J’ai essayé pour vous….Quantum Break

Quantum break

J’ai essayé pour vous….Quantum Break

Quantum Break est un jeu d’action/aventure disponible sur les plateformes Xbox et Steam. Accessible à partir de 16 ans, âmes sensibles s’abstenir. En effet, vous vivrez de nombreux affrontements où vous serez amenés à tirer sur vos ennemis. Le rendu est très réaliste, donc quand vous lui tirez dans la tête, et bien forcément cela tache un peu. Il est produit par le studio Remedy.

Le sujet

Un sujet que j’adore. L’histoire du jeu traite du voyage dans le temps, un sujet que j’affectionne particulièrement. En gros sans vous spoiler, suite à l’usage d’une machine à voyager dans le temps, une faille s’est produite qui va conduire purement et simplement à l’arrêt du temps. Plusieurs factions ont leur propre idée de la façon d’y remédier et vont s’opposer volontairement ou non dans le but de sauver le monde de cette destruction.

Le gameplay

Vous incarnez Jack Joyce, petit frère de l’inventeur de la machine à voyager dans le temps. Les actions sont des successions de séquences de fouilles de l’environnement pour trouver des indices, scènes de combat où vous devez éliminer tous les ennemis qui s’interposent, et plateau lorsque le temps se détraque et que vous devez vous frayer un chemin dans le décor instable. Jack Joyce ayant été exposé à une déflagration de chronon, se retrouve doté de capacités de contrôle du temps. Une frise chronologique vous indique pour chaque période de jeu le nombre d’éléments à trouver. Le jeu fait le pari du support multimédia pour saisir l’ensemble de l’intrigue. Ainsi au cours de votre progression vous allez pouvoir découvrir des :

  • échos quantiques
  • renseignements
  • sources de chronons
  • documents
  • ordinateurs
  • médias

Les médias vont souvent être des fichiers audio lors de l’activation d’une radio. Ils vont vous renseigner sur les connaissances des médias des événements en place et de l’opinion publique vous concernant.

Les renseignements peuvent êtres sur des supports variés. Plusieurs éléments permettent de débloquer des enregistrements des 4 principaux protagonistes de l’histoire afin de mieux comprendre leur point de vue, leur motivation et les décisions qui en ont découlé.

Les documents sont des supports écrits : panneaux, notes papier etc

Les ordinateurs vous donnent accès à des échanges de mails vous permettant de comprendre ce qui se passe à Monarch, la firme contre laquelle vous vous retrouvez opposé par la force des événements. Ils sont à la destination du joueur pour améliorer sa compréhension de l’univers.

Les sources de chronon vont vous permettre d’améliorer la maîtrise de vos capacités de contrôle du temps.

Les échos quantiques vont vous permettre de débloquer des scénettes supplémentaires dans les épisodes de la mini-série.

Les jonctions

Petit plus bien plaisant. A la fin de chaque acte il y aura une scène Jonction au cours de laquelle vous ne jouez plus Jack Joyce mais Paul Serene, le dirigeant de Monarch. A chaque jonction vous devrez faire en tant que Paul Serene un choix concernant la suite des événements. Choix qui bien entendu impactera les efforts déployés pour empêcher Jack Joyce de contrecarrer le projet de Monarch. Paul Serene ayant les mêmes capacités de contrôle du temps, il arrive à avoir une vision limitée des conséquences de son choix. Il y aura ainsi 4 jonctions au total dans le jeu.

La mini-série

A la suite de chaque jonction vous aurez droit à un épisode filmé d’une trentaine de minutes façon série. C’est d’autant plus plaisant que le casting est intéressant. Les acteurs auront donc tourné les 4 épisodes et participé à la motion capture du jeu.

  • Shawn Ashmore que vous avez vu en tant que Bobby Drake alias Iceman dans les films X-men, interprète Jack Joyce,
  • Aidan Gillen que vous connaissez en tant que Littlefinger dans Game of Thrones, interprète Paul Serene,
  • Dominic Monaghan que vous avez vu en tant que le hobbit Merry dans le seigneur des anneaux, interprète Will Joyce,

Plus une foule d’autres personnages qui sont tous parfaits dans leur rôle. Les épisodes permettent de mieux comprendre qui sont ces personnes dont on entend parler et que l’on croise par moment pendant le jeu.

