J’ai essayé pour vous …de vous proposer des idées de menus pour la semaine à venir

menus semaine 50

Idées de menus – semaine 50

 menus semaine 49 < menus semaine 50

Personnellement, j’ai souvent été confrontée au manque d’inspiration le soir venu pour répondre à la question « qu’est ce qu’on mange ce soir? ». Notamment lorsque la journée de boulot a été particulièrement chargée. Dans ces cas là en général je ne pense qu’à une chose, mon canapé. J’ai donc pris l’habitude, pour me motiver, d’élaborer à l’avance les menus pour les soirs de la semaine. En plus, cela simplifie les courses et évite d’acheter n’importe quoi. Je vous propose que l’on se retrouve chaque semaine pour partager nos idées de menus. Voici celui de la semaine à venir, la semaine 50.

C’est la course et P’tit bout est malade. La totale. Une semaine de menus avec très peu de fait maison histoire de gagner du temps là où je peux

PS: mes semaines de menus vont du samedi au vendredi car je passe récupérer mes courses au drive le samedi matin.

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent Michka

michka

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent Michka

 

Ces deux dernières semaines je vous ai présenté des albums illustrés par Olivier Tallec. Cette semaine j’avais envie de commencer les contes de Noel. C’est donc tout naturellement que je vous présente l’édition spéciale 80 ans du Père Castor du conte de Noel Michka, qui pour l’occasion a été illustré par M. Tallec.

Ce conte de Noel de Marie Colmont a été édité pour la première fois en 1941. Cette nouvelle édition est venue donner un coup de neuf à des illustrations un peu vieillottes, plus vraiment adaptées aux goûts actuels. L’occasion de faire découvrir aux nouvelles générations un conte que je trouve très poétique.

On y retrouve tous les éléments de partage et de générosité d’un bon conte de Noel.

Résumé de l’histoire

Michka, un petit ours en peluche, décide de quitter la petite fille capricieuse dont il est le jouet. Il décide d’ailleurs de s’affranchir de son statut d’ours en peluche et d’aller vivre dans la foret comme un vrai ourson. En chemin il apprend que c’est le soir de Noël, le soir où chacun doit faire une bonne action : aider son semblable, secourir les malheureux, réparer les injustices…

Il croise ensuite le Renne de Noël qui sans trop d’explications l’invite à monter sur son traîneau pour l’aider à distribuer les cadeaux. Michka trouve cela très amusant mais se demande ce que devient sa bonne action à faire dans tout ça.

Enfin, ils finissent la tournée devant la maison la plus misérable où vit un petit garçon malade. Cependant la hotte est vide. De lui même Michka finit par comprendre et accepter le fait que sa bonne action est de sacrifier sa liberté en redevenant un ours en peluche pour la plus grande joie de ce petit garçon.

Alors certes cela fait très moralisateur, mais je ne trouve pas cela choquant d’en faire un peu trop parfois pour inviter les enfants à comprendre que Noel n’est pas forcément synonyme d’une surabondance de cadeaux. D’un coté nous avons une petite fille odieuse qui vit dans une belle maison avec de nombreux jouets, mais que son ours en peluche n’aime pas. Et de l’autre un petit garçon qui n’a rien mais qui va avoir tout l’amour de ce même petit ours en peluche. Et d’eux même les enfants comprennent la morale de l’histoire sans qu’il ne soit nécessaire d’en rajouter une couche.

Les illustrations

michka       michka

michka       michka

On apprécie les illustrations en double page qui mettent bien en avant la liberté des grands espaces nouvellement acquise par Michka. La forêt enneigée. Les beaux yeux longs et profonds du Renne de Noel. Le traîneau rouge caractéristique de cette fête qui vient trancher sur le blanc de la neige. Rien n’est superflu. On peut se contenter aussi de tourner les pages en regardant juste les illustrations sans lire le texte et laisser l’enfant s’en souvenir et le raconter à sa façon.

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

J’ai essayé pour vous…un gâteau en forme de train

gâteau train

J’ai essayé pour vous…un gâteau en forme de train

 

Pour l’anniversaire de P’tit bout j’ai essayé le moule ScrapCooking en forme de train (Ref 3148) qu’il m’avait offert avec son papa. Je me suis dit qu’il y avait un message à comprendre la dessous. Il y avait un second moule également dans le message mais je ne l’ai pas encore essayé.

gâteau train

 

Pour une première tentative j’ai suivi à la lettre la recette qui l’accompagnait.

