J’ai essayé pour vous…les sablés de Noël Elan

Biscuits de Noël Elan

J’ai essayé pour vous…les sablés de Noël Elan

 

Toute une journée à passer en attendant le père Noël. Autant dire une éternité 😉

Quoi de mieux pour faire passer le temps que de faire un peu de pâtisserie. Cette recette du site de Vahiné a retiré toute mon attention. Oui c’est un peu mon dada du moment ce site, ça passera ne vous inquiétez pas 🙂  En même temps après le gâteau kermesse ce n’est jamais que la deuxième recette que j’essaie. Mais il y en a tellement d’autres qui me font envie.

Ingrédients pour 8 personnes :

  • 250 g de farine,
  • 50 g de pralins,
  • 1 pincée de de levure chimique,
  • 1/2 c.à.c de canelle,
  • 70 g de sucre glace,
  • 30 g de sucre roux,
  • 130 g de beurre demi-sel,
  • 1 œuf

Etape 1: la pâte à sablés

Tamisez la farine et le sucre glace dans un saladier. Ensuite, ajoutez le Pralins, le sucre roux, la cannelle et la levure chimique. Mélangez bien le tout.

    

Votre beurre doit être à température. Ajoutez-le, coupé en petits morceaux, ainsi que l’œuf entier à votre mélange sec. Mélangez avec les doigts jusqu’à former une boule homogène. Attention à ne pas trop pétrir non plus ou votre pâte risque de devenir trop élastique. Enfin, formez une boule, enroulez-la dans du film alimentaire, et mettez-la au frais pour au moins une bonne heure.

 

Etape 2 : la confection des biscuits

Étalez votre boule de pâte entre deux feuilles de papier cuisson jusqu’à obtenir un demi centimètre d’épaisseur.

Détaillez des cercles de pâtes de 6 à 7 cm de diamètre. N’ayant pas d’emporte pièce adéquat, j’ai utilisé un verre ballon. Au total, j’ai obtenu 14 sablés. J’aurai pu en avoir un ou deux de plus mais je n’avais de toute façon plus de place sur ma plaque.

Avant de l’enfourner, j’ai remis la plaque au frais quelques minutes pour que les sablés ne s’étalent pas à la cuisson.

A four chaud 160°C pendant 15 min, puis 5 à 8 minutes de plus à 180°C pour les dorer.

Ils sont parfaits!

 

Etape 3 : la décoration

Mon étape préférée.

On va réutiliser le crayon pâtissier au chocolat, la colle alimentaire et les minicolors que nous avions utilisé pour la déco du gâteau train. A cela on rajoute comme ingrédient de la pâte à sucre blanche.

Attendez tout d’abord que vos sablés aient bien refroidis avant d’attaquer la décoration.

Vous allez tracer les bois de l’élan et ses yeux avec le crayon pâtissier au chocolat. Puis vous allez former de petits disques en pâte à sucre blanche que vous allez coller à la place du nez. Au centre de ce disque de pâte blanche, vous allez coller une bille minicolor rouge. C’est vraiment cette dernière touche qui sublime vos sablés.

  

 

Ne sont-ils pas à croquer?

J’ai essayé pour vous…Le gâteau kermesse

gâteau kermesse

J’ai essayé pour vous…Le gâteau kermesse

A l’occasion de la kermesse de ce soir à l’école de P’tit bout, j’ai voulu essayer cette recette proposée par Vahiné. L’occasion de ressortir le flacon de mini billes colorées que j’avais utilisé pour le gâteau en forme de train.

Ingrédients pour le gâteau :

  • 100 g de farine,
  • 100 g d’amande en poudre,
  • 1/2 sachet de levure chimique,
  • 1 c.à.c de vanille en poudre,
  • 1 pincée de sel,
  • 200 g de beurre mou,
  • 200 g de sucre,
  • 4 œufs

Préparation du gâteau :

Pour commencer, préchauffez votre four à 180°C.

gâteau kermesseTamisez la farine, la poudre d’amande, la levure chimique, la vanille en poudre et le sel dans un saladier.

