J’ai essayé pour vous…des idées cadeaux

idées cadeaux

J’ai essayé pour vous…des idées cadeaux

Nous sommes à J-5. Plus que deux colis à récupérer et je serais enfin moins stressée. Vous avez d’ailleurs dût remarquer qu’il y a depuis 15 jours certains jours sans nouveau billet. Mais ça y est, tout est commandé voir même déjà empaqueté.

Et vous?

Au cas où vous sécheriez encore pour un cadeau de dernière minute, voici mes sélections homme, femme et p’tit bout de 7 ans. Un mix entre les cadeaux offerts et les wishlist pour brouiller les pistes des petits malins qui voudraient deviner avant l’heure le contenu de leurs paquets.

Sélection Homme

De gauche à droite et de haut en bas :

Chargeur bois nature et découverte,

sélection de 7 pâtes à tartiner nature et découverte,

Street fighter II pour switch,

Jean 711 slim confort le temps des cerises,

bol et savon à barbe l’Occitane,

coffret homme Cédrat l’Occitane.

Sélection femme

 

De gauche à droite et de haut en bas :

Georgette,

Parfum extase de Nina Ricci,

bracelet nature et découverte,

Robe courte Dirito Cop.copine,

Jean Sézane,

Livre de recettes les délices du petit prince,

Manteau Matissa Camel Sud Express,

Mug petit prince,

pâtes de fruits

 

Liste au père Noel de P’tit bout

De gauche à droite et de haut en bas :

Pistolet nerf,

Arène Beyblade,

Lego Star Wars,

CD BO Zombillenium,

Un hélicoptère télécommandé,

Les jumeaux Hatchimals,

Son premier JDR: petit détective de monstres,

Les aventuriers du rail junior,

Un piano électrique,

Mario Odissey sur switch,

Un sabre laser Sith.

J’ai essayé pour vous…Le gâteau kermesse

gâteau kermesse

J’ai essayé pour vous…Le gâteau kermesse

A l’occasion de la kermesse de ce soir à l’école de P’tit bout, j’ai voulu essayer cette recette proposée par Vahiné. L’occasion de ressortir le flacon de mini billes colorées que j’avais utilisé pour le gâteau en forme de train.

Ingrédients pour le gâteau :

  • 100 g de farine,
  • 100 g d’amande en poudre,
  • 1/2 sachet de levure chimique,
  • 1 c.à.c de vanille en poudre,
  • 1 pincée de sel,
  • 200 g de beurre mou,
  • 200 g de sucre,
  • 4 œufs

Préparation du gâteau :

Pour commencer, préchauffez votre four à 180°C.

gâteau kermesseTamisez la farine, la poudre d’amande, la levure chimique, la vanille en poudre et le sel dans un saladier.

Mélangez bien.

Dans votre robot, battez le beurre mou avec le sucre.

Ajoutez un à un les œufs tout en battant vivement.

Ensuite, versez cette préparation liquide sur le mélange sec et mélangez jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène.

Versez la pâte obtenue dans un moule à manqué préalablement beurré et faites cuire 35 min.

Vous pouvez vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau. Lorsqu’il ressort sec, c’est qu’il est cuit. Laissez le refroidir 10 min avant de démouler.

 

gâteau kermesse   gâteau kermesse

Ingrédients pour la décoration :

  • Un pot de Nutella,
  • 1 paquet de barquettes Lu au chocolat,
  • Un étui de cœurs rouges en sucre à poser,
  • Des perles multicolores,
  • Un flacon de minicolors,
  • Des petits cœurs en sucre blancs et roses.

La décoration :

Il s’agit de donner à ce gâteau l’allure d’un poisson.

Attendez tout d’abord qu’il ait bien refroidit.

Commencez par découper un triangle pour évider la bouche et constituer la queue du poisson.

gâteau kermesse

Recouvrez votre poisson de pâte à tartiner, bord inclus.

gâteau kermesse

Découpez les barquettes au chocolat en deux, et disposez les moitiés de sorte à figurer des écailles sur les 3/4 du gâteau.

gâteau kermesse

Ensuite, comblez les interstices entre les écailles avec les perles multicolores

gâteau kermesse

Décorez la queue du poisson en alternant des rangs de cœurs roses et blancs (ceux du flacon)

gâteau kermesse

Disposez sur le contour de la tête du poisson des perles minicolors en alternant 3 coloris. Enfin, déposez un gros cœur en sucre  (celui de l’étui) pour lui dessiner un œil.

gâteau kermesse

 

J’espère qu’il sera bon et que les enfants vont se régaler !

