J’ai essayé pour vous …de vous proposer des idées de menus pour la semaine à venir

menus semaine 19-2018

Idées de menus – semaine 19-2018

menus semaine 18-2018 < menus semaine 19-2018

 

Personnellement, j’ai souvent été confrontée au manque d’inspiration le soir venu pour répondre à la question « qu’est ce qu’on mange ce soir? ». Notamment lorsque la journée de boulot a été particulièrement chargée. Dans ces cas là en général je ne pense qu’à une chose, mon canapé. J’ai donc pris l’habitude, pour me motiver, d’élaborer à l’avance les menus pour les soirs de la semaine. En plus, cela simplifie les courses et évite d’acheter n’importe quoi. Je vous propose que l’on se retrouve chaque semaine pour partager nos idées de menus.

Je poursuis les idées de menus inspirées du livre de cuisine « Qu’est ce qu’on mange ce soir ».

Une semaine plutôt originale qui s’annonce avec un jour à la maison sur deux 🙂 On en profite pour faire un Brunch en famille. Si le temps s’y prête on fera également de grandes balades.

Bonne semaine à tous !

 

J’ai essayé pour vous…Troll & Dragon

Troll & Dragon

J’ai essayé pour vous…Troll & Dragon

Dernière acquisition de P’tit bout : Troll & Dragon. Il s’agit d’un jeu de 2 à 5 joueurs, à partir de 7 ans, proposé par l’éditeur de jeux Loki. Une partie dure une vingtaine de minutes.

Le pitch : vous incarnez un aventurier qui va affronter de terribles dangers pour rapporter à son roi un trésor plus conséquent que les autres. Pour se faire, vous aller chercher à piller une grotte de diamants protégée par un Troll. Mais également chercher à voler le trésor d’un Dragon.

 

Le matériel

Troll & Dragon

Le matériel est très soigné. Les graphiques sont sympas et colorés. La qualité du tout garanti de nombreuses heures de jeux.

Ainsi vous avez tout d’abord la boite en elle même qui sert de plateau de jeu. Le fond de la boite se divise en deux parties. Une grotte de diamant d’un coté, la salle du trésor de l’autre.

 

Chaque joueur dispose d’un sac d’aventurier à l’effigie du personnage qu’il souhaite incarner : dame viking, vieux roublard, chat botté, chevalier, archère.  Le Troll est également représenté par une grosse main violette.

60 diamants et 50 pépites d’or joliment reproduis viennent compléter l’ensemble. C’est appréciable que ce ne soit pas de simples jetons en cartons.

Enfin vous trouverez également trois lots de dés.

Troll & Dragon

Déroulement d’une partie

Troll & Dragon

Phase A :  la grotte de diamant

Le premier joueur se lance. Il est virtuellement dans la grotte de diamants. Observez bien le plateau de jeu, vous identifiez sur le coté le Troll, mais également au fonds une porte. Cette porte est verrouillée. Pour la franchir et atteindre ainsi la salle au trésor il vous faut une clef.

Le joueur actif lance les 4 dés blancs dits de Grotte de diamants. Chaque dé peut afficher 4 résultats : un diamant, un troll, une porte, une clef. Un dé qui affiche un troll est mis de coté, bloqué. Pour chaque dé qui affiche un diamant le joueur en dépose autant à coté de son sac d’aventurier. S’il a une porte ou une clef il peut mettre ces dés de cotés pour symboliser qu’il a trouvé la porte et / ou la clef. Il lui faut trouver les deux pour passer à la salle suivante. Il relancera les dés autant de fois qu’il le souhaite jusqu’à ce :

  • qu’il puisse et veuille passer à la pièce suivante,
  • qu’il décide de quitter la grotte pour mettre ses diamants à l’abri. Dans ce cas il doit crier « je sors ». Ils les dépose alors dans son sac et il ne pourra pas les perdre jusqu’à la fin de la partie. Cependant son tour est terminé.
  • que tous ses dés soit bloqués par le troll ou mis de cotés et qu’il n’en ai donc plus à lancer. Le Troll attrape le voyageur et le dépouille des diamants trouvés dans ce tour de jeu. Les diamants sont posés dans la grosse main violette.

