J’ai essayé pour vous…Moutarde et wasabi

J’ai essayé pour vous…Moutarde et wasabi

 

Nous avons essayé un adorable sushi bar du quartier des beaux arts de Montpellier. Moutarde et wasabi dispose d’une salle très agréablement décorée. On s’y sent bien.

La table est jolie, avec les baguettes protégées dans de petits étuis en tissus.

 

La carte

Nous avons eu du mal à choisir. La carte se présente sous la forme de plusieurs feuillets. Y sont énumérés tous les makis, california, nigiri etc proposés ainsi que les accompagnements. Quant au dernier feuillet, il propose des plateaux. Un peu perdus dans tout cela nous nous sommes rabattus sur les plateaux. C’était très bon. Cependant lorsque nous y retournerons nous constituerons certainement notre propre sélection en piochant dans la carte ce qui nous tente. J’ai trouvé dommage qu’il n’y ai pas de menus de proposés pour être d’avantage guidé dans notre choix à l’image du Odiki Sushi de Odysseum.

Etant un peu barbouillée ce jour là (pas de chance franchement), j’ai essayé le plateau végétarien :

Mais il faut vite que l’on y retourne pour que j’essaie d’autres choses ^^ Ensuite je pourrais me décider s’ils valent ceux de sushi shop ou pas. En tout cas ceux que j’ai essayé étaient frais et très bons.

Niveau desserts vous pourrez essayer des mochis glacés ou non, ainsi qu’un gâteau à base de haricot rouge assez surprenant. J’ai tenté le thé gourmand.  Cependant la prochaine fois je prendrais plutôt une grande assiette de mochis car il n’y en avait pas assez dans le thé gourmand et cela se mange sans faim XD

 

Les petits plus

Des petits plus bien appréciables :

  • Une équipe très sympathique et à votre écoute,
  • On vous remet un sablier avec votre thé pour que vous puissiez maîtriser le temps d’infusion,
  • L’équipe est kids friendly. P’tit bout a pu utiliser des baguettes adaptées pour déguster ses makis sans que cela ne tourne au drame.

 

Un Sushi bar auquel nous retournerons sans faute  😉

J’ai essayé pour vous …de vous proposer des idées de menus pour la semaine à venir

Idées de menus – semaine 07-2018

 menus semaine 06-2018 < menus semaine 07-2018

Personnellement, j’ai souvent été confrontée au manque d’inspiration le soir venu pour répondre à la question « qu’est ce qu’on mange ce soir? ». Notamment lorsque la journée de boulot a été particulièrement chargée. Dans ces caslà en général je ne pense qu’à une chose, mon canapé. J’ai donc pris l’habitude, pour me motiver, d’élaborer à l’avance les menus pour les soirs de la semaine. En plus, cela simplifie les courses et évite d’acheter n’importe quoi. Je vous propose que l’on se retrouve chaque semaine pour partager nos idées de menus.

Une semaine pleine de festivités en prévision pour lesquels je vais devoir penser à compléter les courses dans des petits commerces. Il faut absolument que ce coup de froid que j’ai choppé  fiche le camp d’ici ce weekend au plus tard.

  • Passer prendre des bugnes pour Mardi Gras le 13 (je n’aurai jamais le temps de les faire maison),
  • Voir ce que Guillaume France aura prévu de bon pour la Saint Valentin le 14,
  • Fêter le nouvel an chinois le 15 en passant par chez Picard qui a plein de petites bouchées vapeur bien sympathiques rapide à réchauffer. Nous débuterons l’année du chien de terre.
  • Surprise du resto le vendredi soir pour nos 10 ans. C’est M. qui a été missionné pour ce faire. Peut être que je n’aurai pas dû lui dire qu’on pouvait aussi bien aller au Mac do, l’important s’était de passer la soirée ensemble XD Il serait capable de me prendre au mot vous croyez ?

Si le nouvel an chinois intéresse mes lecteurs de Montpellier, l’institut Confucius organise le jeudi 15 à 19 h la fête d’allumage des lanternes chinoises rue de la Loge, et deux danses du Dragon et une danse du Lion par Liuhedao place de Compostelle.
Les lanternes brilleront rue de la Loge du 15 février au 5 mars durant toute la fête du nouvel an chinois, pour souhaiter à tous une belle et heureuse année du Chien!