 

J’ai essayé pour vous …de vous proposer des idées de menus pour la semaine à venir

menus semaine 51

Idées de menus – semaine 51

 menus semaine 50 < menus semaine 51

Personnellement, j’ai souvent été confrontée au manque d’inspiration le soir venu pour répondre à la question « qu’est ce qu’on mange ce soir? ». Notamment lorsque la journée de boulot a été particulièrement chargée. Dans ces cas là en général je ne pense qu’à une chose, mon canapé. J’ai donc pris l’habitude, pour me motiver, d’élaborer à l’avance les menus pour les soirs de la semaine. En plus, cela simplifie les courses et évite d’acheter n’importe quoi. Je vous propose que l’on se retrouve chaque semaine pour partager nos idées de menus. Voici celui de la semaine à venir, la semaine 51.

Dernière ligne droite avant les fêtes. Des repas un peu plus légers histoire de se donner bonne conscience en prévision des excès du prochain week-end.

PS: mes semaines de menus vont du samedi au vendredi car je passe récupérer mes courses au drive le samedi matin.

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent La moufle

La moufle

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent La moufle

Cette semaine, un conte d’hiver pour les tout-petits.

J’aime tout particulièrement la version de Florence Desnouveaux aux éditions Didier Jeunesse de ce conte russe.

Les tout-petits aiment bien en général les histoires à répétition. A lire et relire sans modération dès 3 ans.

La sonorité du texte

Le texte est découpé comme une comptine. On découvre la souris, puis le lapin, le renard, le sanglier et enfin…l’ours. Selon la même ritournelle. Les bruits de pas ch’krii, ch’kriii, ch’kriii…L’interpellation « quelle aubaine! Une maison de laine! Y’a quelqu’un? ». Les enfants font d’eux mêmes les réponses de Souris au bout de la seconde lecture du conte. Au fur et à mesure que la moufle se remplit, ses occupants modifient légèrement leurs discours. Quel bonheur ! Quelle chaleur! Quelle erreur!

Jusqu’à l’arrivée de Ours potelé, un peu bêta, qui bien que non invité veut quand même entrer. Et là les petits bouts sont très amusés car ils voient arriver la catastrophe qui va suivre. Une petite dose de suspens mais non, c’est bien ça, la moufle finit par craquer.

C’est très amusant à raconter car il y a de nombreuses voix à moduler, des sons à reproduire.

Les illustrations qui portent l’action

Les illustrations intègrent les bruitages du texte qui vont être écrits en caractère de plus en plus gros. Selon leur taille les animaux ne font pas le même volume de bruits de pas. On entendrait presque les coutures de la moufle craquer lorsque l’ours veut entrer voir ce qui s’y passe. Une couleur est associée à chaque personnage dans les dialogues. On voit bien combien il fait froid hors de la moufle. Des congères au bout des oreilles du lapin et de la queue du renard. La goutte au nez de chacun des personnages. On observe également l’évolution de l’humeur des personnages à un âge où on apprend les émotions: les sourires de contentement de souris et renard qui se transforment en dépit après l’arrivée de sanglier.

 

  

 

C’est comme ci,

c’est comme ça,

le conte finit là !

 

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

J’ai essayé pour vous…La Fabrique de bonbons fruités de Kids Cook

Kids cook

J’ai essayé pour vous…La Fabrique de bonbons fruités de Kids Cook

P’tit bout est fan de toutes ces gammes de jouets d’imitation de matériel de cuisine qui permettent de créer « pour de vrai » une sucrerie. Je ne me fais jamais d’illusion, je sais que le produit de son travail finira non consommé. Mais il s’éclate à utiliser tous les ustensiles, dans la cuisine, avec de vrais produits que l’on écrase, mélange, chauffe. Pourtant je sais bien qu’il ne faut pas jouer avec la nourriture…mais c’est bien ce que l’on va faire malgré tout pour le coup.

Composition de la boite

C’est encombrant et cela ne va pas au lave vaisselle. Hahaha

Mais sinon cela donne un socle en deux parties sur lequel vous allez pouvoir poser d’une part un bol et d’autre part un bras qui va soutenir un robinet surmonté d’un entonnoir lequel va surplomber une plate forme rotative où vous pourrez poser les moules en silicone.

Vous disposez également d’une passoire, d’un écrase fruit en deux parties et d’un presse-agrumes qui s’adaptent au bol, ainsi que d’une cuillère.

Contrairement à la gamme mini délices de Lansay, Goliath a la bonne idée de proposer une gamme neutre dans le choix des coloris. On ne sature pas en rose et petits cœurs à gogo comme c’est le cas chez les premiers. Après dans l’absolu, cela reste les mêmes produits en finalité. Mais pour un p’tit gars, ça passe mieux.

Ingrédients

  • des fruits
  • 20 g de sucre
  • 3 feuilles de gélatine

Forcément, trop impatient, il ne veut pas que l’on prenne le temps d’aller au supermarché choisir des fruits, mais faire avec ce qu’il y a de disponible à la maison. Bilan : nous avons des pommes, des kiwis et des clémentines. Sur la boite son photographiés des oranges des kiwis, des fraises et des myrtilles.

