J’ai essayé pour vous…Le Futuroscope

J’ai essayé pour vous…Le Futuroscope

L’idée de ce billet n’est pas de vous faire la publicité du parc mais de vous donner quelques infos parmi lesquelles peut être certaines vous seront utiles pour préparer un éventuel séjour que vous y envisageriez. Notamment si vous voyagez avec des enfants.

Pour commencer la question que l’on peut utilement se poser, à partir de quel âge?

Les attractions ne sont pas codifiées en terme d’âge mais de taille.

En dessous de 1m05 l’enfant ne pourra participer qu’à très peu d’activités et sera frustré. Entre 1m05 et 1m20 il peut déjà commencer à trouver les choses intéressantes. Il ne profitera pleinement du parc qu’à partir de 1m20. Et concrètement autant attendre le 1m20 car ludiquement parlant un enfant plus jeune trouvera probablement davantage son compte dans d’autres parcs à thèmes. Ensuite la seule limite sera son gout des sensations selon qu’il aime être secoué dans tous les sens ou pas.

Notez, indépendamment de l’âge, que les femmes enceintes, les personnes cardiaques et celles souffrant de mal de dos vont se voir également limitées dans l’accès à de nombreuses attractions. Si vous faites partie de l’une de ces trois catégories, et que votre entourage vous laisse le choix, votez pour une autre destination.

Quelle durée de séjour?

L’idéal est de pouvoir venir au parc dès l’ouverture (9h45)  et de rester jusqu’à la fermeture (22h). Cela représente une grosse journée mais devrait vous permettre de faire une fois chaque attraction sans avoir à revenir le lendemain. Optimisez votre temps en prenant le pass premium. Les 5 attractions auxquelles il donne un accès prioritaire sont celles qui ont le temps d’attente le plus long. Un pass revient moins cher qu’un billet d’entrée pour une seconde journée. D’autant que la durée des attractions est relativement courte. C’est rapidement frustrant de devoir faire 45 min d’attente pour 5 min de jeu.

Quelles attractions prioriser avec des enfants ?

Un espace de jeux « le monde des enfants  » est dédié aux jeunes. Attention néanmoins à la restriction de faire au moins 1m05 pour une partie des attractions de cet espace. Prévoyez d’y passer au moins deux bonnes heures de votre journée. Graine de pilote, apprentis pompier et les machines de Léonard plaisent beaucoup. Attention cet espace n’est ouvert de que 11h à 19h. Après la pause goûter c’est probablement le moment idéal.

Les attractions incontournables seront l’Extraordinaire Voyage, Arthur – l’aventure 4D, et la Machine à voyager dans le temps.

Vous pouvez ensuite vous laisser tenter par L’âge de glace, les mystères du Kube et Chocs cosmiques.

Si vous voyagez avec des enfants de plus de 1m20 ils pourront apprécier Dynamic et l’Arena fun experience. Gardez dans ce cas l’Arena pour la fin de journée car elle est une des rares à rester ouverte jusqu’à 21h. Enfin pour les plus téméraires laissez les tenter Danse avec les robots. Mais invitez les à faire un tour par la mezzanine afin qu’ils jugent par eux même en quoi consiste l’attraction avant de se lancer. Tous les enfants n’apprécient pas de se retrouver la tête en bas.

Enfin à 21h30 ne ratez surtout pas l’aquaféérie La forge aux étoiles.

Comment optimiser votre journée?

Certaines attractions ne peuvent absorber qu’une petite quantité de personnes à la fois et fonctionnent du coup par système de file d’attente. D’autres sont des séances à heures fixes. Pour vous y retrouver vous devez impérativement télécharger l’application du parc qui vous renseignera sur les horaires d’ouverture / fermeture de chaque attraction, de la durée de la file d’attente lorsqu’il y en a une, ainsi que le cas échéant des horaires des séances. Cela vous permettra de vous organiser. Cela reste néanmoins contraignant car vous allez avoir l’impression de sillonner le parc dans tous les sens plutôt que de faire les attractions l’un après l’autre.