Mélangez bien.

Dans votre robot, battez le beurre mou avec le sucre.

Ajoutez un à un les œufs tout en battant vivement.

Ensuite, versez cette préparation liquide sur le mélange sec et mélangez jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène.

Versez la pâte obtenue dans un moule à manqué préalablement beurré et faites cuire 35 min.

Vous pouvez vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau. Lorsqu’il ressort sec, c’est qu’il est cuit. Laissez le refroidir 10 min avant de démouler.

 

gâteau kermesse   gâteau kermesse

Ingrédients pour la décoration :

  • Un pot de Nutella,
  • 1 paquet de barquettes Lu au chocolat,
  • Un étui de cœurs rouges en sucre à poser,
  • Des perles multicolores,
  • Un flacon de minicolors,
  • Des petits cœurs en sucre blancs et roses.

La décoration :

Il s’agit de donner à ce gâteau l’allure d’un poisson.

Attendez tout d’abord qu’il ait bien refroidit.

Commencez par découper un triangle pour évider la bouche et constituer la queue du poisson.

gâteau kermesse

Recouvrez votre poisson de pâte à tartiner, bord inclus.

gâteau kermesse

Découpez les barquettes au chocolat en deux, et disposez les moitiés de sorte à figurer des écailles sur les 3/4 du gâteau.

gâteau kermesse

Ensuite, comblez les interstices entre les écailles avec les perles multicolores

gâteau kermesse

Décorez la queue du poisson en alternant des rangs de cœurs roses et blancs (ceux du flacon)

gâteau kermesse

Disposez sur le contour de la tête du poisson des perles minicolors en alternant 3 coloris. Enfin, déposez un gros cœur en sucre  (celui de l’étui) pour lui dessiner un œil.

gâteau kermesse

 

J’espère qu’il sera bon et que les enfants vont se régaler !

 

J’ai essayé pour vous…Les Jaffa cakes

jaffa cakes

J’ai essayé pour vous…Les Jaffa cakes

 

L’épreuve technique de l’épisode 3 de l’émission les Meilleurs pâtissiers consistait en la réalisation de 36 Jaffa cakes. Vous trouverez ici grâce à Mercotte la recette de ces petites génoises recouvertes d’une gelée d’orange plus communément connues sous le nom de Pim’s.

Vous trouverez également la vidéo ici, qu’il est toujours utile de regarder.

Je n’ai réalisé qu’un tiers des quantités de la recette, car je n’avais pas besoin d’obtenir 36 Jaffa cakes. J’ai commencé cette recette avec beaucoup d’appréhension alors que concrètement quand on la lit on se dit que cela n’a pas l’air sorcier. Pourtant au regard des résultats assez catastrophiques des candidats je ne vois pas trop comment faire mieux.

La génoise

J’avais encore en tête le fiasco de ma génoise d’il y a 15 jours, celle du Chaya de Paysandu. Ce coup-ci j’avais bien à l’esprit d’utiliser mon robot plutôt que mon batteur à main et en effet la préparation oeuf/sucre a bien triplé de volume.

jaffa cakesCe qui m’interpellait plus c’était mes moules. J’ai deux plaques de moules en silicones que j’utilise pour les muffins. Ils font bien 5 cm de diamètre. Lorsque j’y ai poché la génoise, je n’y ai mis qu’un fond. Par contre je ne saurai pas vous expliquer pourquoi, mais sur le coup comme ils sont en silicone il m’a semblé inutile de beurrer les moules au préalable. Peut être que j’aurai dû. J’en ai perdu 2 sur les 12 au démoulage, ils ont collé au fond et se sont effrités. De plus ils n’ont pas de jolie couleur dorée sur la croûte. Pour vous dire, j’ai eu le sentiment au début qu’ils n’étaient pas cuits. Pourtant ils rebondissent bien comme l’explique Mercotte.

