J’ai essayé pour vous…Les Cupcakes feu de camp

Cupcakes feu de camp

Nous avons pu réaliser les Cupcakes feu de camp grâce à la box de juillet 2019 de Ookies.

Contenu de la box Cupcakes Feu de camp

  • Mélange bio pour Muffins Chocolat
  • Sucre glace bio
  • Colorant jaune Naturel Bio
  • Colorant Orange naturel bio
  • Sticks d’Alsace Bio
  • Mini Guimauves 100% naturelles
  • Pics en bois
  • 1 Douille De Buyer
  • 9 Caissettes de Cuisson
  • 1 Poche en plastique

A cette liste d’ingrédients il fallait ajouter en produits frais : 180 g de beurre, 2 œufs moyens, 1 Yaourt nature et 150 g de Philadelphia. Ce dernier ingrédient ne nous a pas transcendé, nous savons ne pas beaucoup l’apprécier. Cependant nous nous sommes abstenu de toute modification de la recette, pour essayer.

Première partie des Cupcakes Feu de camp: réalisation du glaçage

Cette étape était ludique à réaliser pour un apprenti pâtissier. En effet une fois la quantité de glaçage nécessaire réalisée il s’agissait de la colorer. En amont il s’agit aussi d’apprendre à manipuler de plus en plus souvent le batteur seul sans que maman n’ai besoin d’intervenir hormis soulager un bras un peu fatigué.

Les colorants naturels fournis se présentent sous la forme de poudre dans des petits pots qu’il faut diluer avec une très petite quantité d’eau. Une fois une pâte homogène obtenue ils sont rajoutés au glaçage pour obtenir avec une moitié un glaçage jaune, et avec la seconde moitié un glaçage orange (plutôt rose dixit P’tit bout).

Seconde partie des Cupcakes Feu de camp: réalisation des muffins

Il s’agit d’une préparation de muffin au chocolat / pépites de chocolat que vous pouvez retrouver hors Box sur le site de Ookies. Aucune difficulté. Avec la quantité fournie dans la box vous aurez largement de quoi en préparer 9 gros muffins.

Troisième partie : le dressage et la déco

Tout d’abord il s’agit de pocher de jolies flammes sur le dessus du cupcake. P’tit bout ne se sent pas encore prêt pour se lancer la dessus mais cela ne saurait tarder.

L’équilibre d’un bon cupcake repose sur une bonne quantité de crème par rapport au gâteau. S’il n’y a pas assez de crème votre cupcake sera sec en bouche. S’il y en a trop il sera écœurant. Comme nous savions que nous n’allions pas être de grand fan du glaçage au Philadelphia j’ai volontairement fait de petites flammes, acceptant le fait qu’en contrepartie ce serait forcément un peu sec. Personnellement je trouve qu’il est plus facile d’obtenir ce bon équilibre avec des mini cupcakes qui se mangent en deux bouchées qu’avec des gros.

Je suis fan de la technique pour obtenir un glaçage bicolore. En finalité cela n’a rien de sorcier mais je n’y avais juste jamais pensé. Vous alternez dans votre poche à douille des cuillères de l’un puis de l’autre de vos deux glaçages. Le principe me séduit et je pense que je vais le réutiliser au prochain anniversaire XD.

Il n’y avait plus ensuite qu’à poser des morceaux de sticks d’Alsace et des mini guimauves piquées sur les pics en bois pour parachever de figurer un feu de camp.

Verdict

Cette box a été très ludique a réaliser. C’était un bon moment avec P’tit bout. Comme on s’en doutait on n’a cependant pas aimé la crème au philadeplhia. Heureusement que l’on avait opté pour ne pas en mettre beaucoup.

Toutefois si vous aimez le Philadelphia vous noterez que l’avantage de ce glaçage c’est qu’il se tient très bien et qu’il a été extrêmement facile à pocher. Je suis presque ennuyée de ne pas l’avoir aimé car du coup je n’ai toujours pas trouvé le glaçage parfait pour mes mini-cupcakes. A défaut je sais maintenant faire un glaçage bicolore.