Autre appli intéressante : Lineberty. Elle vous permet de réserver en ligne l’accès à l’aquaféérie La forge aux étoiles. Ce qui vous permet de ne pas avoir à vous trouver une place dès 20h30 mais de n’arriver que 15 minutes avant le début. Ainsi qu’à 3 attractions : l’extraordinaire voyage, dynamic, et Sebastien Loeb. L’occasion de faire une seconde fois l’extraordinaire voyage sans faire la queue si vous avez pris le pass. Et de ne pas faire la queue pour Dynamic qui n’est pour le coup pas accessible via le pass. Enclenchez vos réservations via Lineberty dès que vous pouvez car en 30 minutes le matin tout pars vite. Vous aurez ponctuellement des possibilités en cours de journées mais elles seront rares. Et pensez à arriver 10 min avant l’heure de votre ticket car en cas de retard vos tickets sont rapidement redistribués à d’autres.

Et sinon qu’est ce qu’on mange?

Si vous avez la possibilité de venir avec un pique-nique, n’hésitez pas. De nombreux espaces de détentes sont éparpillés dans le parc vous permettant de vous poser et de vous reposer. Car comme dans tout parc d’attraction qui se respecte, le rapport qualité prix de la nourriture servie n’est pas à votre avantage. Après, niveau nourriture, je suis assez exigeante il faut l’avouer.

Enfin niveau Hotel?

Si vous n’êtes pas exigent en matière d’hébergement autant opter directement pour l’unique hôtel du parc. Il a le mérite d’avoir une passerelle qui donne accès directement au parc. Le soir à 22h après l’aquaféérie quand tous vos enfants seront à moitié endormis, vous serez content de ne pas avoir de marche à pied.

Si vous avez besoin d’une chambre d’hôtel insonorisée et d’une bonne literie vous avez autour du parc une offre hôtelière pour tous les budgets. Mais dans ce cas tant qu’à faire visez un 4 étoiles pour que cela vaille le coup. L’hotel Plaza par exemple est à 10 min à pied des grilles d’accès au parc. SI c’est pour opter pour l’ibis budget, non seulement il est beaucoup plus loin, mais vous serez probablement mieux installé directement dans celui du parc.

Notre avis sur le séjour

Nous avons exploré le Futuroscope avec un presque 8 ans de plus de 1m20

Les + du parc

  • L’extraordinaire voyage et Arthur – 4D sont des attractions à couper le souffle.
  • L’aquaféérie la forge aux étoiles et le spectacle les Mystères du Kube sont magiques.
  • L’espace le monde des enfants est essentiel pour se défouler et ne pas passer la journée devant un écran.

Les – du parc

  • Nous les avons pourtant cherchés mais nous n’avons pas trouvé les personnages du parc. Aucun lapin crétin en vue pour immortaliser une photo.
  • Difficile de se faire une idée sur le niveau de sensation d’une attraction avant d’y être. Danse avec les robots en particulier mériterait d’être mieux expliqué.
  • Parfois on tourne en rond quand même car on se perd entre les différentes passerelles et on se retrouve à faire de grands détours ou à devoir revenir sur nos pas avant d’atteindre l’attraction visée.

Sur une échelle de 1 à 10 P’tit bout a attribué la note honorable de 7 / 10 à cette journée riche en émotions.

Si vous avez des questions et que je peux y répondre, ce sera avec plaisir.

 

J’ai essayé pour vous….Yéti & Compagnie

J’ai essayé pour vous….Yéti & Compagnie

 

Initialement je n’étais pas emballée à l’idée d’aller voir ce film d’animation mais P’tit bout en avait envie. J’y suis donc allée sans attentes particulières.

Le Pitch

Les yétis existent bel et bien et vivent sur un pic montagneux enneigé, au dessus des nuages. Ils sont organisés en une société dirigée par le gardien des Pierres. Les Pierres sont le socle des règles fondamentales sur laquelle leur société s’est construite. Le yéti mis en avant, Migo, va succéder à son père en tant que sonneur de gong. Son rôle consistera en faire sonner le gong pour que l’escargot soleil se réveille et se lève.

