J’ai essayé pour vous…Changer l’eau des fleurs

changer l'eau des fleurs

A l’heure où Babelio a déjà publié la liste des romans les plus populaires en 2019, je conclu la liste de ceux de 2018. Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin est paru en Février 2018 aux éditions Albin Michel. Puis en Avril 2019 aux éditions Le livre de Poche. Ce roman a remporté le prix Maison de la Presse 2018.

L’histoire

Nous allons suivre principalement l’histoire de Violette Toussaint née Treynet. Abandonnée à la naissance, jamais adoptée, tour à tour épouse, garde-barrière, mère, amie et garde-cimetière. C’est un personnage très attachant autour duquel vont graviter plusieurs autres.

Ce sont principalement des histoires d’amours impossibles qui vont être dépeintes autour de sa propre histoire. Irène et Gabriel, Philippe et Françoise, Sasha et Sany.

Rapidement le ton du roman devient triste. Étonnamment, ce ne sont pas les enterrements les plus tristes, lesquels sont au contraire traités avec beaucoup de sagesse. Mais la vie de Violette. Personnellement cela m’a fichu le bourdon.

Je me suis faite avoir par le titre d’une certaine façon. Changer l’eau des fleurs. J’imaginais un roman feel-good allez savoir pourquoi. Mais finalement c’est tout le contraire.

Le Style d’écriture

Avec son écriture de premier abord très simple, l’auteure (autrice? je ne sais plus du coup quelqu’un m’a mis le doute) a le don de jouer avec nos émotions comme avec un yoyo.

Le début du roman est plutôt sur un ton assez caustique et mordant où j’ai retrouvé une ambiance proche du magasin des suicides de Jean Teulé. Assez vite des sentiments d’injustice et de tristesse prennent le dessus.

Les paragraphes s’enchaînent dans un tourbillon désordonné où l’ordre chronologique et les protagonistes s’alternent. Une réaction que l’on n’avait pas comprise prend tout son sens. Une injustice est expliquée par une autre, antérieure. Finalement chaque protagoniste s’avère se traîner des valises de regrets ou de mauvaises bonnes intentions.

Mon avis

Ce roman remue beaucoup de sentiments mais surtout des larmes. Je doute de vous le recommander sauf si vous avez envie de pleurer. Il est extrêmement bien écrit et transmet des messages plutôt positifs sur la nécessité d’aller de l’avant quoi qu’il arrive. N’empêche.

Sur ce, cet article étant le dernier de l’année, je vous souhaite de passer un Joyeux Réveillon et vous dit à l’année prochaine !