Des bisous à tous

J’ai essayé pour vous…le restaurant japonais Odiki Sushi

odiki

J’ai essayé pour vous…le restaurant japonais Odiki Sushi

Ce restaurant japonais est ouvert depuis un moment maintenant au complexe ludique Odysseum de la Métropole de Montpellier. Preuve quelque part qu’il a su fidéliser une clientèle.

Personnellement je n’y vais pas pour manger des sushis. Oui je sais c’est un comble, c’est pourtant leur spécialité. Déjà je suis plutôt makis que sushis, mais en plus après tous ceux que j’ai pu essayer, il n’y a définitivement que ceux de Sushi Shop qui me plaisent vraiment. Mon homme par contre les apprécie beaucoup. Il faut dire que pour le salé il est beaucoup moins difficile que moi.

Alors on y mange quoi si c’est pas des sushis ?

Et bien des Yakitoris bien sûr. Les yakitoris bœuf & fromage. Miam. A ce damner. Et pour le coup c’est ici que j’ai trouvé les meilleurs sur Montpellier.

Du coup notre plan quand on y va c’est de prendre le plateau Duo :

odiki

Le personnel est sympa et c’est avec beaucoup de compréhension qu’ils acceptent de nous donner une assiette supplémentaire pour P’tit bout. Ensuite on partage, mais pas équitablement du tout. Monsieur prend les sushis et sashimis et se partage les makis avec p’tit bout. De mon coté je partage les brochettes avec P’tit bout. De son coté P’tit bout nous laisse volontiers les salades de chou et les soupes miso. Et tout le monde y trouve son compte et se régale.

odiki  odiki

Vous avez cependant un grand nombre d’autres formules qui seront potentiellement plus adaptées à vos gout et votre appétit.

Le menus enfant plus classique se compose d’un verre de sirop, de yakitoris au poulet, de riz nature et d’une boule de glace en dessert. Attention beaucoup d’enfants n’aiment pas le coté sucré/salé des yakitoris poulet. P’tit bout n’en est pas fan, il préfère les yakitoris saumon ou bœuf et les makis plutôt que le riz nature.

Pour ce qui est des boissons :

Si vous voulez rester dans le thème ils servent de nombreuses bières aromatisées, au gingembre ou au yuzu par exemple. Ils proposent également une liqueur de prunes umeshu : Takara plum, qui par certains aspects rappelle le muscat pour son coté vin doux mais on sent bien le gout de la prune. C’était une belle découverte.

Et enfin les desserts !

Avouons que ce serait dommage de ne pas finir sur une note sucrée.

P’tit bout reste en général très classique et opte pour le fondant au chocolat boule vanille. Et selon lui c’est un délice.

De mon coté j’aime bien les Mocchi glacés parfum thé vert et fleur de cerisier. Beaucoup sont surpris par la consistance un peu gluante de l’enveloppe du mocchi, mais personnellement j’adore. Il faudrait qu’ils puissent proposer plus de parfums ^^.

odiki

 

Dans l’ensemble c’est un restaurant où nous prenons plaisir à aller une à deux fois dans l’année. Le service est rapide et agréable. La déco est sympa. Et jusqu’à présent nous n’avons jamais été déçus par la qualité des plats. Essayez-le et dites moi ce que vous en avez pensé ; )

J’ai essayé pour vous…La formule Brunch du Pré vert

Pré vert (montpellier)

J’ai essayé pour vous…La formule Brunch du Pré vert (Montpellier)

 

La Pré vert est un salon de thé situé Place Saint Anne à Montpellier. Il dispose d’une jolie terrasse colorée et est connu pour ses goûters et ses grandes salades. J’en avais entendu beaucoup de bien et c’est donc très enthousiaste que je m’y suis rendue un Dimanche matin dans l’idée d’y prendre un brunch.

En ce Dimanche automnale à leur décharge il commence à devenir difficile d’apprécier la terrasse. Le cadre donc ne pouvait pas être au rendez vous. Nous étions sous une tente plastifiée réchauffée par un radian.

Au menu du brunch complet

(22.00 €)

servi week-end et jours fériés :

 

Première partie du brunch : tartines de confitures

La première chose qui me fut servie est le verre de jus d’orange frais. Gasp. Le petit verre déjà en lui même ne donne pas envie. Un glaçon flotte dedans on ne sait pas trop pourquoi et en le remuant un peu on constate qu’il ne manque pas de pulpe. C’est peu dire. Sans exagérer je pense que c’est l’un des plus mauvais jus d’orange qu’il m’ai été donné de boire. Il m’a donné l’impression qu’il n’y avait plus d’oranges en réserve et que l’équipe pour y pallier a raclé les pulpes et fragments écrasés restés sur le presse agrume, les a mélangé avec de l’eau et les a servit en tant que jus d’orange fraîchement pressés.

