J’ai essayé pour vous…Les cartes Défis nature dinosaures

J’ai essayé pour vous…Les cartes Défis nature dinosaures

Enfin c’est surtout P’tit bout qui a essayé XD

Il était partit avec l’idée fixe de trouver à Polymome (temple de la librairie jeunesse pour ceux qui ne sont pas du coin) des cartes dinosaures. Je ne saurai pas vous dire s’il a eu un grand coup de bol ou s’il savait précisément ce qu’il cherchait. Nous sommes revenus avec deux paquets de cartes Défis nature dinosaures. Et il en a été enchanté.

Bioviva

Quelques mots sur le fabricant tout d’abord. En effet il est essentiel de noter que l’équipe de conception travaille depuis Montpellier même. La fabrication se déroule 100 Km plus loin dans la Drôme Provençale. Ainsi c’est une gamme de jeu 100% française.

La gamme de jeux s’adresse depuis les tout petits (3 ans) avec des jeux d’éveil jusqu’au plus grands avec des jeux de cartes et sociétés plus élaborés.

Les cartes défis nature dinosaures

P’tit bout voulait que sur sa carte figure une image du dinosaure, une rapide présentation, son lieu de vie, ce qu’il mange et s’il avait deux dinosaures l’un face à l’autre lequel l’emporterait. (Un réflexe Pokemon pour ce dernier point à mon avis).

En vrai voici ce qui figure sur chaque carte :

Il y a bien une image du dinosaure. L’illustration nous permet d’imaginer son lieu de vie. Il y a une rapide description au dos de la carte qui précise les particularités du dinosaure en question. Mais également son lieu de vie s’il est particulier. Ainsi que le plus souvent son régime alimentaire.  Chaque dinosaure par ailleurs est défini par 5 caractéristiques : sa longueur, son poids, depuis combien de temps il est apparu sur terre, son indice d’agilité et son indice de dangerosité. Donc oui il y a moyen de déduire s’il y avait un face à face qui des deux l’emporterait.

Cela répondait donc intégralement à ses espérances. Nous sommes donc en quête (enfin surtout lui) de la boite n°3 sur le même thème. Il ne sait pas si elle existe. Je vous confirme qu’elle existe bien. Je lui communiquerai cette information en temps utile.

Le jeu

Donc P’tit bout se satisfaisait amplement d’avoir trouvé les cartes qu’il recherchait (et qu’à défaut il était prêt à élaborer lui même s’il ne les avait pas trouvée). Mais il y a quand même un mode d’emploi dans ta boite chouchou, tu ne veux pas essayer avec les vrais règles?

La bonne idée que voila. Des règles très rapides d’accès. Mon seul regret est de ne les avoir essayées qu’à deux pour le moment. On peut jouer jusqu’à 6 joueurs, ce qui doit êtes drôlement plus fun.

Celui dont c’est le tour de jouer annonce qu’il met au défi les autres d’avoir un dinosaure par ex le plus long. Chacun retourne la première carte de son tas. Le joueur dont le dinosaure a la caractéristique taille la plus élevée remporte les cartes des autres et c’est à son tour de mettre au défi les autres joueurs. Et ainsi de suite. Le joueur qui a empoché les cartes de tous les autres remporte la partie. Au fil des parties l’air de rien vous finissez pas savoir que le Paralititan fait partie des très grands dinos et que ce n’est pas sur un défi d’agilité que vous l’emporterez.

Le jeu est accessible à partir de 7 ans (ou à minima dès acquisition de la lecture) . Pour ce qui nous concerne nous avons joué avec les cartes sur la thématique des dinosaures mais il y en a plusieurs autres. Il y a également une gamme de cartes défis nature junior à partir de 4 ans.

