J’ai essayé pour vous…Le sentier Grains de Méjean

grains de méjean

J’ai essayé pour vous…Le sentier Grains de Méjean

 

L’Automne arrivant très bientôt, nous voulions mettre à profit ces derniers jours de beau temps par une balade en pleine nature. C’est ainsi que nous avons décidé de choisir l’un des sentiers aménagés du site naturel protégé du Méjean.

Où est ce que cela se trouve ?

Le site naturel protégé du Méjean débute à la Maison de la nature de Lattes. Pour accéder à la Maison de la nature vous devez vous garer 500 m avant, au parking aménagé à cet effet. Tant que vous n’êtes pas arrivé au parking n’hésitez pas à avancer. Il y en a bien un. J’avoue qu’à un moment nous avons hésité à poursuivre. Attention la circulation est à double sens. Vous trouverez un  petit parking plus proche de la maison de la nature réservé aux PMR.

Le sentier Grains de Méjean fait 2.5 km. Il est entièrement aménagé pour être praticable en fauteuil roulant et donc également en poussettes. Pensez à une moustiquaire et de l’eau pour les très jeunes enfants.

Attention ce sentier n’est pas autorisé aux vélos et aux animaux tenus en laisse. Par contre 2 autres sentiers du site, qui en compte 4 au total, le sont.

Vous trouverez ici les 4 parcours possibles.

Qu’est ce qu’on y trouve ?

Nous n’avons pas forcément fait attention au cycle des migrations des oiseaux, du coup, en cette période il restait quelques rares flamands roses et des canards. Pour observer les cigognes il faudra à priori plutôt revenir au Printemps. Quoi qu’il en soit nous avons pu observer d’anciens nids abandonnés. P’tit bout n’imaginait pas qu’ils puissent être aussi grands.

Se promener au sec au milieu des étangs grâce aux différents passages en bois au dessus de l’eau était vraiment dépaysant. Choisissez cependant un jour où l’humidité n’est pas trop importante, et la chaleur pas trop élevée, car au cœur du site l’ambiance devient rapidement moite. Au bout du sentier, le site d’observation permet de s’installer pour regarder autour de soi sans être vu en toute tranquillité.

De quoi respirer un bon bol d’air avant de reprendre le rythme de la semaine 😉

J’ai essayé pour vous…L’exposition Picasso donner à voir

J’ai essayé pour vous…L’exposition Picasso donner à voir

 

Dans moins d’un mois, l’exposition Picasso donner à voir actuellement au Musé Fabre jusqu’au 23 Septembre 2018 sera terminée.

Si vous n’avez pas encore eu le temps de la visiter, elle est grandement recommandée. C’est l’évènement culturel incontournable de la saison pour tous les amateurs d’art. La présentation de l’exposition selon une organisation chronologique a été controversée par les addicts. Je trouve au contraire que cela permet au grand public de voir l’évolution du style de l’artiste au fil du temps et de ses expérimentations. Expérimentations plus ou moins réussies d’ailleurs. Je ne sais pas s’il est possible d’aimer l’intégralité de son œuvre tant elle est diversifiée. Personnellement j’en adore certaines alors que d’autres m’ont rebutée.

Dans le billet consacré aux activités de l’été pour les enfants je vous avais évoqué que pendant les vacances scolaires des visites guidées spécialement adaptées pour les plus jeunes étaient organisées. Néanmoins lorsque nous nous y sommes rendus il y a un peu plus d’une quinzaine de jours avec P’tit bout, nous avons opté pour une autre version.

En effet nous nous sommes équipés de l’application spécialement conçue pour cette visite. Elle est téléchargeable gratuitement : Picasso-donner à voir sur le Play Store et OS Androïd.

Deux façons d’utiliser cette application :

  • Une version adulte, écouteurs sur les oreilles, vous permet en poésie et en musique de faire un focus sur 21 œuvres en particulier.
  • Une version enfant via des mini jeux sur le smartphone permettant de regarder plus en détail 12 œuvres. A utiliser en mode muet bien sur si vous ne voulez pas que votre téléphone sonne subitement dans le musée et vous fasse virer.

Vous vous doutez que c’est la version enfant que nous avons exploré.

Les + de l’application

Sans l’application, concrètement, P’tit bout serait passé en trombe devant toutes les œuvres, et en moins de 30 minutes nous aurions fait le tour. Alors que là, pendant qu’il explorait l’application j’avais le temps de lire les panneaux qui m’intéressaient et de prendre mon temps pour apprécier l’expo.