Bon passons au thé. Une théière d’eau chaude nous a été déposée à faire circuler à table. Comme nous n’avions pas choisi le même parfum, impossible de laisser le thé infuser dans la théière pour en profiter ensuite pendant tout le Brunch, mais ce n’est pas la fin du monde. Il était bon.

Viennent en même temps les corbeilles de pain et un plateau où ont été empilés les carrés de beurre sous leur emballage alu, et les mini pots de confitures de fraises. J’ai attendu quelques minutes qu’on nous apporte des assiettes pour pouvoir faire nos tartines, mais non. A priori il ne faut pas compter dessus. Y’a quand même des efforts à faire en matière de présentation les enfants. Rien à redire par contre sur la qualité des produits, le pain est chaud et croustillant, et le beurre et la confitures de marques de qualité. Il faut aimer la fraise par contre on ne vous demande pas votre choix. Fort heureusement très peu de personnes n’apprécient pas la confiture de fraise en général.

 

Seconde partie du brunch : l’Assiette

Vous n’avez pas encore fini vos tartines qu’on pose devant vous l’Assiette. L’assortiment sucré / salé annoncé sur la carte vous est servit dans la même assiette. Un truc énorme qui fait un peu pèle-mêle. Vous ne savez pas trop ce que vous allez manger en première impression. Puis vous voyez que la charcuterie côtoie le gâteau au chocolat, et que vos fruits frais sont à deux doigts de glisser dans la sauce de la salade qui occupe le centre de l’assiette.

Question présentation cela ne va pas du tout. Soit il faut investir dans des assiettes beaucoup plus grandes pour donner un peu de cohérence à l’ensemble, soit (et il me semble que ce serait mieux), il faut servir en deux fois. D’abord le salé, puis le sucré. Ce mélange n’est pas appétissant.

L’assortiment salé se composait  :

  • d’un oeuf à la coque. Sachant que l’on ne nous a pas rapporté de pain il a fallu faire avec les petits morceaux par ci par là qui avaient survécu aux tartines. Il était cuit tout comme il faut. J’aurai aimé pouvoir le saler / poivrer mais il n’y en avait pas à table,
  • d’un demi croque monsieur qui n’avait rien d’exceptionnel,
  • d’un pilon de poulet que je n’ai pas goûté car mon homme m’a prévenu à temps qu’il était relevé (j’en aurai pleuré toute la nuit, mon estomac ne me l’aurait pas pardonné),
  • d’une morceau de pain grillé avec une rondelle de fromage de chèvre décorée d’un morceau d’abricot sec,
  • une tarte au légume dont la pâte n’était pas cuite,
  • d’une salade composée (salade verte, carotte, tomate cerise),
  • de deux quart de wraps, l’un au jambon et l’autre au saumon, tartinés de fromage type boursin ou st moret,
  • de la charcuterie.

L’assortiment sucré se composait :

  • de fruits frais: raisin, mandarine et tranche d’ananas, mais qui auraient mérité d’être à l’abris dans une coupelle pour ne pas se mélanger à la salade composée,
  • une mini verrine brisures de biscuit, compotée de framboises, chantilly : le seul élément un tant soit peu recherché au niveau saveur de toute l’assiette,
  • d’un morceau de gâteau au chocolat. Certains ont trouvé qu’il était au moins de la veille, je ne saurais pas dire. Il était  bourratif en tout cas,
  • un gâteau à la châtaigne que mon homme a bien apprécié, et que je n’ai pas pu goûter, car après le gâteau au chocolat je ne pouvais plus rien avaler,
  • question subsidiaire: où est la tarte sucrée?

Conclusion

Vous serez calé c’est certain. J’ai mis la journée à finir de le digérer.

Niveau présentation il y a des efforts à faire pour passer à un Brunch plus soigné en adéquation avec le prix.

Niveau saveurs il n’y a rien de recherché mais si la présentation est un tant soit peu améliorée ce pourrait devenir un Brunch sympathique sans chi chi.