La préparation pour muffin tout choco est au top. Je pense bien en commander en passant par la boutique du site 😉

J’ai essayé pour vous…Un gâteau d’anniversaire tout chocolat

gâteau d'anniversaire tout chocolat

J’avais littéralement craqué lorsque j’avais vu cette recette de gâteau d’anniversaire tout chocolat dans le magazine saveurs n°251(dec. 2018 – jan. 2019). Je l’avais donc précieusement mise de coté pour la faire à l’occasion de l’anniversaire de mon homme. Ce weekend, c’était chose faite 😉

Ingrédients

  • 400 g de pâte d’amande,
  • 200 g de sucre en poudre,
  • 13 œufs,
  • 800 g de chocolat noir,
  • 50 g de beurre doux,
  • 100 g de beurre demi-sel,
  • 25 g de cacao,
  • 50 g de farine,
  • 80 cl de crème liquide,
  • 25 g de miel,
  • de la déco

Les gâteaux

La pâte à gâteau

J’avoue pour commencer que j’ai trouvé les quantités d’ingrédients assez impressionnante. Mais pour ce qui concerne au moins les gâteaux, cela va le faire.

Dans un premier temps travaillez à la feuille dans le bol d’un batteur la pâte d’amande avec 140 g de sucre en poudre. Sur le moment je me suis dit que cela n’allait rien donner mais en fait assez rapidement vos cubes de pâtes d’amande s’homogénéisent avec le sucre et forment un mélange assez souple.

En parallèle, séparez 10 jaunes d’œufs et conservez 4 blancs d’œufs. Vous pouvez faire des meringues si cela vous chante avec les 6 blancs d’œufs en trop. Tandis que le mélange sucre / pâte d’amande tourne dans le batteur, ajoutez y successivement les 10 jaunes d’œufs et 3 œufs entiers.

Notez que dans la recette ils ont noté qu’il fallait 17 œufs. Car vous prenez les jaunes de 10 œufs et les blancs de 4 autres œufs…bref, SVP économisez quatre œufs.

Tamisez la farine et le cacao et ajoutez les à votre mélange.

Dans un autre bol fouettez en neige les 4 blancs d’œufs mis de coté. Ajoutez-y 60 g de sucre en poudre. Au bain marie faites fondre 50g de chocolat noir avec 50g de beurre doux. Incorporez 1/3 des blancs en neige à ce mélange chocolaté. Incorporez ce mélange au tout premier qui a été travaillé à la feuille. Ajoutez y enfin le reste des blancs en neige, le plus délicatement possible.

Versez votre pâte à gâteau dans deux moules à manqué beurrés de diamètre différent. La recette préconise des diamètres de 15 et 18 cm. J’avais 16, 18 et 24 : j’ai opté pour les deux premiers qui m’ont paru les plus proches.

La cuisson

La recette vous invite à les enfournez pour 40 min puis 10 min supplémentaires pour le plus grand des deux. Elle ne précise pas la température…C’est le genre de détail qui me met en rage dans une recette….décidément cette recette n’est pas au point quand même…J’ai enfourné à four chaud 180°C et advienne que pourra.

Ouch vous allez me dire que le plus grand des deux n’a pas aimé les 10 minutes supplémentaires. En effet 5 auraient suffit. Mais pas d’inquiétude ce n’est que de la surface, cela ne s’est pas ressenti lorsqu’on la mangé XD ouf. D’ailleurs le brûlé de toute façon fini en dessous une fois démoulé, ni vu ni connu.

Au montage, nous constaterons que l’écart de diamètre entre les deux gâteaux n’est pas suffisamment significatif pour obtenir une démarcation franche. A le refaire, j’opterai pour au moins 5 cm d’écart entre les deux diamètres de moule.