Si le joueur n’est pas passé à la salle au trésor, c’est le tour du joueur suivant.

Phase B : la salle au trésor

Cette fois le joueur dont s’est le tour de jeu prend les dés jaunes tandis que les autres joueurs vont se passer à tour de rôle les dés rouges.

Le joueur va lancer le plus rapidement possible et autant de fois que possible les dés jaunes dans le but de récupérer le max de pépite d’or. Beaucoup de faces n’indiquent rien, certaines indiquent 1 pépite et d’autres 2.

En parallèle les adversaires vont lancer à tour de rôle et aussi vite que possible les dés rouges. A chaque fois qu’un dé rouge affichera le dragon, le dé sera mis de coté et les adversaire crieront « dragon ». Lorsque les deux dés dragon seront de coté, alors « dragon réveillé ». C’est la fin du tour. Les adversaires se partagent le butin récupéré par le Dragon mais également les éventuels diamants présents dans la main du troll.

A tout moment le joueur peut crier « Je sors » pour mettre les pépites d’or et les diamants trouvés dans ce tour de jeu à l’abri dans son sac d’aventurier avant que le dragon ne se réveille.

Désignation du vainqueur

Chaque joueur va ainsi à tour de rôle faire la phase A et l’éventuelle phase B. Et ce jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de diamants dans la grotte ou de pépites d’or dans la salle au trésor.

Les joueurs vont alors comptabiliser qui est celui qui a rapporté le trésor dont la valeur est la plus importante, sachant qu’une pépite d’or vaut 3 points alors qu’un diamant n’en vaut qu’un seul.

Pour aider les plus jeunes à compter de 3 en 3 la valeur des pépites d’or, ils pourront retourner leur sac d’aventurier :

Troll & Dragon

En posant une pépite dans chaque case en partant du bas et en suivant les flèches, ils pourront lire la valeur totale de leurs pépites d’or. Il ne restera plus qu’à y additionner le nombre de diamants trouvés.

 

Pour conclure

C’est un petit jeu vraiment sympa. Le déroulé du jeu est un peu déroutant au début mais on s’y fait rapidement. Au début P’tit bout avait tendance à vouloir rester jusqu’au bout et finissez fatalement par se faire récupérer son trésor par le Troll ou le Dragon. Maintenant il commence à mesurer la prise de risque, je le tente encore, je joue la prudence…C’est assez excitant dans l’ensemble. On se laisse facilement prendre à jeter les dés et à crier les différentes actions pour aller vite.

J’ai essayé pour vous…les 20 ans de Sushi shop

collaboration sushi shop et sturia

J’ai essayé pour vous…les 20 ans de Sushi shop

Sushi shop reste pour le moment mon créateur de sushis préféré.  Pour leurs 20 ans ils se sont offert une édition très très limitée avec Sturia, le caviar haute couture d’Aquitaine.

Chaque édition limitée fait l’objet chez Sushi shop d’un écrin inédit. Ici, une boite ronde métallique aux couleurs de Sturia protège les dernières créations ainsi qu’en son centre la classique de Sturia en format 10 g. Posez donc quelques grains de caviar sur vos sushis pour en sublimer la saveur. Le top.

 

Composition de la boite

  • 1 boite de 10g de caviar Sturia Oscietra
  • 2 mango & crab Gunkan
  • 6 Russian california
  • 1 Spicy tuna tartare
  • 2 Hokkaido Tulip
  • 2 Sushi Saumon Teriyaki et 2 Sushi Saumon
  • 6 Spring Crevette, 6 Maki Salmon Roll et 6 California Thon Cuit Avocat

Soit 32 pièces en tout pour ravir vos papilles.

 

 

 

Pour les produits en éditions limitée de cette sélection, un sans faute. Je les ai tous aimés, avec une mention spéciale pour les Russian California. L’association pignon de pin/ betterave/basilic avec celle plus connue du saumon / fromage frais est un délice.

Bien que relevé par le wasabi, le spicy tuna tartare a été toléré par mon palais incapable de manger trop piquant. (Au centre, autour de la boite de caviar) J’ai pu en manger pratiquement la moitié avant de devoir déclarer forfait.