Il ne s’est pas agi de juste l’occuper mais également de vraiment le faire réagir face à ce qu’il regardait. Tel que retrouver les couleurs utilisées dans la toile sur une palette virtuelle. Reconstituer un tableau façon puzzle. Exprimer les émotions que nous inspire tel autre tableau. Jouer au jeu des similitudes lorsque Picasso s’inspire d’une autre œuvre (ici les femmes d’Alger de Delacroix). Enfin réaliser son selfie cubiste.

P’tit bout a bien apprécié ce format de visite qui le changeait des visites guidées où il ne peut pas aller à son rythme et observer s’il le souhaite une toile sur laquelle le guide ne s’attarde pas.

Les – de l’application

Certains des mini jeux sont un peu trop vagues dans leur finalité. On ne sait pas si l’objectif est atteint ou pas. Ce qui porte à confusion avec ceux où il est clairement annoncé un bravo. Mais cela reste marginal et il suffit de dire à l’enfant qu’il n’y a pas de bravo car il n’y a pas en l’occurrence de bon ou mauvais choix

Un autre consiste à reproduire l’empilement d’objets d’un assemblage. La sensibilité est tellement importante que c’est trop difficile, les objets volent dans tous les sens.

Petit bonus : la librairie Sauramps au musée

Un passage par la librairie après la visite reste pour nous un incontournable.

De quoi s’acheter de la jolie papeterie pour la rentrée. Ou des cartes postales pour permettre à P’tit bout de garder à l’esprit les œuvres qui l’on marqué.

Picasso donner à voir

 

Et vous? L’avez vous visité? Qu’en avez vous pensé?

J’ai essayé pour vous…Moutarde et wasabi

J’ai essayé pour vous…Moutarde et wasabi

 

Nous avons essayé un adorable sushi bar du quartier des beaux arts de Montpellier. Moutarde et wasabi dispose d’une salle très agréablement décorée. On s’y sent bien.

La table est jolie, avec les baguettes protégées dans de petits étuis en tissus.

 

La carte

Nous avons eu du mal à choisir. La carte se présente sous la forme de plusieurs feuillets. Y sont énumérés tous les makis, california, nigiri etc proposés ainsi que les accompagnements. Quant au dernier feuillet, il propose des plateaux. Un peu perdus dans tout cela nous nous sommes rabattus sur les plateaux. C’était très bon. Cependant lorsque nous y retournerons nous constituerons certainement notre propre sélection en piochant dans la carte ce qui nous tente. J’ai trouvé dommage qu’il n’y ai pas de menus de proposés pour être d’avantage guidé dans notre choix à l’image du Odiki Sushi de Odysseum.

Etant un peu barbouillée ce jour là (pas de chance franchement), j’ai essayé le plateau végétarien :

Mais il faut vite que l’on y retourne pour que j’essaie d’autres choses ^^ Ensuite je pourrais me décider s’ils valent ceux de sushi shop ou pas. En tout cas ceux que j’ai essayé étaient frais et très bons.

Niveau desserts vous pourrez essayer des mochis glacés ou non, ainsi qu’un gâteau à base de haricot rouge assez surprenant. J’ai tenté le thé gourmand.  Cependant la prochaine fois je prendrais plutôt une grande assiette de mochis car il n’y en avait pas assez dans le thé gourmand et cela se mange sans faim XD

 

Les petits plus

Des petits plus bien appréciables :

  • Une équipe très sympathique et à votre écoute,
  • On vous remet un sablier avec votre thé pour que vous puissiez maîtriser le temps d’infusion,
  • L’équipe est kids friendly. P’tit bout a pu utiliser des baguettes adaptées pour déguster ses makis sans que cela ne tourne au drame.

 

Un Sushi bar auquel nous retournerons sans faute  😉

J’ai essayé pour vous …de vous proposer des idées de menus pour la semaine à venir

Idées de menus – semaine 07-2018

 menus semaine 06-2018 < menus semaine 07-2018

Personnellement, j’ai souvent été confrontée au manque d’inspiration le soir venu pour répondre à la question « qu’est ce qu’on mange ce soir? ». Notamment lorsque la journée de boulot a été particulièrement chargée. Dans ces caslà en général je ne pense qu’à une chose, mon canapé. J’ai donc pris l’habitude, pour me motiver, d’élaborer à l’avance les menus pour les soirs de la semaine. En plus, cela simplifie les courses et évite d’acheter n’importe quoi. Je vous propose que l’on se retrouve chaque semaine pour partager nos idées de menus.

Une semaine pleine de festivités en prévision pour lesquels je vais devoir penser à compléter les courses dans des petits commerces. Il faut absolument que ce coup de froid que j’ai choppé  fiche le camp d’ici ce weekend au plus tard.