 

jaffa cakes

Bref je ne suis pas super contente de mes petites génoises.

La gelée d’orange

Je n’ai pas trouvé de gélatine en poudre. J’ai donc dû composer avec les feuilles de gélatines plus classiques que j’ai laissé ramollir 20 min au préalable dans de l’eau froide. Pour le poids j’ai conservé le même que celui de la recette ( en proportion avec les 12 biscuits au lieu des 36 que je visais). N’ayant pas un plateau à rebord j’ai versé dans un plat classique en essayant de pas faire trop épais et j’ai laissé prendre un peu moins d’une heure au congélateur. Quant j’ai découpé à l’emporte pièce des cercles, la gelée s’est avérée quand même bien trop épaisse à mon gout.

Le tempérage du chocolat et la finition

jaffa cakesTempérer le chocolat comme indiqué par Mercotte s’est avéré bien efficace, j’ai obtenu un chocolat bien lisse et brillant au final. Ce qui a posé problème s’est le montage de l’ensemble. Plusieurs constats:

  • mes disques de gelée ne devaient pas être assez froids. Sur le site de cuizine de A à Z , Mercotte précise qu’il faut laisser la gelée idéalement prendre 4 heures au frais. J’étais clairement loin des 4 heures.
  • mon chocolat devait être trop chaud. L’astuce du point de colle en chocolat pour coller le disque de gelée à la génoise n’a pas fonctionné. Ils ne tenaient pas. Peut être aurait-il fallu mettre les points de chocolat, poser les disques par dessus et les remettre quelques minutes au frais ?

Quoiqu’il en soit, le résultat final fut donc très chaotique et pas beau du tout. Comme les gelées ne tenaient pas à la génoise, avoir fait le contour avec une ligne nette tracée au cornet ne servait plus à grand chose. Dès lors que je n’arrivais pas à la retourner sans faire tomber la gelée dans le bol, j’ai essayé la technique de la poche à douille, mais cela dégoulinait sur les cotés, faisait fondre la gelée au passage, mais ne tenait pas dessus.

Bon sinon…une boite de pim’s c’est bien aussi 😉

jaffa cakes

 

J’ai essayé pour vous…Los Dedos de Bruja

doigts de sorcières

J’ai essayé pour vous…Los Dedos de Bruja

 

L’épreuve technique de l’épisode 2 de l’émission les Meilleurs pâtissiers consistait en la réalisation de 50 doigts de sorcières. Une recette parfaite en cette période de Halloween que vous trouverez ici grâce à Mercotte.

Je m’en suis drôlement mieux sortie que pour celui de la semaine dernière.

Il faut dire que cette fois j’ai bien pris la peine de regarder la vidéo avant de me lancer.

Par contre je n’ai réalisé qu’un tiers des quantités de la recette, car je n’avais pas besoin d’en obtenir 50.

La pâte sucrée

En faisant tout comme il est expliqué dans la recette et montré dans la vidéo, ma pâte n’était pas collante. Je l’ai laissé deux heures au réfrigérateur. Pensez à bien étaler votre pâte avant de la mettre au réfrigérateur, ce sera certainement plus simple pour la travailler après.

doigts de sorcièresLa compotée de framboise

J’ai utilisé un coulis de framboise au lieu d’une purée et du jus de citron vert fraîchement pressé au lieu de la purée de citron, car je n’ai pas su où en trouver. Dès que j’ai rajouté la pectine, j’ai maintenu un feu moyen tout en fouettant. La semaine dernière, la pectine avait refusé de prendre dans la préparation de la confiture de lait car j’avais beaucoup trop baissé mon feu. J’ai laissé cuire pendant 2 minutes avant de rajouter le jus de citron. Le résultat était dégoûtant à souhait.

