  • Madame-je-suis-beaucoup-plus-aimable, la maman.

Dans ce tome, Tuffy apprend que sa date d’anniversaire est le 31 octobre. Il décide d’organiser une fête avec ses amis. Cependant il apprend que la famille organise ce jour là une fête pour Halloween dont ils ne lui ont d’ailleurs pas parlé.

Vexé, tout en organisant sa fête d’anniversaire ailleurs, il va jouer des petits tours en douce aux trois humains. Tel que fixer une armoire tout en poussant des miaulements sinistres pour faire croire qu’il a vu un fantôme. Car c’est bien connu, les chats voient les fantômes. Ambiance Halloween à la maison garantie.

La fête d’anniversaire entre chats finalement organisée dans une étable voisine tourne court lorsque les chiens s’y invitent pour faire du grabuge. La course poursuite se termine dans la maison, faisant partir les invités terrorisés.

Le ton est insolent juste ce qu’il faut et les scènes sont pleines d’humour.

Les illustrations

Les illustrations de Véronique Deiss sont aussi drôles que le texte. On regrette juste qu’elles soient en noir et blanc. Elle a décliné les romans du chat assassin en une bande dessinée. Un moyen de faire découvrir cet univers aux lecteurs les plus récalcitrants.

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?