J’ai essayé pour vous…Le film Black Panther

Black Panther

J’ai essayé pour vous…Le film Black Panther

Comme indiqué hier, le film Black Panther s’inscrit dans la Phase 3  de l’arc narratif Marvel, et parait juste avant l’Avengers 3 qui marquera l’arrivée dans notre galaxie de la guerre engagée par Thanos pour se procurer l’ensemble des pierres d’infinité.

L’histoire

Ce film est un focus sur le personnage Black Panther qui a fait sa première apparition dans le dernier Captain America.

Attention spoiler pour ceux qui n’ont pas vu Captain America 3 et qui souhaiteraient le voir

Lors de cet opus, son père, roi du Wakanda, a été tué lors d’une explosion. Tous les éléments de l’enquête laissaient supposer que le soldat de l’hiver était en cause. Black Panther s’est donc mis en chasse de ce coupable tout désigné ce qui forcément l’a opposé à Captain America qui voulait protéger son meilleur ami. A la fin du film, la vérité enfin faite quand à l’identité du véritable coupable, Black Panther et Captain America deviennent alliés. Le soldat de l’hiver est emmené au Wakanda pour y être déprogrammé.

Fin du spoiler

Le film débute par le retour de T’Challa au Wakanda et son couronnement. L’occasion de découvrir cette nation africaine fictive dont le niveau technologique surpasse celui de toutes les autres nations terrestres grâce au Vibranium. Mais si vous savez bien, le métal qui compose le bouclier de Captain America et de fait le costume de Black Panther. L’humanité pense que le Wakanda est une nation pauvre d’éleveurs de chèvre.

En réalité toute leur région vit sous un dôme donnant cette illusion, alors que leur cité  futuriste permet un niveau de vie élevé.  Une guerre interne va éclater pour savoir au final quelle position doit prendre le Wakanda face aux conflits qui s’annoncent. Leur position a été jusqu’à présent de vivre caché afin de protéger les mines de vibranium de la convoitise et de ne pas contribuer ainsi à l’escalade de violence de par le monde en y apportant des armes puissantes.

Les +

Enfin un Marvel où vous faites attention à la bande son. Jusqu’à présent il s’agissait d’un fond sonore pour occuper les silences et porter les bruitages de l’action mais rien de bien transcendant. Ici percussions africaines, hip-hop et consonances futuristes portent l’action et se marient parfaitement à l’image.

Le héros a une vrai classe. Enfin un héros qui n’est pas seulement un gros bourrin qui fonce dans le tas et réfléchi après. Il a la responsabilité de la protection d’un peuple entier mais également celui de devoir décider si le Wakanda va agir pour aider les autres peuples grâce à ses richesses ou ignorer leurs souffrances. Son sens de l’honneur, des traditions et du devoir ont font un héros qui porte des valeurs fortes.

Les personnages secondaires ne font pas que de la figuration. Ils ont un vrai rôle, une histoire qui leur est propre. On a vraiment envie de les revoir par la suite auprès de lui.

Un humour bien dosé et en rien potache. Des scènes d’action à la chorégraphie soignée. Des personnages mis en valeur.

Les  –

Une petite facilité scénaristique se glisse pour amener la scission entre les clans et ainsi la guerre civile. Je ne vais pas développer ici pour ne pas vous gâcher le plaisir de voir le film, mais nous pourrons en discuter en aparté si vous le souhaitez ou que vous ne voyez pas à quoi je fais allusion après l’avoir vu.

Il n’y a aucun autre héros Marvel qui fait son apparition. Alors qu’en général il y a toujours un petit crossover même de quelques minutes. Les événements entourant la mort du père de T’challa sont rappelés sous la forme de souvenir. Black Widow était présente lors de cet événement, il aurait été facile de l’inclure dans un des souvenirs. Il n’y a que à la toute fin, à la scène qui clôture le générique, qu’un lien avec le film Captain America 3 se créé par la présence d’un ami devenu commun.

En conclusion

J’ai vraiment aimé ce film qui m’a réconcilié avec les Marvel après le coté trop délirant du dernier Thor. Et vous?

 

 

J’ai essayé pour vous…De refaire un point sur l’arc narratif Marvel avant de vous présenter Black Panther

Arc narratif Marvel

J’ai essayé pour vous…De refaire un point sur l’arc narratif Marvel avant de vous présenter Black Panther

Le mois prochain parait le film Avengers Infinity war qui marquera le début de la fin de la phase 3 de l’univers cinématographique Marvel. Refaisons un point avant la parution de ce 3eme Avengers.