Etape 1: Réaliser la pâte

Tout d’abord mesurez 200 g de sucre dans un saladier. Tamisez pas dessus 125 g de farine et 125 g de poudre d’amande.

Faites fondre dans un bol 125 g de beurre au micro onde et laissez le refroidir

Pendant que votre beurre refroidit faites monter en neige 5 blancs d’œufs et incorporez-les au mélange sec du saladier.

Versez un tiers de votre pâte dans le bol avec le beurre et mélangez jusqu’à obtenir une texture homogène. Versez le contenu de votre bol dans le saladier et mélangez de nouveau.

Votre pâte est prête.

gâteau train    gâteau train   gâteau train   gâteau train

 

Etape 2: Cuisson

Faites fondre du beurre et badigeonnez en tout le moule. J’ai utilisé un pinceau pour être certaine de bien couvrir toutes les formes.

Versez la pâte dans le moule et faites cuir à four chaud préchauffé à 180 °C pendant 30 min. Assurez vous que votre pâte est bien allée remplir toutes les alvéoles du moules pour ne pas avoir de mauvaise surprise au démoulage.

A la sortie du four, les gâteaux avaient bien gonflé. Je n’avais qu’une hantise, être en difficulté au moment du démoulage. J’ai laissé refroidir une dizaine de minutes et ils se sont merveilleusement démoulés sans aucune difficulté. Le top!

gâteau train   gâteau train

Etape 3 : Le scrapcooking

gâteau train

Avec un couteau j’ai égalisé la base des wagons histoire qu’ils tiennent droits.

Avec un crayon pâtissier gout chocolat-noisette j’ai repris les principaux reliefs des wagons. Je les ai rehaussés de petites billes croustillantes de toutes les couleurs. Les wagons transportent des smarties et les roues sont des fleurs en sucre fixées avec de la colle alimentaire. Hormis les smarties, tous ces éléments ont été trouvés dans la gamme Vahiné.

 

 

Un gâteau qui a fait son petit effet alors qu’il était plutôt facile à réaliser. Je l’adopte.

Pas impossible que je le reédite pour une kermesse de l’école 😉

J’ai essayé pour vous…la Box envouthé le petit prince

envouthé petit prince

 J’ai essayé pour vous…la Box envouthé le petit prince

Cela faisait un moment que j’avais envie d’essayer une box de thé. J’hésitais entre les box Envouthé et La thé box. En ce moment où j’ai envie de cocooning il me semblait idéal de craquer. Le thème du Petit prince m’a convaincu d’opter pour la box envouthé.

Après quelques jours de patience, la voici dans la boite aux lettres. Les différentes images qui ont circulé sur la page facebook de envouthé pour la promo de cette nouvelle box montraient une tasse du petit prince juste trop adorable. J’avoue avoir secrètement espéré qu’il y en aurait une dans la box.

Ce n’était pas le cas …Mais! Il y avait un code promo pour découvrir la boutique du petit prince où elle est en vente. Si vous manquez d’idées cadeaux vous avez de quoi faire. Je pense que je vais y piocher quelques unes pour ma part ^^.

La petite surprise avait néanmoins un rapport avec le thé puisqu’il s’agit d’un savon de marseille parfumé au thé, que vous pourrez également retrouver à la boutique.

Les cinq créations de la box

 

Les cinq créations sont 100% bio. Leur packaging est soigné. Chacune évoque un des grands personnages du livre :

  • Le Petit Prince
  • La Rose
  • Le Renard
  • Le Mouton
  • L’Astéroide B612

Pour chaque création il est proposé un accord mets & thé et le moment idéal de la journée au cours duquel le déguster. Je décide de patienter quelques jours le temps d’acheter les gourmandises qui se marieront parfaitement avec.

Toutefois j’ai quelques craintes. Je suis plutôt Russian Earl Grey en matière de thé. Sur les 5 créations il n’y a qu’un seul thé noir, 2 thés vert, une infusion, et un mot nouveau : le rooibos. Wikipedia m’expliquera en quelques clics qu’il s’agit d’un arbuste rouge qui pousse en Afrique et que l’on consomme en infusion.