Durée de vie du jeu

L’histoire est découpée en 5 actes. Chaque acte est découpée en 2 à 4 parties. Dans l’ensemble le jeu se termine assez rapidement (une petite semaine lorsque vous n’y passez pas votre journée). Mais cela m’allait bien. Autant avant j’appréciais que les jeux durent longtemps, autant à présent je ne peux plus me permettre de me lancer sur des jeux interminables. Du coup, attendez qu’il soit en promo sur steam avant de l’acheter pour ne pas avoir le sentiment de vous faire avoir, ou faites le vous offrir. A noter que je l’ai joué en mode facile en ajoutant toutes les options d’aide à la visée etc pour avancer le plus rapidement possible. Si vous êtes plutôt gamer qui aime la difficulté, sachez donc que vous pouvez vous mettre la barre plus haut. Cependant si vous êtes un vrai gamer, je doute que cela rallonge du coup de beaucoup plus la durée du jeu à moins que vous ne décidiez de le rejouer à tous les niveaux de difficultés et que vous cherchiez à déverrouiller tous les succès.

En conclusion

Je n’ai pas trouvé de défauts à ce jeu. Il répondait à toutes mes attentes. L’histoire est prenante, les personnages très bien fouillés, le tout est cohérent. La mini-série et le fait de choisir les actions de la partie adverse aux jonctions ajoutent un plus qui le démarque des jeux d’actions classiques.

J’ai essayé pour vous…des idées cadeaux St Valentin 2018

idées cadeaux

J’ai essayé pour vous…des idées cadeaux St Valentin 2018

 

Dans une dizaine de jours, à l’occasion de la Saint Valentin, allez-vous vous échanger des cadeaux ou considérez vous que c’est une fête purement commerciale et que vous n’avez pas besoin de ça pour gâter votre moitié?

Dans l’éventualité où vous chercheriez des idées pour votre homme en voici quelques unes 😉

De gauche à droite et de haut en bas :

Album vinyle Guardians Of The Galaxy Awesome Mix Volume 1 Picture Disc Edition limitée,

Jeu Zelda pour switch,

Manette filaire Nintendo Switch plus Zelda,

Après rasage Chrome – Azzaro,

Chemise Virgilio – le temps des cerises,

Plaque cœur duo – Jeff de Bruges.

 

Pour info, chez Jeff de Bruges pour l’occasion, si vous disposez de leur application, jusqu’au 12 février, 3 petits cœurs en chocolats vous seront offerts dès 18 euros d’achat.

J’ai essayé pour vous …l’application des aventuriers du rail: premier voyage

application premier voyage

J’ai essayé pour vous …l’application des aventuriers du rail: premier voyage

Semaine dernière je vous présentais le jeu de plateau les aventuriers du rail : mon premier voyage

P’tit bout a gagné grâce à la revue « mon petit quotidien » l’application du même nom. De premier abord je me dit que c’est pas top. Rien de mieux qu’un bon jeu de plateau.

Mais testons le quand même pour voir.

Démarrage d’une partie

Vous pouvez jouer jusqu’à 4 joueurs sur la même tablette. J’oublie volontairement le format smartphone, soyons cohérents, on y voit rien du tout c’est trop petit.

Lily, Henry, Arthur, et Alice sont les 4 personnages choisis d’office. Vous pouvez pour chacun d’eux changer le nom du personnage. Vous pouvez décider de n’être que 2 ou 3 joueurs en éliminant ceux en trop. Il est enfin possible de décider que certains joueurs soient gérés par l’IA du jeu. Dans ce dernier cas vous pouvez également choisir le niveau de difficulté que l’IA va vous opposer (Choix entre 3 niveaux).

Déroulement d’une partie

Comme pour une partie sur plateau, des cartes trains et ticket vous sont distribuées. Avant le tour de jeu de chaque joueur réel, la tablette se met en pause le temps de passer de main et éviter de dévoiler son jeu aux autres. Lorsqu’il s’agit du tour de jeu d’un joueur géré par l’IA, on voit juste si elle pioche des cartes ou si elle pose des trains.

Les cartes du joueur dont c’est le tour s’affichent en bas de l’écran. L’idée est tout de même que les autres ne regardent pas. Les Tickets s’affichent la première fois puis se matérialisent ensuite par des paires de cercles autour des villes destination.

