J’ai essayé pour vous…La jeune fille et la nuit de Musso

la jeune fille et la nuit

Cette année encore, la liste Babelio des livres les plus populaires de l’année écoulée compte un roman de G. Musso. La jeune fille et la nuit parait initialement en 2018 aux éditions Calmann Levy puis en 2019 aux édition Le livre de Poche.

L’histoire

Ambiance bal de promo à l’américaine. Dans le décor très bourgeois de la Cote d’Azur.

Les événements se déroulent en Mai 2017. Le campus prestigieux local organise une grande manifestation où les anciens sont conviés. L’histoire s’attachera plus particulièrement à la promo de 92 et se centre autour du personnage de Thomas.

Autour de lui plusieurs histoires satellites d’amours, de vengeances et de crimes passionnels. La promo 92 compte bon nombre de squelettes dans les placards qui resurgissent 25 ans après.

Mon humble point de vue

On retrouve l’écriture facile déjà évoquée lors du billet sur le roman Un appartement à Paris. Avec une intrigue qui se dévoile de fil en aiguille un peu trop rapidement. Le suspens n’a pas le temps de prendre place. A classifier dans le genre Anglo-saxon du Campus Novel.

Malgré les efforts de l’auteur pour montrer Thomas sous l’apparence d’un garçon différent des autres, plus sensible, amoureux des livres, un peu solitaire, je ne me suis pas attachée à ce personnage. Je l’ai trouvé extrêmement égoïste en définitive.

L’auteur a insufflé je trouve beaucoup plus de soin dans l’écriture des passages descriptifs des différents lieux visités. On ressent un réel attachement de sa part à la région de son enfance, ainsi que le souhait de le partager. Et pour le coup s’est réussi, et donne envie d’aller y passer quelques jours.

Concrètement le roman aurait mérité d’être étoffé pour gagner en profondeur. Ce qui n’est pas possible en définitive lorsqu’on escompte la parution d’un nouveau roman chaque année. D’autant plus lorsque l’on sait que ce minimum syndical est suffisant pour satisfaire un public déjà conquis.

Ce roman a constitué néanmoins un moment de lecture ludique le temps d’un weekend.

Et vous? Fan inconditionnel de G. Musso ou lecteur plus réservé?