J’ai essayé pour vous…Une tarte abricots vanille

abricots

J’ai essayé pour vous…Une tarte abricots vanille

Cette recette a été publiée par Mercotte sous le nom de « dessert de saison aux abricots avec beaucoup de vanille« . Quand je l’ai vu je me suis dit Miam, il faut tout de suite l’essayer.

D’autant qu’il me restait du chocolat blanc et de la poudre d’amande de la recette des macarons et que je ne savais pas trop quoi en faire.

La recette en soit n’est pas très compliquée. Elle requière par contre un peu d’organisation et de temps. Il faut prévoir de la faire en deux temps avec à minima 4 heures d’intervalle entre les deux périodes. Personnellement je vous invite à faire l’étape 1 la veille du jour où vous voulez servir ce dessert.

Il m’en aura fallu cependant du temps pour finaliser cet article. je n’ai pas pu le boucler avant le départ en vacances, ce n’est donc qu’aujourd’hui que j’arrive enfin à le terminer.  😉

Les ingrédients pour vos courses :

  • 800 g de beaux abricots,
  • 90 g de sucre glace,
  • 145 g de beurre que vous aurez sorti 15 minutes du réfrigérateur avant de vous en servir pour qu’il soit pommade,
  • 100 g de poudre d’amande,
  • 100 g  de sucre en poudre,
  • 105 g d’œufs (soit 2 œufs),
  • 50 g de fécule de pomme de terre,
  • 180 g de farine T55 (on en trouve en grande surface, faites un effort),
  • 1 g de sel,
  • 4 g de pectine NH (je ne sais pas si on en trouve en grande surface, la mienne vient de chez « du bruit dans la cuisine », il y en a également chez alice délice ou cook shop. Au pire vous remplacez par de la gélatine.
  • les graines de 4 gousses de vanille
  • le jus d’un demi citron
  • 5 g de miel d’acacia
  • 290 g de crème fleurette 35%MG (prévoyez une bouteille de 40 cl et vous serez tranquilles)

Organisation

Je ne redonne pas la recette vu qu’elle est plus que détaillée par Mercotte. Je vous dis juste comment je me suis organisée.

La veille

Commencez par préparer la pâte sucrée, à la feuille dans la cuve de votre robot. Étalez la entre deux feuilles de papier cuisson et mettez la au réfrigérateur minimum une heure.

 

Préparez ensuite la compotée d’abricots. J’ai pelé les abricots mais ce n’est pas indispensable. Vous faites comme vous préférez. Par contre je l’ai passé à la fin au mixeur plongeant pour obtenir une texture lisse sans morceaux en bouche. Mercotte a volontairement réduit à priori la quantité de sucre et c’est un très bon choix en effet.

    

Enfin préparez la ganache montée légère à la vanille, à la spatule pour le moment. C’est la crème bouillante que l’on verse dans le chocolat fondu et non pas l’inverse, en trois fois. Puis la crème froide. Je n’ai pas abusé du mixer plongeant pour ne pas introduire trop d’air à cette étape. Vous mettez au froid.

Si vous le voulez et qu’il vous reste du temps vous pouvez dès la veille foncer le cercle à tarte et procéder à la cuisson à blanc. Cela vous fera gagner 30 min le lendemain. Je n’ai pas mis de disque de papier cuisson et je me suis un peu inquiétée en la sortant du four. Elle avait bien doré. Mais finalement c’était très bien comme cela. Elle a un peu cassé ce qui a rendu l’étape du démoulage un peu délicate. Mais j’ai réussi à l’en sortir intacte.

Le jour J

Si vous n’avez pas cuit votre fond de tarte la veille, commencez par le faire.

Pendant qu’elle cuit, préparez la crème d’amande à la maryse. Gardez là bien au frais ensuite.

Quand votre fond de tarte est refroidit, recouvrez-le de la crème d’amande et enfournez pour 15 minutes. Laissez refroidir. On perd beaucoup de temps à laisser refroidir entre chaque étape ce qui rend la préparation de ce dessert au final assez longue l’air de rien même si tout mis bout à bout ce serait assez rapide.