Je vous les présente dans l’ordre où je les ai goûtés, sachant que j’ai commencé par celui que je pensais qui serait celui que j’aimerais le moins et en finissant à l’inverse par celui que je pensais serait que j’aimerais le plus.

Le renard

J’ai commencé par le rooibos, parfumé au jasmin, vanille, bergamote et pétales de lavandes. Accompagné de croquants au chocolat de la biscuiterie de Mel (Sud de france svp).

  

 

Mon dieu c’est une tuerie. Une fois que vous arrivez enfin à vous poser en fin de journée, quel réconfort. Les deux se marient divinement bien. J’adore définitivement la bergamote, et le rooibos s’avère être une très belle découverte qui permet enfin de prendre une boisson sans théine en fin de journée sans qu’elle ne soit insipide.

Le mouton

Tisane abricot, spéculoos, coing, papaye, banane. Aïe me suis je dit. On va rester dans la fourchette basse du temps d’infusion recommandé histoire de ne pas avoir un gout de banane trop prononcé en bouche que je ne vais pas aimer. Accompagné d’un quatre quart Bonne maman.

  

 

Bof bof bof. En fait cela n’a pas assez de gout. Je ressaierai en en mettant d’avantage à infuser et en laissant infuser plus longtemps.

La rose

Thé vert parfumé à la rose, la datte et aux fleurs d’immortelle. Accompagné de sablés des prés de Bonne maman.

  

J’appréhendais le thé vert car je le trouve souvent étrange en gout.  Ici on ne le sent pas du tout. On obtient une boisson douce et sucrée, rafraîchissante exactement comme le précise le livret de dégustation. Ce n’est pas forcément celui que je consommerai régulièrement, mais il sera très agréable lorsque le temps sera moins frais.

Le petit prince

Du thé vert Bancha bio du japon accompagné de macarons à la framboise du collectif des gourmandes.

  

Un thé vert à l’arôme délicat. Décidément j’aurai appris à apprécier le thé vert grâce à cette box. Je me rend surtout compte grâce au temps d’infusion recommandé que je l’infusais aussi longtemps que le thé noir, ce qui ne va pas du tout. Mes petits déjeuners du weekend sont désormais établis jusqu’à rupture du stock.

Astéroide B612

Thé noir arôme de fève tonka, amande et poire accompagné de chocolats Nestlé L’atelier Raisins amandes et noisettes.

  

OMG! Quel bonheur. Je savais que ce serait mon préféré et je ne me suis pas trompée. Quand ils vous ont tous pris la tête, l’idéal pour se réfugier et se ressourcer. Et tant pis pour votre appli WW qui vous dit que votre quota de points pour la journée est dépassé XD et que vous pourriez peut être apprécier juste le thé sans rien à coté. Mais ce serait tellement moins bien avouons. Le mariage fève tonka et poire est juste inratable.

Verdict

Je suis très satisfaite de cette box.

Ma routine va alterner entre :

  • le Petit prince les matins du weekend,
  • l’Astéroide B612 les après midi où j’ai besoin de réconfort (et où j’ai le temps de faire une pause),
  • le Renard tous les soirs.

Je conserve La rose pour quand il fera un peu plus chaud et j’essaierai le Mouton avec P’tit bout.

J’ai essayé pour vous …de vous proposer des idées de menus pour la semaine à venir

menus semaine 49

Idées de menus – semaine 49

menus semaine 48menus semaine 49

Personnellement, j’ai souvent été confrontée au manque d’inspiration le soir venu pour répondre à la question « qu’est ce qu’on mange ce soir? ». Notamment lorsque la journée de boulot a été particulièrement chargée. Dans ces cas là en général je ne pense qu’à une chose, mon canapé. J’ai donc pris l’habitude, pour me motiver, d’élaborer à l’avance les menus pour les soirs de la semaine. En plus, cela simplifie les courses et évite d’acheter n’importe quoi. Je vous propose que l’on se retrouve chaque semaine pour partager nos idées de menus. Voici celui de la semaine à venir, la semaine 49.

Plus que trois semaines avant Noël. Je vais devoir me faire une raison, je n’aurai pas assez de temps pour réaliser des gourmandises ni pour essayer d’autres fiches créatives de chez Cultura que celle du calendrier de l’avent.

PS: mes semaines de menus vont du samedi au vendredi car je passe récupérer mes courses au drive le samedi matin.