La ganache

Faites bouillir 50 cl de crème liquide avec les 25 g de miel. En parallèle faites fondre au bain marie 300 g de chocolat noir. Ajoutez y la crème au miel. Puis le beurre demi sel en morceau. Mélangez avec un mixeur plongeant et réfrigérez 30 min.

Le montage du gâteau d’anniversaire tout chocolat

Une fois les gâteaux démoulés et bien refroidis, coupez les dans leur épaisseur de sorte à obtenir 4 disques. Prenez un des plus grand, et garnissez le de ganache. Ajoutez par dessus le disque de même diamètre. Ajoutez une couche de ganache en restant 3 cm loin du bord. Superposez par dessus un des deux petits disques, puis une épaisseur de ganache et enfin le dernier disque.

Comme vous pouvez le constater sur la photo, indépendamment du fait que l’on a l’impression que les 4 disques sont de même diamètre, la ganache ne se tient pas. Pourtant elle est restée 1 heure au réfrigérateur.

Peut être aurait-il mieux valu la mettre au congélateur. Ou revoir sa recette avec du mascarpone par exemple. Ce qui fait que à la coupe nous aurons des épaisseurs de ganache d’un demi cm alors que j’aurai aimé quelque chose d’un peu plus généreux au regard de l’épaisseur des disques de gâteau.

Du coup il m’est resté énormément de ganache (crème au chocolat) dont je n’ai rien pu faire.

Mettez le tout au réfrigérateur le temps de préparer le glaçage.

Pour ce faire hachez 450 g de chocolat. En parallèle faites bouillir 180 g de crème liquide. Versez la sur le chocolat. Lissez le mélange avant d’en napper généreusement votre gâteau. Laissez le réfrigérer au moins 2 h avant de passer à la déco et le servir.

Le magazine avait opté pour une déco framboises fraîches et billes en chocolat. Monsieur n’étant pas un fan des framboises ces dernières ont été remplacées par des roses en sucre. Concrètement vous faites comme vous le voulez à cette étape.

Avis

Au final je l’ai trouvé quand même très bon ce gâteau d’anniversaire tout chocolat. Certes il faut aimer le chocolat noir. C’est quand même l’ingrédient principal.

La pâte à gâteau est très bonne.

Par contre la ganache est à prendre dans une autre recette, celle-ci est décevante, même si à la dégustation cela ne s’est pas ressenti tant que cela. Mais une texture plus aérienne apporterait de la légèreté au gâteau.

Et pour un montage plus réussi le diamètre des moules est également à revoir.

Vous essayez et vous me dites?

J’ai essayé pour vous…Une Charlotte poire-chocolat

Charlotte poire-chocolat

J’ai essayé pour vous…Une Charlotte poire-chocolat

Ce gâteau est assez rapide à réaliser. Néanmoins il faut garder à l’esprit qu’il lui faudra un minimum de deux heures au réfrigérateur pour prendre. Si vous voulez le servir pour le déjeuner, organisez vous pour l’avoir terminé pour 10 heures du matin au plus tard.

Ingrédients

  • 30 biscuits  à la cuillère
  • 300 g de chocolat noir
  • 200 g de sucre en poudre
  • 4 poires
  • 6 œufs

Les poires au sirop

Si vous êtes pris par le temps vous pouvez acheter une grosse boite de poires au sirop.

Portez à ébullition 150 g de sucre dans 25 Cl d’eau. Pelez et découpez les poires en cubes de 1 cm. Pochez les dans le sirop 15 minutes.

Égouttez les poires pochées et surtout réservez le sirop pour le dressage.

La mousse au chocolat

Vous allez réaliser une mousse en chocolat sans beurre. Si vous préférez la version avec du beurre vous en avez une ici.

Séparez les blancs des jaunes. Faites fondre 200 g de chocolat au bain marie puis mélangez le chocolat aux jaunes. Montez les blancs en neige avec 50 g de sucre puis incorporez les blancs délicatement au chocolat.