 

Recouvrez la tarte d’un demi centimètre de compotée d’abricot. Mercotte propose de la mettre au congélateur quelques minutes pour la durcir en surface. L’organisation de mon congélateur ne me le permettait pas, je l’ai donc juste remise au réfrigérateur le temps de finaliser la ganache. Il m’est resté beaucoup de compotée d’abricot, il doit y avoir moyen d’en préparer un peu moins.

Montez la ganache au fouet dans la cuve de votre robot comme une crème chantilly. Puis pochez la en surface de la tarte. Lissez à la spatule coudée (ou du coté non tranchant d’un couteau). A l’inverse de la compoté d’abricot, il ne me restait plus énormément de ganache à la fin de cette étape.

    

 

Puis décorez. Comme je ne sais pas faire de joli choses avec une poche à douille, je n’ai pas utilisé le reste de ganache pour la déco. Je me suis contentée de recycler les décos en sucre que j’avais utilisée pour le gâteau kermesse.

 

 

On s’est régalé 🙂

J’ai essayé pour vous…Clic and Fit # 2

J’ai essayé pour vous…Clic and Fit # 2

Il y a quelques mois, je vous parlais de ma première expérience Clic and Fit. Depuis, plusieurs autres sélections ont été reçues, plus ou moins réussies. Avec quelques pépites, et quelques francs ratés.

Les marques

L’expériences Clic and Fit est pour moi l’occasion de découvrir et essayer de nouvelles marques. Cependant au bout de 4 sélections je remarques déjà que certaines sont redondantes telles que Vila, Vero Moda et Pieces. Mais j’ai découvert également quelques jolies pièces grâce à Orfeo, Andy & Lucy, Ycoo, et dernièrement La petite étoile. Quatre créateurs parisiens du coup, que je n’aurai pas découvert autrement.

Pieces:

Un article de cette marque dans chaque sélection jusqu’à présent. Une écharpe dans la première sélection et depuis un jean dans chacune des suivantes. Ce sont d’ailleurs les seuls bas proposés jusqu’à ce jour. Alors certes hormis le premier jean que j’ai retourné, ce sont des basiques sympas à avoir. Mais si il n’y a pas de renouveau de ce coté, cela risque de tourner en rond et de perdre en intérêt. Pourquoi j’ai refusé le premier? Il s’agissait du modèle destiné à finir personnalisé avec des trous, pas trop mon genre. J’essaie de renouveler ma garde robe surtout pour aller travailler, cela ne l’aurait pas fait XD.

Vero Moda :

Les articles de la dernière sélection sont loupés. Leur coupe n’est pas extraordinaire. Il s’agissait pour l’un d’une veste en jean. Pourtant un basique toujours sympa à renouveler. Mais la coupe était trop droite. Quand au second article il s’agissait d’un top rouge aux manches longues en voile dont la coupe ne m’a pas du tout plu non plus. Du coup pour cette marque c’est du 50/50 pour le moment. Deux flop et deux top. Pour les deux top il y a eu le Blazer noir de la première sélection, nickel pour le bureau,  et ce haut blanc et bleu qui rend bien sur un jean bleu foncé ou un pantalon blanc.

Vila :

C’est la seule marque où pour le moment des robes m’ont été proposées. La première a été une catastrophe: orange, non mais vous imaginez ce truc flashy à la coupe informe. La seconde, bleue, était beaucoup mieux, mais je ne pourrais la porter qu’en septembre quand il fera un peu moins chaud. Car même si qualifiée de robe d’été, elle est bien trop épaisse pour notre climat méditerranéen. Du coup pas de robe pour cet été…Par contre la bleue était proposée avec une veste grise de chez Vila également. La veste seule ne m’avait pas transportée, mais portée sur la robe bleue elle donne au tout un coté sympa pour le boulot. A défaut d’avoir eu une robe pour l’été au moins je suis équipée pour la rentrée 😉

   

Orfeo : 

J’ai pu découvrir deux de leurs articles en maille dans les sélections du printemps. Ce sont des articles que j’apprécie beaucoup porter.

Andy & Lucy

Des produits de belle qualité. Une blouse fluide noire avec pour motif des mini ananas dorés. Chouette en demi saison ou par une soirée un peu fraîche. Et ce top vert dont le dos est en dentelle.

Je l’ai presque déjà usé tellement je l’ai porté en juillet.