Conclusion : vous apprenez tout en vous amusant et c’est un concept que j’adore. Il est donc fort probable que je fasse d’autres essais de cette gamme de jeux dès que j’en ai l’occasion 😉

 

 

J’ai essayé pour vous…Le brookie de Ancel

Brookie de Ancel

J’ai essayé pour vous…Le brookie de Ancel

 

J’aime bien en général avoir une préparation pour gâteau à faire rapidement dans mes placards. Quand j’ai vu cette recette de brookie, je me suis dit pourquoi pas. Essayons 😉

Contenu de la boite

Dans la boite vous trouverez un sachet de préparation de la pâte à Brownie. Un autre pour la préparation de la pâte à cookie. Et ce que j’ai sur le coup apprécié, un moule cartonné à monter. Je n’ai pas de moule carré pour Brownie à la maison, cela tombait donc très bien.  Pour celles nulles en origami, n’ayez pas d’inquiétude pour monter le moule, c’est archi simple et très bien expliqué. Le dos du carton indique qu’il n’y a pas besoin de le beurrer.

  

Préparation de la pâte à Brownie

Le sachet, 75 g de beurre fondue, un œuf. Et le tour est joué, vous mélangez et versez votre préparation dans le fond du moule.

           

Préparation de la pâte à cookie

Le sachez, 25 g de beurre ramolli, un œuf. Pétrissez avec les doigts pour former une boule homogène. Puis recouvrez en la préparation précédente.

  

Cuisson et démoulage

Le mode d’emploi vous dit de faire cuire à 180 ° C pendant 20 min jusqu’à ce que la surface devienne dorée. Puis de laisser refroidir sur une grille avant de démouler.

 

La pâte à cookie a bien cuit en surface. Cependant il ne se démoule pas. J’ai démonté le carton sur les cotés mais le fond du Brownie reste complètement collé au carton. Impossible de le faire glisser dans une assiette sans tout démolir. Du coup la mention comme quoi le moule n’a pas besoin d’être beurré me fait doucement sourire.

Dégustation

Mon homme et P’tit bout ont bien aimé le coté croustillant du cookie mélangé au fondant du brownie.

Pour ma part le Brownie était trop fondant, il aurait bien supporté 5 min de cuisson de plus. Mais surtout il est beaucoup trop sucré. Digne de figurer sur la carte des desserts écœurants du Tommy’s dinner.

Pour ma part je ne le referai pas. Dommage, il était prêt en 30 min XD

 

 

J’ai essayé pour vous…Moutarde et wasabi

J’ai essayé pour vous…Moutarde et wasabi

 

Nous avons essayé un adorable sushi bar du quartier des beaux arts de Montpellier. Moutarde et wasabi dispose d’une salle très agréablement décorée. On s’y sent bien.

La table est jolie, avec les baguettes protégées dans de petits étuis en tissus.

 

La carte

Nous avons eu du mal à choisir. La carte se présente sous la forme de plusieurs feuillets. Y sont énumérés tous les makis, california, nigiri etc proposés ainsi que les accompagnements. Quant au dernier feuillet, il propose des plateaux. Un peu perdus dans tout cela nous nous sommes rabattus sur les plateaux. C’était très bon. Cependant lorsque nous y retournerons nous constituerons certainement notre propre sélection en piochant dans la carte ce qui nous tente. J’ai trouvé dommage qu’il n’y ai pas de menus de proposés pour être d’avantage guidé dans notre choix à l’image du Odiki Sushi de Odysseum.

Etant un peu barbouillée ce jour là (pas de chance franchement), j’ai essayé le plateau végétarien :

Mais il faut vite que l’on y retourne pour que j’essaie d’autres choses ^^ Ensuite je pourrais me décider s’ils valent ceux de sushi shop ou pas. En tout cas ceux que j’ai essayé étaient frais et très bons.