« On fait avec des Kiwi !

  • attends laisse moi lire…là en dernière page il est écrit « n’utilise pas d’ananas ou de kiwi car avec ces 2 fruits la gélatine perd son pouvoir gélifiant ».
  • ah…ben pourquoi ils ont mis des kiwis sur la photo alors?
  • ah ben ça…tu ne veux vraiment pas qu’on aille acheter des oranges et des framboises?
  • non. On va essayer avec les pommes ! »

Bon ok il ne comprendra pas tant qu’il n’aura pas essayé par lui même d’écraser des pommes avec un écrase fruit en plastique. Vas y mon loulou écrase moi ça. Il nous faut 5 cl de jus de fruit.

Kids cook

 

« Maman! J’y arrive pas !

  • (sans dec’ ?) Oh… comme c’est dommage. Tu veux essayer les clémentines avec le presse agrumes ? De toute façon il ne nous reste plus que ça. Sinon on a encore le temps d’aller acheter des oranges ou des framboises.
  • Les clémentines ! »

Et c’est parti pour les clémentines.

Kids cook

 

Bon c’est tout de suite plus efficace. Le petit guide vous oriente dans le choix des fruits en précisant bien de choisir de préférence des fruits juteux : agrumes (orange, citron, pamplemousse…), fraises, framboises…

5 cl de jus c’est assez rapidement obtenu : 2 clémentines. Je trouve dommage qu’il n’y ai pas de repère pour les 5 cl dans le bol. Car du coup vous êtes obligé de transvaser dans un verre doseur pour savoir où vous en êtes.

Confection des bonbons

Kids cookAprès la suite est assez simple. Un petit coup de main pour chauffer le bol de jus de fruit au micro onde tout de même avant qu’il ne poursuive en toute autonomie, ou presque. Sans difficulté un p’tit bout de 7 ans peut rajouter le sucre et essorer et ajouter les feuilles de gélatine préalablement trempées dans de l’eau froide. Il mélange tout cela et le rajoute dans le doseur. Là forcément le robinet est ouvert et non pas fermé (sinon ce n’est pas drôle, il n’y en aurait pas eu partout). Mais heureusement maman s’est jeté dessus pour le fermé en grognant « T’es bien mon fils ».

Grace au plateau tournant, on fait tourner petit à petit le moule en silicone tout en dosant les quantités de mélange dans chaque alvéole. Comme dans une usine!

 

Malgré les dégâts, il y en avait assez pour remplir les deux moules. Et voila c’est fini, ou presque. Il ne reste plus qu’à les mettre au réfrigérateur et patienter 60 minutes minimum.

Dégustation

Nous n’avons pas attendu beaucoup plus que 60 minutes. Au démoulage il faut bien partir des cotés sinon ils se déchirent en deux.

On a goûté, et ni lui ni moi n’avons su nous prononcer. On ne peut pas dire que ce soit mauvais. Mais on ne peut pas dire non plus que ce soit bon. Pas assez durs à mon goût (on est loin des bonbons nounours de chez haribo). Trop gélatineux à son goût. Cela m’a fait penser au cœur des jaffa cakes, sauf que là il y avait une génoise et du chocolat pour apporter un complément de saveurs.

Peut être qu’en les laissant plus longtemps au frigo ils auraient gagné en fermeté. La clémentine n’est certainement pas non plus le fruit idéal niveau goût. Peut être qu’en essayant avec une feuille de gélatine en moins et plus de sucre. Bref, va falloir faire d’autres tests, celui-ci n’est pas concluant. Je persiste à dire que nous aurions dût aller acheter des framboises.

On s’est amusé à ajouter du sucre pétillant dessus. C’est trop ludique le sucre pétillant, il faut vraiment l’essayer si ce n’est déjà fait. Par contre les bonbons n’ont pas apprécié. Il faut vite les manger où le sucre dissous le bonbon. Oui du coup cela fait très chimique dit comme cela.

Conclusion

Si votre objectif est d’obtenir de délicieux bonbons, investissez plutôt dans des friandises déjà toute faites.

SI votre objectif est de passer un moment rigolo tout en initiant votre p’tit bout à l’usage de différents ustensiles de cuisine adaptés à ses petites mains, pourquoi pas. On s’est bien amusés. Même si la plus grande partie de notre production n’a pas été mangée.

La prochaine fois nous essaierons avec des oranges, des citrons et des framboises, en faisant des mélanges 2 cl de jus, une feuille de gélatine, 8 g de sucre. De sorte à avoir des goûts différents. Nous ajouterons également des colorants à nos préparations pour avoir un coté plus fun. Un bol de bonbons tous de la même couleur, cela rend un peu tristounet quand même.

 

Kids cook