Pour poser des rails, le joueur clique sur celui où il veut poser un rail, choisit les tickets trains qui vont bien et le jeu pose les trains.

S’il n’a pas ce qu’il faut il clique sur la pioche.

A chaque fois qu’un ticket est réalisé, une petite animation propre à chaque ville traversée se lance. C’est rigolo. Je ne sais pas si ce le sera toujours au bout de plusieurs heures de jeu.

Au fur et à mesure que les joueurs emportent des tickets, leur pion avance sur un frise en 6 étapes. Cela permet d’avoir ainsi toujours à l’esprit l’avancée des concurrents.

    

Mon humble avis

Pour jouer à la maison, c’est un peu dommage, sauf à être un accro du jeu et personne avec qui y jouer. Triste.

Par contre à emmener pour y jouer pendant un voyage en train, ou pendant un temps de calme à l’hôtel, je valide. C’est assurément moins encombrant pour le coup 😉

Le jeu en lui même est exactement identique. Cependant je trouve que c’est quand même plus plaisant de jouer en famille autour d’une table qu’en rangée sans se parler sur un canapé à se passer la tablette de mains en mains.

 

J’ai essayé pour vous…Life is Strange

J’ai essayé pour vous…Life is Strange

 

Deux raisons de vous parler du jeux vidéo life is strange. Il est sortit il y a peu en téléchargement sur Apple Store et je viens de terminer son préquel Before the Storm.

Le Game play :

Tout d’abord je tient à préciser que j’y ai joué via Steam. Cela change peut être quelque chose à la jouabilité. C’est du pointer et cliquer dans le sens où avec la souris vous explorez votre environnement, et quand vous trouvez un élément avec lequel vous pouvez interagir vous cliquez. Basique. Vous vous déplacez néanmoins avec les touches du clavier.

Pas besoin d’être un pro du jeu vidéo capable d’enchaîner des combos de folie ou d’avoir des réflexes de lynx pour esquiver des attaques venant de toute part. Il n’y a pas de mode combat.

Il y a une trame narrative et des choix à faire. En fonction de vos choix, que ce soient des actions ou des réponses lors des dialogues, les conséquences et donc les suites de l’histoire sont modifiées. Vous allez ainsi développer plus ou moins d’affinités avec certains protagonistes ce qui facilitera ou non la suite des événements.

 

Life is strange :

 

Jeu en 5 épisodes, développé par DONTNOD. Chaque épisode se télécharge (et donc s’achète) individuellement. Si vous êtes hésitant, le premier épisode est désormais disponible en téléchargement gratuit (sauf sous le nouveau format IOS). Prévoir entre 1 et 2 heures de jeu pour chaque épisode.

Vous incarnez  Max Caulfield, une étudiante en photographie, qui revient 5 ans après à Arcadia Bay. Vous y retrouvez votre amie d’enfance, Chloe Price, avec qui vous n’avez pas gardé contact. Vos retrouvailles se font dans des circonstances plus qu’étrange où pour lui sauver la vie, vous réalisez que vous avez la capacité de remonter dans le temps.

Très vite vous vous retrouvez à enquêter sur la mystérieuse disparition d’une autre étudiante, Rachel Amber, révélant le côté sordide d’Arcadia Bay. En parallèle vous découvrez que modifier le passé peut avoir des conséquences désastreuses sur l’avenir.

Ce que j’ai adoré :

  • La bande son est au top
  • Le graphisme est de très belle qualité
  • Le scénario des 4 premiers épisodes est génial
  • Traquer les photos à faire avec le polaroid est très intéressant

Ce que j’ai moins aimé :

  • L’épisode 5 : beaucoup plus lent, j’en avais un peu marre par moments
  • Seulement deux fins possibles (trois diront certains car elles incluent une scène alternative en fonction de vos sentiments pour Chloe) qui sont uniquement déterminées par votre choix final, quels que soient tous vos autres choix. Cela m’a un peu déçu. Certainement parce que je m’attendais à beaucoup mieux.

Ce que j’aurai aimé :

  • Qu’il y ai une réelle conséquence dans le jeu, au cours du jeu et sur la fin d’user et abuser de la capacité à remonter dans le temps
  • Qu’il y ai 4 à 5 fin différentes qui soient alimentées par l’ensemble de l’arbre des décisions et non pas uniquement par le choix final.