Chronologie des films Marvel

La Phase 1

En gros cette phase correspond à l’introduction à l’univers Marvel où sont principalement mis en avant les personnages de :

  • Iron Man (Dans les films Iron man 1 et 2),
  • Hulk (L’incroyable Hulk),
  • Thor,
  • et Captain America (le premier des Avengers).

On y découvre également, sans que leur personnages n’aient fait l’objet d’un film dédié :

  • Black Widow,
  • Hawkeye,
  • War Machine,
  • Nick Fury,
  • L’organisation du S.H.I.E.L.D,
  • Loki,
  • Thanos,
  • L’organisation HYDRA.

La trame des films de cet arc scénaristique tourne autour du Tesseract, un artefact extraterrestre source d’une grande puissance d’énergie, qui se conclura dans le dernier film de l’arc : Les Avengers, par une tentative avortée de conquête de la Terre par Loki. C’est également l’occasion de glisser que le Tesseract est une des 6 Pierre d’Infinité que recherche activement Thanos. Cette pierre connue sous le nom de Pierre de l’espace est mise à l’abri à Asgard.

L’ordre de visionnage des films est le suivant :

  • Captain America
  • Iron Man
  • Iron Man 2
  • Thor
  • L’incroyable Hulk
  • Les Avengers

La Phase 2

Cette phase permet d’étoffer l’équipe des Avengers face à la réalité du risque extraterrestre en introduisant de nouveaux personnages (et ennemis) :

  • Le soldat de l’hiver,
  • Le collectionneur,
  • Les gardiens de la galaxie (Star lord, Gamora, Drax, Rocket, et Groot),
  • Falcon,
  • Quicksilver,
  • La sorcière rouge,
  • Ultron,
  • Vision.

Seul les Gardiens de la galaxie font l’objet d’un film dédié parmi ces nouveaux personnages. Les personnages de Iron Man, Thor et Captain America bénéficient chacun d’un film spécifique narrant leur propre trame.

A l’issue du film Thor 2, l’Ether, ou Pierre de la réalité, se verra confiée au collectionneur afin que 2 pierres ne se retrouvent pas en un même lieu. Et puis un de ses labos explose alors on ne sait plus trop si elle est toujours dans les débris.

A l’issue du film des Gardiens de la Galaxie, la Pierre du pouvoir qui a fait l’objet de toute l’intrigue, se retrouve mise sous la protection des forces armées de Xandar.

Enfin, l’arc se termine par les Avengers 2: l’Age d’Ultron, où l’intelligence artificielle développée par Iron Man pour protéger la terre de la menace extraterrestre devient autonome et belliqueuse. La Pierre de l’esprit donne naissance à Vision. Elle était initialement dans le sceptre de Loki sans qu’il ne mesure de quoi il s’agissait réellement.

L’ordre de visionnage des films est le suivant :

  • Iron Man 3
  • Thor 2
  • Captain America 2
  • Les gardiens de la galaxie
  • Les Avengers 2

La Phase 3

Marvel poursuit l’introduction de nouveaux personnages. Je préfère considérer que le film Ant-Man fait partie de cette phase plutôt que la précédente.

  • Ant-Man,
  • Dr Strange,
  • Mantis,
  • Black Panther,
  • Spider Man
  • La Valkyrie

Le film dédié à Captain America et intitulé Civil War est dans le prolongement des événements de l’Avenger : l’ère d’Ultron. Une scission se créé dans le groupe entre d’une part les partisans d’un Iron Man très ébranlé quand aux conséquences désastreuses de ses décisions sur la Kosovie. Et d’autres part ceux de Captain America qui souhaitent que les Avengers gardent leur libre arbitre.  On y retrouve également Ant-Man qui aura fait juste avant l’objet d’un film dédié le présentant. Et on y retrouve également deux nouveaux: Black Panther et Spider Man, qui ont fait par la suite chacun également l’objet d’un film dédié.

Doctor Strange est introduit dans la trame par un film éponyme et fera une apparition dans le 3eme film dédié au personnage de Thor (Ragnarok). Il possède la Pierre du temps (L’oeil d’Agamotto).

Lors de la confrontation contre Hela en Asgard, Loki passe devant le Tesseract. On peut donc facilement escompter que la Pierre de l’espace est revenue en sa possession et n’a pas été détruite avec Asgard.

Quand aux gardiens de la galaxie, leurs aventures se poursuivent dans un second volet et les rapprochent physiquement de notre galaxie. Mantis se joint à leur équipe.