Le façonnage des doigts

Le truc du pochoir pour avoir un gabarit identique, j’avoue que cela n’a pas trop été mon truc. J’ai essayé plus ou moins. Au final j’ai quand même obtenu des doigts de sorcières à peu prêt réguliers. J’ai mis au frais les 10 premiers le temps de façonner les 10 doigts de la plaque suivante.

doigts de sorcières

La finition et la cuisson

Couvrez les bien de jaune d’œuf pour qu’il colorent à la cuisson. Je les ai remis au frais le temps de façonner les 5 derniers doigts. J’en aurai obtenu 25 au final, ils doivent être plus courts que prévus.

Cuisson 13 min en chaleur tournante à 175°C. Ils sortent dorés et croustillants à souhaits. L’astuce de les remettre régulièrement au frais entre les différentes étapes fait qu’ils ne se sont pas trop étalés. J’appréhendais l’effet langue de chat.

doigts de sorcières

J’ai utilisé la compotée de framboise à la base de l’ongle en amande pour donner l’aspect saignant. Comme je n’ai pas trouvé du colorant en poudre marron, j’ai utilisé du cacao en poudre que j’ai appliqué avec un pinceau humide sur les phalanges.

P’tit bout était ravi et a longtemps hésité avant d’en croquer un, ne sachant pas si l’histoire du sang s’était du lard ou du cochon.

Je suis plutôt contente de moi. Sans le stress d’en faire 50 en très peu de temps comme ce fut le cas pour les candidats, c’est une recette très accessible et qui fait son petit effet. Je la referais très certainement pour Halloween l’année prochaine.

doigts de sorcières

J’ai essayé pour vous…Les Oreo Crispy & Thin

Oreo

J’ai essayé pour vous…Les Oreo Crispy & Thin

Quand je les ai acheté j’avais de prime abord un à priori négatif. En effet cet été j’avais essayé les bâtonnets de glace Oreo façon Magnum et en avait été très déçue. Du coup en voyant cette énième tentative de faire du nouveau avec des Oreo, alors qu’ils sont déjà tellement parfaits, je me suis dit que cela allait encore être une déception. Pourquoi je les ai acheté quand même? Ce doit être mon coté masochiste. Non en fait ils étaient en promo alors je me suis dit pourquoi pas. Et pour une fois j’ai bien fait!

Tout d’abord quelle est la différence entre ces nouveaux Oreo et les originaux?

Le nombre d’Oreo dans le paquet mais surtout l’épaisseur de l’Oreo. On peut dire sans se tromper que le Crispy & Thin est moitié moins épais. Ce qui le rend beaucoup plus croustillant! Mais cela vous l’aviez deviné au nom…

Oreo

 

Oreo   Oreo

Alors? verdict?

Dans les Oreo ils y a ceux qui sont plus crème que biscuit et ceux qui sont plus biscuit que crème. Et puis il y a ceux qui sont équilibrés mais je n’en fait pas partie. Je suis définitivement plus biscuit que crème. Et un biscuit croustillant comme celui-là au gout Oreo, c’est juste encore plus addictif.

Par contre attention, autant vous pouvez être repue avec deux oreo classiques, autant les crispy & thin vous invitent à  finir votre paquet sans vous en rendre compte. Si vous tenez à votre ligne plus que votre moral, passez votre chemin. Si comme moi vous êtes sur un projet qui vous prend la tête (comme passer votre dimanche à créer une page sur facebook – exemple pris totalement par hasard), les crispy & thin seront votre meilleur soutien.

Mais ils sont tous fins ils sont forcément plus légers que vous allez me dire. Oui c’est vrai. A quantité égale. Mais finalement non, puisque là où vous en mangiez deux vous allez en manger quatre (voire cinq ou six). Le dos du paquet nous dit : 2 Oreo (22g) : 105 KCal ; 4 Oreo Crispy & Thin (24g) : 118 KCal.

J’aurai mieux fait de lire le dos du paquet avant de le finir.

Allez-vous vous laisser tenter?