Si vous préférez les desserts peu sucré vous pouvez réduire la quantité de sucre par deux.

Le dressage

Je n’ai pas utilisé le bon moule pour cette recette faute d’avoir réussi à mettre la main dessus. Le comble est que je l’ai retrouvé l’après midi même…Théoriquement votre moule doit être haut, rond et lisse à l’intérieur pour pouvoir harmonieusement disposer vos biscuits cuillère de sorte à ce qu’ils soient bien collés les uns aux autres. Le moule utilisé étant légèrement pyramidale et en plus hexagonale la mousse au chocolat est forcément passée par les interstices. Cela ne gâche absolument rien au gout mais donne un visuel qui manque de netteté.

Pour les quantités vous pouvez utiliser un moule de 18 cm de diamètre.

Imbibez rapidement vos biscuits cuillère dans le sirop de pochage des poires au fur et à mesure que vous les posez.

Tout d’abord tapissez les cotés et le fonds de biscuits cuillère en prenant bien soin de déposer le coté bombé contre la parois du moule. Puis ajoutez de la mousse au chocolat jusqu’à mi hauteur. Et éparpillez la moitié de vos cubes de poires sur le tout.

Refaite un étage de biscuit cuillère / mousse au chocolat et le reste de poires.

 

Terminez par une dernière couche de biscuit. Filmez le tout et laisser au réfrigérateur minimum 2 heures.

Pour faciliter le démoulage vous pouvez passer le fonds quelques secondes sous l’eau chaude. Si vous avez utilisé le bon moule il n’y a pas de raison pour que de la mousse au chocolat se fasse la malle entre deux biscuits. Faites fondre 100 g de chocolat et laissez le couler à sa guise sur le sommet de la charlotte. Décorez avec des sucres colorés. J’ai utilisé ce qu’il me restait des poissons d’avril.

 

Il a été beaucoup apprécié même si personnellement je l’ai trouvé trop sucré. D’où mon conseil de réduire potentiellement de moitié le sucre dans la mousse au chocolat voir éventuellement totalement car les biscuits cuillère imbibés de sirop apportent déjà tout le sucre nécessaire.

J’ai essayé pour vous…Un brownie chocolat, noix et piment d’Espelette

brownie chocolat noix piment d'Espelette

J’ai essayé pour vous…Un brownie chocolat, noix et piment d’Espelette

 

Envie de chocolat en ce moment?

Chaque semaine, Quitoque propose dans son panier une recette sucrée à réaliser avec les fruits de saison. Cette semaine c’était la noix. Je n’ai pas hésité à essayer, d’autant que la recette est archifacile. Vous aurez le temps de la préparer le soir même pour votre dessert.

Pour celles qui me suivent épisodiquement j’essaie en ce moment le système de livraison de paniers repas Quitoque, très prochainement un billet complet sur ce sujet. #1  #2  #3

Les ingrédients

  • 200 g de chocolat noir,
  • 150 g de sucre de canne (j’ai utilisé du sucre muscovado qu’il me restait de cette recette-ci),
  • 50 g de farine,
  • 3 œufs,
  • 80 g de beurre,
  • 50 g de noix décortiquées (en l’occurrence celles du panier),
  • 1 pincée de piment d’Espelette.

La recette

Dans un torchon concassez grossièrement les noix.

Cassez votre chocolat en carrés et coupez le beurre en morceaux, dans un bol. Faites les fondre au micro-onde. (Au bain marie si vous n’êtes pas pressée)

Mélangez pour avoir une texture homogène puis rajoutez les œufs, la farine et le sucre sans cesser de mélanger.

Enfin ajoutez les noix et la pincée de piment d’Espelette.

Versez votre préparation dans un moule beurré. Puis enfournez à four chaud (180°C) pour 20 minutes.

Il sera croustillant à l’extérieur et fondant à l’intérieur.

J’adore de longue date le mélange chocolat/piment. Avec les noix c’est juste parfait.