Tous ces films contribuent à expliquer l’emplacement de chacune des pierres d’infinité lorsque la guerre pour leur possession déclenchée par Thanos se rapproche de la Terre. Et si vous avez bien suivi il en manque une dont l’emplacement n’a pas été dévoilé : la Pierre de l’âme.

L’ordre de visionnage des films est le suivant :

  • Ant-man
  • Captain America 3
  • Doctor Strange
  • Gardiens de la galaxie 2
  • Spider-Man
  • Thor 3
  • Black Panther
  • Avengers 3

Et après?

Deux nouveaux personnages sont déjà annoncés : la Guèpe et Captain Marvel (qui feront l’objet chacune d’un film dédié). Elles viendront assurément en renfort pour mettre fin à la guerre pour les pierres d’infinités dans le 4eme film Avengers prévu pour paraître en 2019. Peut être même qu’elles apparaîtrons déjà dans le film à venir? C’est en tout cas ce 4eme film Avengers qui marquera un point final à la phase 3 de l’arc narratif.

J’ai essayé pour vous…La fille d’avant

La fille d'avant

J’ai essayé pour vous…La fille d’avant

 

Dans un précédent article je vous expliquais ma liste de lectures prévisionnelle pour 2018 et le fait d’attendre que les livre concernés sortent en format poche pour des questions de place et d’économie.

Le dernier de cette liste, paru en format poche donc : La fille d’avant, de JP Delaney. Sous ce nom d’auteur vous ne trouverez aucun autre livre à son actif car il s’agit d’un pseudonyme utilisé pour la première fois. Ce thriller psychologique aurait reçu le prix des lecteurs sélection 2018 (macaron donnant cette info sur la couverture). Il serait en cours d’adaptation au cinéma par Ron Howard. (Que l’on attend au tournant en Mai pour la sortie de Solo: a star wars story, mais c’est une autre histoire).

L’ histoire justement

L’action prend place dans une demeure d’architecte au style minimaliste: le One folgate street. Cette demeure bénéficie d’une technologie de pointe en matière de contrôle d’environnement.  Son propriétaire la loue à un prix dérisoire par rapport à son emplacement et l’espace qu’elle offre. Cependant ses conditions de location sont inhabituelles. En effet il se permet de refuser les candidats sans motif, si les réponses au questionnaire de demande de location ne lui conviennent pas. Le projet de l’architecte est que la maison rende son occupant plus exigent envers lui même. Dans son raisonnement le locataire devrait ainsi tendre vers la perfection. Il n’accepte que les candidats qui lui semble être prédisposés à pouvoir accepter les règles et les sacrifices que cela implique.

Au fil de l’histoire l’occupante actuelle apprend l’histoire tragique qui entoure cette maison et qui semble se répéter. L’architecture minimaliste du lieu qui donnait initialement un sentiment de force et de protection laisse place au sentiment d’être dans un mausolée. Le comportement excentrique et dirigiste de l’architecte rajoute au trouble de la fille d’aujourd’hui. D’autant qu’il semble avoir créé avec elle une liaison en miroir de celle qu’il entretenait avec la fille d’avant. Elle  décide d’enquêter pour sa propre protection.

Le style d’écriture

Fluide et facile d’accès, le roman se termine en une petite semaine. Le découpage du texte est intéressant. Vous alternez les chapitres intitulés Maintenant : Jane et ceux intitulés Avant : Emma. Ce alternance met en exergue la symétrie des histoires de ces deux jeunes femmes. Le roman étant d’entrée annoncé comme un thriller psychologique on se doute que la fille d’avant n’a pas dût avoir une fin heureuse. Et plus la symétrie avance plus on commence à craindre pour Jane. A la moitié du livre je craignais que la conclusion soit trop évidente et que cela du coup me déçoive. Je n’ai pas été déçue, c’était intéressant.

Mon humble avis

Le thriller psychologique n’est pas forcément la catégorie que je préfère mais c’était bien. Un moment de lecture agréable. Des personnalités intéressantes, bien recherchées. Un scénario bien ficelé. Le tout est très bien écrit et cohérent. Pour les amateurs du genre ce serait dommage de passer à coté. Il y a eu beaucoup de critiques positives très enthousiastes du type « un thriller psychologique poussé dans des retranchements rarement explorés« . Je n’irai peut être pas jusque là non plus mais c’est un très bon roman.