La mangue est présente avec parcimonie dans les Mango & Crab Gunkan. Elle ajoute surement une note acidulée au crabe mais sans lire la description je n’aurai pas forcément identifié l’ingrédient mélangé à la carotte. Ceci dit comme toujours c’est la somme de tous les ingrédients dans une même bouchée qui rend les saveurs de sushi shop exceptionnelles.

Enfin la tulip, que j’ai toujours beaucoup de mal à manger en raison de sa taille, est assez surprenante avec son enveloppe au navet. Le coté piquant de la préparation étonne mais est loin d’être désagréable.

 

 

Essayez les sans puis avec caviar, et vous aurez des fusions plutôt intéressantes. Le gout iodé du caviar apporte une touche qui lui est définitivement propre. A essayer au moins une fois.

 

Joyeux anniversaire sushi shop ! Merci pour cette collaboration.

 

J’ai essayé pour vous…des idées cadeaux fête des mères 2018

idées cadeaux

J’ai essayé pour vous…des idées cadeaux fête des mères 2018

 

Vous êtes certainement déjà en train de rechercher des idées cadeaux pour gâter votre maman. De mon coté c’est fait. Oui cela relève de l’inédit que je m’y prenne aussi tôt. Voici plusieurs idées mais chut, je ne vous dit pas laquelle sera dans le paquet 😉

Cette année la fête des mères tombe le Dimanche 27 Mai. Soit dans un peu moins d’un mois désormais. Voici une petite sélection d’idées cadeaux pour la fête des mères 2018 :

idées cadeaux fête des mères 2018

 

De gauche à droite et de haut en bas :

Coussin décoratif en Lin par Elviros motif Totoro 

Kit pinceaux Aristo de Zoeva

Le château Disney Lego 

Guide collector Legend of Zelda édition augmentée 

Narcisco Rodriguez For Her 

Sac à dos Kipling

Mug Villeroy et Boch 

La palette Travel Makeup de Chanel 

 

Vous pouvez acheter tous ses articles en ligne pour la plupart sur les boutiques officielles des marques concernées. Le coussin se trouve sur Amazon, la marque Aristo est disponible chez Sephora, et enfin le guide Zelda se trouve sur le site de la fnac. Bon Shopping !

 

 

 

J’ai essayé pour vous…Plusieurs pistes pour retrouver l’estime de soi

J’ai essayé pour vous…Plusieurs pistes pour retrouver l’estime de soi

Bonjour à tous. Je poursuis mon challenge 90 jours pour retrouver la forme. Si vous vous souvenez bien, la semaine dernière il s’agissait prioritairement de prendre du plaisir à cuisiner.

Tout d’abord, Bilan de la semaine 6 du programme 90 jours pour retrouver la forme

La grande forme cette semaine. Bon il faut dire que Lundi et Mardi j’étais en congés. Nous avons passé la journée de Lundi P’tit bout, son cousin et moi à l’aquarium; puis la journée du mardi à jouer dans le jardin. Du coup coté boulot cela fait une mini semaine. Puis je me suis obligée à me coucher tôt ces deux derniers jours également ce qui finalement prouve bien que lorsque je me couche avant 23 heures forcément je suis plus en forme le lendemain.

Les routines:

Pour le moment les routines du réveil et du massage des yeux le soir sont toujours opérationnelles. Je n’ai par contre pas réussi cette semaine non plus à pratiquer une séance de Yoga Nidra. Cette dernière routine commence à être fortement compromise. Cela signifie aussi que sur une semaine entière je ne suis jamais seule 30 minutes à la maison quand même.

J’ai utilisé les produits Jonzac au bleuet toute la semaine et en suis très satisfaite.

Une partie des vêtements que j’avais trié ont été donnés, j’ai pu ranger enfin le bureau et une plante verte partage désormais notre quotidien. Espérons qu’elle ne le regrettera pas.

Les nouvelles habitudes alimentaires :

Tous nos repas du soir pouvaient se vanter du label « fait maison » avec un max de fruits et légumes frais.