Niveau desserts vous pourrez essayer des mochis glacés ou non, ainsi qu’un gâteau à base de haricot rouge assez surprenant. J’ai tenté le thé gourmand.  Cependant la prochaine fois je prendrais plutôt une grande assiette de mochis car il n’y en avait pas assez dans le thé gourmand et cela se mange sans faim XD

 

Les petits plus

Des petits plus bien appréciables :

  • Une équipe très sympathique et à votre écoute,
  • On vous remet un sablier avec votre thé pour que vous puissiez maîtriser le temps d’infusion,
  • L’équipe est kids friendly. P’tit bout a pu utiliser des baguettes adaptées pour déguster ses makis sans que cela ne tourne au drame.

 

Un Sushi bar auquel nous retournerons sans faute  😉

J’ai essayé pour vous …de vous proposer des idées de menus pour la semaine à venir

menus semaine 10-2018

Idées de menus – semaine 10-2018

 menus semaine 09-2018 < menus semaine 10-2018

 

Personnellement, j’ai souvent été confrontée au manque d’inspiration le soir venu pour répondre à la question « qu’est ce qu’on mange ce soir? ». Notamment lorsque la journée de boulot a été particulièrement chargée. Dans ces cas là en général je ne pense qu’à une chose, mon canapé. J’ai donc pris l’habitude, pour me motiver, d’élaborer à l’avance les menus pour les soirs de la semaine. En plus, cela simplifie les courses et évite d’acheter n’importe quoi. Je vous propose que l’on se retrouve chaque semaine pour partager nos idées de menus.

Un 1er mars sous la neige, c’est magnifique! Dans le Sud on ne sait pas du tout gérer, du coup cela tourne rapidement au grand n’importe quoi. Heureusement que c’est les vacances scolaires ou cela aurait été encore plus catastrophique au niveau de la circulation.

Pour la semaine qui arrive, des petits plats rapides à réaliser pour marquer la reprise de l’école et de notre rythme habituel.

Des bisous à tous

J’ai essayé pour vous…Georges numéro météo

Georges meteo

J’ai essayé pour vous…Georges numéro météo

Souvenez-vous, il y a deux mois je vous présentais le numéro sur la magie du magazine Georges.

Le nouveau numéro traite de la météo.

Les histoires

       

  • Une histoire illustrée de Icinori qui traite des nuages et de la danse de la pluie, suivie d’une interview décalée de Nori, l’interprète de la BD,
  • Une bande dessinée de Marie Mignot où les enfants sont les profs et les parents retournent à l’école,
  • Enfin, l’histoire vraie explique pourquoi parfois il pleut vraiment des petits animaux.

Les jeux, pleins de jeux

L’occasion de découvrir en s’amusant tout un vocabulaire autour de la météo via :

  • les instruments de mesures: thermomètre, baromètre, pluviomètre, anémomètre,
  • les différents types de climats et les pays où on les trouve,
  • des expressions de type être blanc comme neige, passer en coup de vent, etc,
  • un vrai ou faux sur le réchauffement climatique.

Mais aussi jouer à présenter le bulletin météo comme à la TV ou construire une adorable petite grenouille. (Georges vous la propose en téléchargement )

Mon préféré, observer la grande illustration toute colorée en double page de Jhonny Nunez..

La rubrique-à-brac

Celle où Georges aborde tout un tas de sujets improbables tel que :

  • le métier de réparateur de parapluies,
  • parler de la pluie et du beau temps en polonais,
  • comment faire apparaître un arc en ciel avec un miroir, de l’eau et une lampe torche,
  • construire un bonhomme de neige salé avec des œufs et un bonhomme de neige sucré avec de la noix de coco,
  • toujours quelques pages sur les nouveaux livres et les expo,
  • et enfin une interview de Aurélien Débat sur son travail.

En conclusion

Une fois de plus l’occasion de faire découvrir à P’tit bout tout un vocabulaire pour enrichir sa culture générale, ainsi que des illustrateurs talentueux. Après si on lui demande son avis, des deux numéros qu’il possède, sa préférence va pour celui sur la magie 😉