Essayez absolument l’épisode 1 gratuit. Et s’il vous séduit, ce serait dommage de ne pas jouer la série jusqu’au bout. Malgré ses très petits défauts, cela reste un des meilleurs jeux du genre.

 

Life is strange : Before the storm

Jeu en 3 épisodes développés par Deck nine.

Les événements se déroulent 3 ans avant Life is strange. Vous incarnez Chloe Price qui a été abandonnée deux ans plus tôt par Max Caulfield. Bienvenue dans l’univers d’une ado rebelle et mal dans sa peau. Vous allez découvrir comment Chloe en est venue à développer une amitié très solide avec Rachel Amber, la fille la plus populaire du lycée. En parallèle vous allez enquêter sur le secret de famille de Rachel. Dans ces trois épisodes rien de surnaturel comme le voyage dans le temps.

Ce que j’ai bien aimé :

  • Retrouver Chloe Price et son coté rebelle
  • La bande son
  • Le graphisme toujours de belle qualité

Ce que j’ai moins aimé :

  • Le rythme de la narration est beaucoup plus lent. Il n’y a aucun enchaînement d’actions à réaliser avec une contrainte de temps, donc aucun stress à aucun moment
  • Seulement deux fins possibles une fois de plus, avec une scène bonus en fonction des liens que vous aurez réussi à nouer avec la mère de Rachel
  • On sait que Rachel va disparaître, alors bon…forcément…ça laisse un gout amer
  • Les photos prisent par polaroid sont remplacées par des tags à faire. Ils sont beaucoup moins complexes à obtenir du coup aucun défi à les obtenir tous.

A ne jouer que si vous êtes vraiment fan de la série. Attendez qu’il soit en promo.  Un épisode Bonus est encore en cours de développement.

Lige is strange 2 ?

Il est officiellement annoncé sur le site de DONTNOT que l’équipe originale de Life is Strange travaille actuellement sur un nouveau jeu Life is Strange ! J’ai hâte ^^

J’ai essayé pour vous…l’Application Petit poilu

Petit poilu

J’ai essayé pour vous…l’Application Petit poilu

 

La lecture du billet de Yolina m’a rappelé cette petite application gratuite pour les enfants.

Petit poilu est le héros des années maternelle qui permet de lire comme un grand même sans savoir lire. Invariablement chaque histoire commence et se termine de la même façon, avec un bisou à maman et des aventures palpitantes sur le chemin de l’école.

La chaîne Piwi+ a l’exclusivité de la diffusion de la série animée des aventures de ce petit héros créé par Pierre Bailly et Céline Fraipont (une vingtaine d’album aux éditions Dupuy).  Elle a proposé au printemps l’appli gratuite qui reprends trois des aventures de ce petit bonhomme.

L’appli, en quelques mots :

Cette application s’adresse aux 4-6 ans. Il faut compter une dizaine de minutes pour chaque aventure.

Le début se présente comme celui des animés. Petit poilu fait un bisou à sa maman, met son sac à dos et file vers l’école. Il a alors le choix entre trois chemins qui vont lui faire vivre une aventure de pirates, une aventure bucolique dans un potager, ou une consultation avec les docteurs toc toc.

 

Petit poilu

 

Petit poilu

Sur les différentes images, l’enfant va pouvoir cliquer pour lancer de courtes animations du décor. Il trouvera parfois des vignettes à collectionner qui vont s’ajouter dans son sac à dos. Et parfois cela déclenchera un mini jeu qui permettra d’avancer dans l’histoire.

Cependant, on peut reprocher aux mini jeux de ne pas être toujours très précis. Ainsi, pour l’un d’entre eux l’objectif est d’amener une étoile au travers d’un labyrinthe. L’enfant a beau avoir trouvé le bon chemin, si l’étoile n’a pas été amené bien tout au bout du fil, l’appli ne valide pas le succès. De même un genre de tetris est proposé à un moment, mais la mauvaise maniabilité fait que la difficulté est trop importante pour un enfant.Petit poilu

Sinon, le graphisme est fidèle à la série, l’ambiance aussi. Les enfants apprécient, malgré les petits bugs, cette parenthèse ludique. La durée de vie de l’application cependant reste relativement courte. Une fois qu’ils auront fait les trois histoires, il y a peu d’intérêt à les recommencer. Cela aura au moins eu le mérite de les occuper un mercredi.