J’ai repris les graines de chia et remplacé l’ACE par un jus de fruit aux effets antioxydant de tropicana essentiels.

Les nouvelles habitudes de pratiques sportives :

La 5eme séance de coaching m’a tuée et m’a définitivement prouvé que je n’avais aucune endurance. Va falloir bosser cela ma vieille. Dimanche nous sommes allés balader à Saint Guilhem le désert et avons joué au ping-pong.

Le rapport aux autres :

Le retour au boulot mercredi m’a définitivement convaincue que plus vite je serais partie mieux je me sentirai. Même si sur le coup j’ai cru que j’allais en chialer j’ai finalement bien encaissé l’idée que je ne pourrais pas renseigner le dossier de demande de CIF dans les délais. Ce n’est pas grave. Mon RH avait un autre plan. Je suis certaine que cela va fonctionner.

A présent quels sont les objectifs de la semaine 7 pour retrouver l’estime de soi ?

La méthode semble déjà, d’une part, partir du principe que nous l’avons perdu quelque part ( ce qui n’est pas mon cas, ce serait plutôt une confiance excessive au contraire qui me joue des tours) et d’autre part que c’est essentiel pour retrouver la forme. Voici leurs conseils :

Ce que l’on peux décider de mettre en place rapidement :

  • changez de vie : boulot, région dans la quelle vous vivez par ex, etc, si vous ne les aimez pas. Et bien j’adore ma région, c’est la plus belle de France, je ne vivrai ailleurs pour rien au monde. Plaquer mon boulot est déjà programmé. Et j’ai toujours un projet en cours pour casser la routine.
  • se mettre à l’équitation pour surmonter ses peurs et développer la confiance en soi. Ceci va juste être impossible. Je n’approcherai pas un cheval à moins d’un mètre.
  • Faire quelque chose pour les autres, car la générosité aide à se sentir bien. Bon je ne vais pas forcément m’inscrire en tant que bénévole de suite, je n’ai pas le temps. Puis ce serait un peu redondant avec mon boulot actuel en fait…
  • Valorisez vos talents et acceptez les compliments. Mon fils « adore » tout ce que je fais : biscuits, tableaux, dessins. C’est mon plus grand fan. J’en profite un maximum avant qu’il ne bascule dans l’âge ingrat où maman deviendra totalement has-been. L’homme est un supporter plus discret mais beaucoup plus objectif.

Ce qui demande un travail sur soi :

  • S’accepter tel qu’on est: plus facile à dire qu’à faire celui là. On a forcément un truc en nous qui ne nous plait pas, le contraire serait d’ailleurs un peu trop narcissique non?
  • Se réconcilier avec son corps: alors mon coach essaie autant qu’elle peut de m’encourager dans cette voix. « Mais non voyons ce n’est pas pathétique d’avoir les poumons en feu au bout de 10 minutes » XD
  • Ne pas laisser exploser sa colère : ceux qui me connaissent pourront témoigner qu’ils m’ont rarement vu en colère. Il n’y a que P’tit bout qui a droit à Maman en colère. Il faut bien que je force le trait et élève la voix pour lui faire comprendre que ce qu’il a fait ne doit pas se reproduire.
  • Affronter ses peurs : la mienne serait d’aborder les autres quand on n’a pas forcément quelque chose à se dire. Je ne sais définitivement pas quoi raconter aux gens de façon générale donc je me tais quitte à créer de grands silences où les gens se sentent mal à l’aise.
  • Stimuler et dérouiller sa mémoire pour garder l’esprit vif en développant sa concentration : en se moment je me rends compte que j’oubli beaucoup. Ce qui ne m’arrivait jamais. Je suis trop dispersée.

Il s’agira ici de la dernière semaine de la phase 2 « Je me lance ». La semaine suivante débutera la phase 3 « Je passe à la vitesse supérieure ».

Comme je le constatais la semaine dernière, la forme est en dents de scie. La semaine dernière ce n’était pas le top, cette semaine si. A voir si le yo-yo se poursuit ou si la forme l’emporte sur la durée. Vendredi prochain je vous fais un petit bilan de la semaine et, si je n’ai pas déjà laissé tomber, mes objectifs de la semaine 8.