Ycoo

Un top de la couleur verte de cet été et un top bleu. J’avoue que le vert est un défi. Je ne saurai pas le porter tel quel. Mais porté sous le blazer noir il rend bien, donnant une note de couleur sur un ensemble trop sombre. Du coup pour le moment je ne l’ai pas encore porté car il faut trop chaud pour mettre un blazer. Il pend sagement à coté de la robe bleue de chez Vila.

Quand au top bleu je suis fan du détail des manches.

   

La petite étoile

Marque dernièrement découverte dans la sélection de ce mois. Quelque chose de très simple mais à la fois tellement agréable à porter par ces fortes chaleur. Reçue par contre complètement froissée. On ne voit pas bien sur la photo du coup les discrets petits pois dorés.

Du coup pour le moment la balance penche quand même vers le globalement satisfaite. Je vais commencer à pouvoir envisager de dégager des vêtements vieux de plus de 10 ans qui survivent encore dans ce placard 😉

J’ai essayé pour vous …de vous proposer des idées de menus pour la semaine à venir

Idées de menus – semaine 34-2018

menus semaine 32-2018 < menus semaine 34-2018

Bonjour à vous tous,

Personnellement, j’ai souvent été confrontée au manque d’inspiration le soir venu pour répondre à la question « qu’est ce qu’on mange ce soir? ». Notamment lorsque la journée de boulot a été particulièrement chargée. Dans ces cas là en général je ne pense qu’à une chose, mon canapé. J’ai donc pris l’habitude, pour me motiver, d’élaborer à l’avance les menus pour les soirs de la semaine. En plus, cela simplifie les courses et évite d’acheter n’importe quoi. Je vous propose que l’on se retrouve chaque semaine pour partager nos idées de menus.

Mon dieu elle ne sait plus compter ?!! Elle a zappé la semaine 33. En fait c’est tout à fait volontaire. Il n’y aura donc pas de menus pour la semaine 33 pour la simple raison que je serais en voyage toute la semaine prochaine. J’anticipe donc les menus de notre semaine de retour. Sachant que nous serons en vacances, j’en ai profité pour prévoir un brunch là comme ça en pleine semaine. Et ben oui pourquoi pas, c’est les vacances ^^

Ah les vacances ! Comme cela me tardait. J’espère avoir le temps de préparer ce chouette dessert aux abricots pour vendredi soir et de vous faire un petit retour de sa réussite ou non avant mon départ.

Et donc si vous avez bien suivi, vous aurez compris que la semaine prochaine niveau publication, le blog tournera au ralenti.

Bonne quinzaine à tous !

J’ai essayé pour vous…l’œuf de Rostudel

l'oeuf de Rostudel

J’ai essayé pour vous…l’œuf de Rostudel

 

Cet album pour enfant de 3 à 6 ans est édité par les éditions Bayard jeunesse. Armelle Boy en est l’auteure/ illustratrice.

Les illustrations

Très colorées, elles plaisent généralement beaucoup. En pleine page ou en une succession d’encadrés accompagnant le texte, les illustrations portent l’image et permettent aux plus petits de bien se représenter les scènes. Ainsi que le changement de comportement du petit manchot. Les albums mettant en scène des animaux de la ferme sont toujours l’occasion de les identifier dans les images.

              

 

L’histoire

Cet album aborde de nombreuses thématiques. La différence, l’adoption, l’amitié… Des animaux de la ferme se retrouvent avec un œuf de manchot. Tout le monde y met du sien pour faire éclore cet œuf et le petit poussin gris, malgré sa différence est tout de suite adopté. Il grandit, se rend utile, rend service à ses amis et tout le monde l’apprécie. Néanmoins conscient de sa différence il se met en quête de ses racines. Découvre qu’il est de l’espèce du manchot royal. Se prend pour un prince. Ce qui commence comme un jeu pour les animaux de la ferme tourne au désastre lorsqu’il devient tyrannique. Ainsi il finit par quitter la ferme pour se rendre au pôle Sud. Où il se rend compte qu’il n’y est qu’un manchot royal parmi d’autres. Sans distinction. Il retourne alors très vite auprès de ses amis s’enquérir de leur pardon et reprendre sa vie à la ferme.