En bas dans la vallée, Percy (doublé par Julien Doré) réalise des reportages animaliers. Cependant ces derniers n’ont plus le succès escompté et il est criblé de dettes. Il commence à envisager  de faire des faux reportages pour améliorer son audimat.

Un aviateur va s’écraser sur le pic enneigé. Migo va avoir la preuve visuelle que les « Petits pieds » existent. Mais les Pierres disent que non. Comme il maintient son discours qui commence à créer des inquiétudes dans la communauté yétis, le gardien des Pierres l’exil. Migo va descendre dans la vallée pour en ramener la preuve et tombe sur Percy qui voit là l’occasion de faire le reportage du siècle.

A partir de quel âge ?

Avant 7 ans un enfant plus jeune risque de ne rien comprendre car même si le film est entrecoupé de plusieurs scènes chantées à la façon des Disneys, et de nombreux gag burlesques façon cartoon, l’histoire est quand même longue et compliquée.

Qualité de l’animation

Le graphisme est coloré avec des bouilles de Yétis sympas et pelucheux. L’animation est de grande qualité même si ce n’est pas mon style graphique préféré.

Quel verdict ?

J’ai été agréablement surprise par le message de fond du film autour de la question du mensonge.

Celui qui remet en cause notre intégrité : Percy est prêt à raconter n’importe quoi du moment que sa vidéo devient virale.

Celui qui vise l’obscurantisme : le gardien des Pierres continu à tenir le même discours alors qu’il sait que les Pierres ne disent pas la vérité. Ceux qui posent des questions sont mis au ban de la société.

Enfin celui qui vise à protéger : le gardien des Pierres ne dit pas la vérité dans l’objectif de protéger la société des Yétis des hommes.

En finalité la vérité sera dite à l’ensemble des Yétis qui, en connaissance de cause, décideront collectivement s’ils veulent continuer à vivre cachés des hommes car la menace qu’ils représentent est trop grande. Ou s’ils veulent descendre de leur pic et essayer de communiquer avec eux.

J’ai essayé pour vous …..le gâteau d’anniversaire des 40 ans de Astrapi

J’ai essayé pour vous …..le Gâteau d’anniversaire des 40 ans de Astrapi

Ce gâteau se compose de deux génoises vanille, d’une garniture à la confiture et d’un glaçage au chocolat blanc. Il me reste énormément de chocolat blanc de la liste d’ingrédients acquis pour la ganache des macarons. C’était l’occasion de finir le sachet. Puis nous arrivons bientôt à la période de l’anniversaire de P’tit bout, l’occasion de tester une recette.

Les ingrédients

  • 8 œufs,
  • 80 g de farine,
  • 160 g de maïzena,
  • 300 g de sucre,
  • Une cc de poudre de vanille,
  • Un sachet de levure chimique,
  • Un pot de confiture (dans la recette framboise, nous on préfère fraise),
  • Une pincée de sel,
  • 250 g de chocolat blanc,
  • 20 g de beurre,
  • 10 Cl de crème fraîche,
  • 180 g de sucre glace,
  • des fraises tagada et des minis meringues pour la déco (nous n’avions pas de minis meringues).

La génoise

Il vous faut obtenir deux génoises de diamètre différent pour les superposer façon pièce montée. Pour pouvoir couper chacune de vos deux génoises en deux, il faut impérativement qu’elle gonfle bien.

Commencez par battre vos 8 blancs d’œuf en neige. Si vous avez lu les dernières recettes postées, cette étape devient redondante.

Pendant ce temps faites mousser vos 8 jaunes d’œufs avec le sucre et la poudre de vanille. Battez longtemps puis ajoutez farine, maïzena et levure. Lorsque votre texture est homogène incorporez progressivement les blancs d’œufs montés en neige. Vous obtenez un grand volume de pâte que vous allez répartir aux deux tiers dans le plus grand des deux moules et le reste dans le petit moule. J’ai utilisé un moule à manqué classique et une casserole tefal sans poignée qui va au four car je n’avais pas de moule plus petit. Il n’y a pas eu de soucis au démoulage. Vous aurez pris soin de beurrer et fariner vos moules.