  • Passer prendre des bugnes pour Mardi Gras le 13 (je n’aurai jamais le temps de les faire maison),
  • Voir ce que Guillaume France aura prévu de bon pour la Saint Valentin le 14,
  • Fêter le nouvel an chinois le 15 en passant par chez Picard qui a plein de petites bouchées vapeur bien sympathiques rapide à réchauffer. Nous débuterons l’année du chien de terre.
  • Surprise du resto le vendredi soir pour nos 10 ans. C’est M. qui a été missionné pour ce faire. Peut être que je n’aurai pas dû lui dire qu’on pouvait aussi bien aller au Mac do, l’important s’était de passer la soirée ensemble XD Il serait capable de me prendre au mot vous croyez ?

Si le nouvel an chinois intéresse mes lecteurs de Montpellier, l’institut Confucius organise le jeudi 15 à 19 h la fête d’allumage des lanternes chinoises rue de la Loge, et deux danses du Dragon et une danse du Lion par Liuhedao place de Compostelle.
Les lanternes brilleront rue de la Loge du 15 février au 5 mars durant toute la fête du nouvel an chinois, pour souhaiter à tous une belle et heureuse année du Chien!

Des bisous à tous

J’ai essayé pour vous…le restaurant japonais Odiki Sushi

odiki

J’ai essayé pour vous…le restaurant japonais Odiki Sushi

Ce restaurant japonais est ouvert depuis un moment maintenant au complexe ludique Odysseum de la Métropole de Montpellier. Preuve quelque part qu’il a su fidéliser une clientèle.

Personnellement je n’y vais pas pour manger des sushis. Oui je sais c’est un comble, c’est pourtant leur spécialité. Déjà je suis plutôt makis que sushis, mais en plus après tous ceux que j’ai pu essayer, il n’y a définitivement que ceux de Sushi Shop qui me plaisent vraiment. Mon homme par contre les apprécie beaucoup. Il faut dire que pour le salé il est beaucoup moins difficile que moi.

Alors on y mange quoi si c’est pas des sushis ?

Et bien des Yakitoris bien sûr. Les yakitoris bœuf & fromage. Miam. A ce damner. Et pour le coup c’est ici que j’ai trouvé les meilleurs sur Montpellier.

Du coup notre plan quand on y va c’est de prendre le plateau Duo :

odiki

Le personnel est sympa et c’est avec beaucoup de compréhension qu’ils acceptent de nous donner une assiette supplémentaire pour P’tit bout. Ensuite on partage, mais pas équitablement du tout. Monsieur prend les sushis et sashimis et se partage les makis avec p’tit bout. De mon coté je partage les brochettes avec P’tit bout. De son coté P’tit bout nous laisse volontiers les salades de chou et les soupes miso. Et tout le monde y trouve son compte et se régale.

odiki  odiki

Vous avez cependant un grand nombre d’autres formules qui seront potentiellement plus adaptées à vos gout et votre appétit.

Le menus enfant plus classique se compose d’un verre de sirop, de yakitoris au poulet, de riz nature et d’une boule de glace en dessert. Attention beaucoup d’enfants n’aiment pas le coté sucré/salé des yakitoris poulet. P’tit bout n’en est pas fan, il préfère les yakitoris saumon ou bœuf et les makis plutôt que le riz nature.

Pour ce qui est des boissons :

Si vous voulez rester dans le thème ils servent de nombreuses bières aromatisées, au gingembre ou au yuzu par exemple. Ils proposent également une liqueur de prunes umeshu : Takara plum, qui par certains aspects rappelle le muscat pour son coté vin doux mais on sent bien le gout de la prune. C’était une belle découverte.

Et enfin les desserts !

Avouons que ce serait dommage de ne pas finir sur une note sucrée.

P’tit bout reste en général très classique et opte pour le fondant au chocolat boule vanille. Et selon lui c’est un délice.

De mon coté j’aime bien les Mocchi glacés parfum thé vert et fleur de cerisier. Beaucoup sont surpris par la consistance un peu gluante de l’enveloppe du mocchi, mais personnellement j’adore. Il faudrait qu’ils puissent proposer plus de parfums ^^.

odiki

 

Dans l’ensemble c’est un restaurant où nous prenons plaisir à aller une à deux fois dans l’année. Le service est rapide et agréable. La déco est sympa. Et jusqu’à présent nous n’avons jamais été déçus par la qualité des plats. Essayez-le et dites moi ce que vous en avez pensé ; )