 

 

 

J’ai essayé pour vous …de vous proposer des idées de menus pour la semaine à venir

menus semaine 11-2018

Idées de menus – semaine 11-2018

  menus semaine 10-2018 < menus semaine 11-2018

 

Personnellement, j’ai souvent été confrontée au manque d’inspiration le soir venu pour répondre à la question « qu’est ce qu’on mange ce soir? ». Notamment lorsque la journée de boulot a été particulièrement chargée. Dans ces cas là en général je ne pense qu’à une chose, mon canapé. J’ai donc pris l’habitude, pour me motiver, d’élaborer à l’avance les menus pour les soirs de la semaine. En plus, cela simplifie les courses et évite d’acheter n’importe quoi. Je vous propose que l’on se retrouve chaque semaine pour partager nos idées de menus.

On avance tranquillement vers le printemps. Cette semaine des menus rapides pour semaine chargée.

Des bisous à tous

J’ai essayé pour vous…Les cartes Défis nature dinosaures

J’ai essayé pour vous…Les cartes Défis nature dinosaures

Enfin c’est surtout P’tit bout qui a essayé XD

Il était partit avec l’idée fixe de trouver à Polymome (temple de la librairie jeunesse pour ceux qui ne sont pas du coin) des cartes dinosaures. Je ne saurai pas vous dire s’il a eu un grand coup de bol ou s’il savait précisément ce qu’il cherchait. Nous sommes revenus avec deux paquets de cartes Défis nature dinosaures. Et il en a été enchanté.

Bioviva

Quelques mots sur le fabricant tout d’abord. En effet il est essentiel de noter que l’équipe de conception travaille depuis Montpellier même. La fabrication se déroule 100 Km plus loin dans la Drôme Provençale. Ainsi c’est une gamme de jeu 100% française.

La gamme de jeux s’adresse depuis les tout petits (3 ans) avec des jeux d’éveil jusqu’au plus grands avec des jeux de cartes et sociétés plus élaborés.

Les cartes défis nature dinosaures

P’tit bout voulait que sur sa carte figure une image du dinosaure, une rapide présentation, son lieu de vie, ce qu’il mange et s’il avait deux dinosaures l’un face à l’autre lequel l’emporterait. (Un réflexe Pokemon pour ce dernier point à mon avis).

En vrai voici ce qui figure sur chaque carte :

Il y a bien une image du dinosaure. L’illustration nous permet d’imaginer son lieu de vie. Il y a une rapide description au dos de la carte qui précise les particularités du dinosaure en question. Mais également son lieu de vie s’il est particulier. Ainsi que le plus souvent son régime alimentaire.  Chaque dinosaure par ailleurs est défini par 5 caractéristiques : sa longueur, son poids, depuis combien de temps il est apparu sur terre, son indice d’agilité et son indice de dangerosité. Donc oui il y a moyen de déduire s’il y avait un face à face qui des deux l’emporterait.

Cela répondait donc intégralement à ses espérances. Nous sommes donc en quête (enfin surtout lui) de la boite n°3 sur le même thème. Il ne sait pas si elle existe. Je vous confirme qu’elle existe bien. Je lui communiquerai cette information en temps utile.

Le jeu

Donc P’tit bout se satisfaisait amplement d’avoir trouvé les cartes qu’il recherchait (et qu’à défaut il était prêt à élaborer lui même s’il ne les avait pas trouvée). Mais il y a quand même un mode d’emploi dans ta boite chouchou, tu ne veux pas essayer avec les vrais règles?

La bonne idée que voila. Des règles très rapides d’accès. Mon seul regret est de ne les avoir essayées qu’à deux pour le moment. On peut jouer jusqu’à 6 joueurs, ce qui doit êtes drôlement plus fun.

Celui dont c’est le tour de jouer annonce qu’il met au défi les autres d’avoir un dinosaure par ex le plus long. Chacun retourne la première carte de son tas. Le joueur dont le dinosaure a la caractéristique taille la plus élevée remporte les cartes des autres et c’est à son tour de mettre au défi les autres joueurs. Et ainsi de suite. Le joueur qui a empoché les cartes de tous les autres remporte la partie. Au fil des parties l’air de rien vous finissez pas savoir que le Paralititan fait partie des très grands dinos et que ce n’est pas sur un défi d’agilité que vous l’emporterez.

Le jeu est accessible à partir de 7 ans (ou à minima dès acquisition de la lecture) . Pour ce qui nous concerne nous avons joué avec les cartes sur la thématique des dinosaures mais il y en a plusieurs autres. Il y a également une gamme de cartes défis nature junior à partir de 4 ans.

Conclusion : vous apprenez tout en vous amusant et c’est un concept que j’adore. Il est donc fort probable que je fasse d’autres essais de cette gamme de jeux dès que j’en ai l’occasion 😉