Je redonnerai certainement une chance à ce petit café, au printemps pour profiter pleinement de la terrasse, et plutôt pour un goûter ou un dîner. Ce n’est pas un Brunch que je recommanderai pour le moment.

 

J’ai essayé pour vous…le Tommy’s diner de Montpellier

tommy's diner

J’ai essayé pour vous…le Tommy’s diner de Montpellier

Il nous arrive parfois de laisser le choix à p’tit bout de choisir où on sort pour dîner le vendredi soir ou où déjeuner le samedi midi. Dans la liste de restos qu’il a en tête figure entre autres le Tommy’s diner. Ma foi, ce n’est pas le pire. Nous nous y sommes donc rendu le week-end dernier.

Surprise sympa: en ce moment la déco est refaite pour Halloween. P’tit bout a adoré, c’était une belle entrée en matière pour les vacances de la toussaint. De façon plus générale le reste de l’année, il est vrai que l’ambiance 50’s est plutôt sympa. Des photos d’Elvis et de Marilyn. Du baseball. Des motos. L’amérique dans toute sa splendeur jusque dans votre assiette.

tommy's dinner   tommy's dinner

Qu’est ce qu’on y mange ?

tommy's dinner

Parce que la déco est sympa mais qu’on y vient pour manger quand même, la réponse à cette question est essentielle. Et bien on y trouve toute la palette du fast food américain mais également mexicain. Personnellement je trouve la carte trop chargée pour avoir la garantie que ce qui m’est servi est vraiment frais mais quoi qu’il en soit nous n’avons jamais été malades.

Le fait que la carte soit trop chargée fait également que je ne sais jamais quoi prendre. Trop de choix tue le choix. Mais j’ai déjà eu l’occasion de faire plusieurs essais du coup je sais déjà ce que je n’ai pas aimé (les clubs sandwich, les quesadillas) de ce qui n’est pas mauvais (le chili con carne, le hot dog classique). Je n’ai jamais tenté les burgers, ils me paraissent énormes, mais peut être que j’aurai du commencer par la base tout simplement. Bon rien de transcendant jusque là en tout cas, cela reste un fast food que je classe dans la même catégorie que le Burger King et le Mac Do.

Et les dessert ?

Ah ben oui parlons en c’est important. Je n’en ai pas pris systématiquement. Mais autant mon homme que moi sommes tombés d’accord quoi que nous ayons essayé, c’est saturé en sucre. Vous en prenez 3 bouchées, vous vous dites c’est plutôt bon. A la quatrième vous n’en pouvez plus et n’avez plus gout à rien d’autre que le sucre. En tout cas cela a été le cas pour les glaces, et pour le cookie servi tiède avec une boule de glace. Le pompon a été celui là :

tommy's dinner

Cheesecake aux brownies. Oui vous me direz au nom on aurait pu deviner. Un morceau de beurre battu avec du sucre. Ou l’inverse j’hésite encore. Impossible à finir pour ma pomme.

tommy's dinner

J’ai été alléchée par cette pub. Avouons quand même que la photo est plutôt contractuelle pour le coup. Il n’y a pas erreur sur la marchandise. J’ai essayé de trouver en replay l’émission à laquelle il est fait allusion mais sans succès. Si l’un de vous la retrouve, partagez svp ! Peut être qu’ils disent de ne surtout pas y goûter XD.

Il y a encore les milkshakes que je n’ai pas essayé. Si c’est encore un échec, il est fort probable que je ne m’essaie plus aux desserts chez eux. Ce qui n’est peut être pas plus mal au fonds me murmure ma conscience.

 

 

 

 

 

Mais pourquoi on y retourne alors ?

L’ambiance est sympa. On est servi à table et assez rapidement (sauf quelques très rares exceptions où la foule s’est avérée plus importante que prévue par le manager qui n’avait pas assez de serveurs en salle). Même si p’tit bout ne se tient pas bien à 100% comme on le voudrait c’est moins grave.

Mais on y retourne surtout pour ça :

tommy's dinner

Le menu enfant servit dans une voiture en carton très joliment reproduite. Les mômes les collectionnent. Jamais deux fois la même pour le moment. J’ai l’impression qu’il y en a vraiment de nombreux modèles. Leur choix a eux est beaucoup plus réduit les chanceux: hot dog, burger ou nuggets. Avec glace ou donuts aux chamallow. Et cela leur suffit pour être amplement heureux.