Au four préchauffé 180°C pendant 30 minutes. Laissez refroidir 10 minutes puis démoulez.

Le glaçage

Faites fondre le chocolat blanc avec la crème. Ajoutez ensuite le beurre et le sucre glace. Passez le sucre glace au tamis cela vous évitera d’avoir des petites billes qui se forment dans votre glaçage comme cela a été mon cas.

Montage

Coupez chacune de vos génoises en deux dans le sens de l’épaisseur et garnissez copieusement de confiture en veillant à ne pas déborder. Le pot y est passé. Puis posez le petit gateau bien au centre du plus grand.

 

Il ne vous reste plus qu’à couler votre glaçage au chocolat blanc et à décorer selon votre gout.

Je ne suis pas fan du glaçage chocolat blanc trop sucré à mon gout mais P’tit bout adore.

Dans l’absolu en gardant le principe général vous pouvez varier garniture, glaçage et déco selon vos envies.

Pourquoi pas une garniture nutella avec un glaçage chocolat noir par exemple?

 

J’ai essayé pour vous …de vous proposer des idées de menus pour la semaine à venir

menus semaine 44-2018

Idées de menus – semaine 44-2018

menus semaine 43-2018menus semaine  44-2018

Personnellement, j’ai souvent été confrontée au manque d’inspiration le soir venu pour répondre à la question « qu’est ce qu’on mange ce soir? ». Notamment lorsque la journée de boulot a été particulièrement chargée. Dans ces cas là en général je ne pense qu’à une chose, mon canapé. J’ai donc pris l’habitude, pour me motiver, d’élaborer à l’avance les menus pour les soirs de la semaine. En plus, cela simplifie les courses et évite d’acheter n’importe quoi. Je vous propose que l’on se retrouve chaque semaine pour partager nos idées de menus.

Pas de livraison Quitoque cette semaine car comme nous ne sommes pas là du weekend cela rendait compliqué d’organiser la réception du colis.

On revient du coup à une semaine de menus plus classiques et toujours rapides à faire vu que je vais jongler entre journées de vacances avec P’tit bout et formation.

Bonne semaine à tous !

J’ai essayé pour vous…Les trois vies de Petite Perle

Les trois vies de Petite Perle

J’ai essayé pour vous…Les trois vies de Petite Perle

 

Cet album vient de paraître dans la collection Pastel de l’école des loisirs.

Il s’adresse à des enfants de 6 à 8 ans. Carl Norac, l’auteur, avait proposé dans cette même collection l’album La boîte rouge il y a deux ans. Je vous en parlerai mercredi prochain 😉

J’aime l’idée de continuer à offrir des albums riches en illustrations. De beaux contes pour le soir. Et cela même si l’enfant sait déjà lire et dispose de petits romans.

L’histoire

Elle se passe à Taiwan. De nos jours. Et raconte l’amitié naissante entre Jason, un garçon magicien, et Mei-Zhu, Petite Perle, qui préfère qu’on l’appelle Liu. Liu n’est pas considérée comme fréquentable. Les gens disent que c’est une Truku, une peuplade aborigène de coupeurs de têtes. Mais Jason trouve Liu belle et n’a pas peur d’elle. Liu a un secret. Une semaine sur trois elle est une fille, une semaine sur trois un oiseau, et la troisième une fleur. Jason va énormément s’inquiéter pour Liu les deux dernières semaines, cherchant à protéger tous les oiseaux et toutes les fleurs. Il finira par trouver un moyen pour pouvoir la voir tout le temps.

Les illustrations

Anne-Catherine de Boel mixe plusieurs techniques dans cet album. Ainsi des acryliques se mêlent à des aquarelles en double page et de petites illustrations à l’encre noire. Certains tableaux sont également incrustés de collages. Sur cet album grand format, l’illustration tient une part importante, avec le texte directement apposé dessus la plupart du temps.

    

    

     

 

Une très belle découverte, à partager.