J’ai essayé pour vous… Les loyautés

Les loyautés

Les loyautés est paru aux éditions JCLattès en Janvier 2018. Il est disponible depuis cet été aux éditions le livre de poche. Il se classe 2e/18 des livres les plus populaires de l’année 2018 sur l’échelle Babelio. 

L’histoire

Hélène est prof de SVT dans un collège. Enfant, elle a été battue par son père. Elle a l’intuition que Théo a des ennuis et s’imagine qu’il est battu. Elle outrepassera son cadre professionnel.

Théo est collégien. Il cherche une échappatoire à sa situation familiale compliquée au travers de l’ivresse de l’alcool qui lui permet temporairement d’oublier.

Cécile est mère de collégien. Elle consulte depuis peu car s’est rendue compte qu’elle se parlait à elle même. Elle a honte du milieu d’où elle vient, de son père alcoolique. Enfin elle vient de se rendre compte dernièrement que son époux a une zone d’ombre qu’elle méconnaissait et qui l’horrifie.

Mathis est le fils de Cécile et le meilleur (seul) ami de Théo.

Les loyautés respectives de ces quatre personnages vont les pousser à faire des choix discutables. Hélène n’est pas objective vis à vis de Théo, au risque de passer à coté du vrai problème. Par loyauté vis à vis de son père, Théo passe sous silence la situation dramatique dans laquelle il se trouve et porte une responsabilité trop lourde pour son âge. Cécile par honte d’être le vecteur qui a poussé Mathis dans la boisson n’ira pas creuser au fond du problème. Mathis ne dira rien ni à sa mère ni à leur professeur de la situation de Théo bien qu’il se rende compte que boire n’est plus juste un jeu. Il ne veut pas trahir les secrets de son ami.

L’écriture

Delphine de Vigan donne un rythme rapide à son récit. Les personnages ne se perdent pas en circonvolutions et états d’âmes sans fin. Il se lit de fait très facilement et rapidement. En une soirée vous l’aurez terminé. On se rapprocherait presque du format de la nouvelle.

Vous alternerez de chapitre en chapitre entre les points de vue des quatre protagonistes.

J’ai beaucoup apprécié cette lecture qui tranche dans le vif du sujet sans ressentir le besoin d’en faire des tonnes juste pour faire durer et noircir des pages.