Ainsi Armelle Boy nous conte de façon innocente une histoire de tolérance avec en rappel l’existence d’une limite à savoir mesurer pour ne pas la dépasser, si l’on veut conserver ses amis.

Une belle histoire du soir qui devient première lecture dès le CP.

J’ai essayé pour vous…E’Zen Spa

J’ai essayé pour vous…E’Zen Spa

E’Zen Spa est un spa 100% privatif situé sur la commune de Castelnau le Lez (Métropole de Montpellier). La formule idéale pour profiter d’un spa en couple ou entre copines sans avoir à cohabiter avec des inconnus.

Les espaces privatifs

Ce spa dispose de deux espaces privatifs :

  • L’espace Zen qui compte un hammam, un sauna, un espace détente et un grand jacuzzi,
  • L’espace Lounge qui compte un sauna et un jacuzzi.

Chaque espace privatif a également sa propre salle de bain.

Nous étions dans l’espace Zen, et en le découvrant, la première chose qui m’a marquée c’est la taille de l’espace. Très grand. On peut facilement s’y retrouver à 6 personnes.

Face à vous l’espace détente. Sur votre gauche le grand jacuzzi et l’accès au Hammam et sur votre droite, face à l’espace détente, le sauna.

J’ai trouvé le tout joliment décoré, et surtout propre. Dans l’espace détente une chaîne radio avec une clé usb déjà préprogrammée de morceaux de musique relaxante. Un mini frigo avec de l’eau fraîche à disposition. Selon la formule que vous aurez pris vous pourrez y déguster champagne, smoothie, fruits frais, mignardises sucrées ou salées.

Je n’ai pas supporté le Hammam très longtemps alors que d’habitude j’y reste un petit quart d’heure. J’ai cru y étouffer tellement la vapeur était dense. Il faut dire que dans les autres spa, les inconnus avec qui je cohabitais avaient souvent la mauvaise manie de laisser la porte ouverte en grand. Du coup il n’y avait jamais une telle densité.

Le sauna était au top. Le grand jacuzzi était carrément grand oui. Facilement le double d’un jacuzzi classique. Avec toutes les options habituelles : petits jets, grands jets, bulles, ambiance lumineuses différentes.

La salle de bain était moitié aussi grande que l’espace privatif. Nous l’avons utilisée principalement comme vestiaire finalement.

          

Les massages

Si vous étiez juste avant dans un des espaces privatifs on vous invitera à réunir vos affaires pour libérer la salle de bain car il y en a une de directement intégrée dans la salle de massage. D’où le fait que nous ne l’ayons utilisée que comme vestiaire.

Vous arrivez dans une salle à la lumière tamisée où deux tables de massage vous attendent.

Gommage coco/vanille suivi d’une douche. Puis massage d’environ une heure où il y a eu alternance d’huile chaude (bougie de massage) et de bulles fraîcheur (des boules de verres pleines d’un liquide glacé). Les masseuses avaient des mains en or. C’était divin.

Les formules

Oui car comme tout institut vous avez le choix entre différentes formules. Plutôt détente dans un des espaces privatifs avec des durées variables? Avec ou sans gourmandises? Ou plutôt massage? A vous de voir la formule qui vous convient (et qui convient à votre budget bien sûr). Il existe des formules hybrides intéressantes.

Chaque mois l’équipe concocte une offre spéciale, et pour le moment à chaque fois que je l’ai lu elle m’a donné bien envie 😉 L’offre spéciale combine à priori toujours un peu de tout. L’écart de prix entre les deux espaces est de 20 euros du coup sincèrement je trouve que cela vaut le coup de prendre l’espace zen.

J’ai trouvé le rapport qualité/prix bien dosé même si cela reste un petit plaisir que l’on ne peut s’offrir que de temps en temps. En sortant de là j’avais l’impression de rentrer de vacances alors qu’il s’était passé moins de 3 heures.

Pour ne rien gâcher ils sont ouverts le dimanche après midi ce qui coïncide parfaitement avec nos disponibilités.

En tout cas j’ai dit à Monsieur qu’il pouvait m’offrir de nouveau cette parenthèse bien être en duo sans crainte de me décevoir de recevoir deux fois de suite le même cadeau  😉