J’ai essayé pour vous…des activités pour occuper les enfants pendant les vacances de la Toussaint (2019)

Dans un peu plus de deux semaines débutent les vacances de la Toussaint. J’ai commencé à fouiner pour trouver des idées pour occuper P’tit bout. Je les partage avec vous.

1) Faire de la pâtisserie ?

Avec la box Ookies par exemple? Nous avons pu déjà grâce à elle réaliser de bien bons goûtés. Il y en a certains que je vous ai commenté comme les cupcakes feu de camp. On se demande ce qu’ils vont nous concocter pour les vacances ^^.

Mais pas forcément besoin d’une box. Vous pouvez aussi vous laisser tenter par la recette toute simple du gâteau Halloween avec ses fantômes en meringues par exemple. Ou les doigts de sorcières sur lesquels Mercotte avait mis au défi les candidats du meilleur pâtissier dans une saison passée. Miam.

2) L’incontournable programmation du Chateau d’ô

J’adore les journées saperlipopette organisées par le château d’ô pendant les vacances scolaires. Pour ces vacances elles sont programmées les 23 et 24 Octobre.

A partir de 3 ans : petit papier

Pour les plus petits, à 11h30, à la Cabane Napo du Domaine d’Ô, la Cie de La Conciergerie propose ce spectacle d’une durée de 35 minutes.

A partir de 5 ans : Alpheus Bellulus

Les moins petits et probablement jusqu’à 12 ans pourront avoir une journée au programme un peu plus chargé.

A 11h Le collectiHiHiHif leur proposera Alpheus Bellulus pour une durée de 1 heure, au Théâtre Jean-Claude Carrière. Puis suite au un pique nique dans ce magnifique domaine, il leur sera proposé à 13h la projection de 4 courts-métrages extraits de Les trésors cachés de Michel Ocelot:
Les 3 inventeurs
Icare
Le prince des joyaux
La princesse insensible
.

3) Le cinéma pour un jour pluvieux

C’est toujours une valeur sûre par temps de pluie. Ont attiré mon attention :

Pour les tous petits, à partir de 3 ans : Loups tendres et loufoques

Pour une première expérience de salle obscure je recommande vivement de le visionner au Cinéma Utopia. Le son est plus bas, la salle est plus petite, il y a moins de monde. C’est beaucoup moins impressionnant qu’un multiplexe pour un tout petit.

Il dure 40 minutes et réunis 6 courts métrages sur le thème du loup. En plus il y en a un sur Grand loup et petit loup!!! Inratable 🙂

Pour les moins petits, à partir de 7 ans : La fameuse invasion des ours

Film d’animation France/Italie 2019 de Lorenzo MATTOTI

Pour les plus grands, à partir de 12 ans : Maléfique – le pouvoir du mal

Parce que lors de Halloween les sorcières sont de sortie, Disney nous propose les plus méchantes d’entre toutes sous les traits de Angelina Jolie et Michel Pfeiffer. J’avais beaucoup aimé le premier volet, j’en attends beaucoup de cette suite.

4) Des idées de sortie

Le musée des bonbons Haribo

Quel meilleur endroit pour crier « un bonbon ou un mauvais sort » que le musée Haribo d’Uzès. De plus, pendant les vacances scolaires, tout enfant déguisé se verra offrir l’entrée 😉

Le siècle Soulage

Depuis le début de l’année la ville de Rodez célèbre les 100 ans de Soulage. Elle propose pour ce faire une série d’événements. Il ne reste plus que quelques mois pour en profiter. Les vacances de la Toussaint seront une bonne occasion d’aller y passer une journée.

5) Des activités manuelles

Cette année j’opte pour ce coffret Djeco trouvé chez Cultura (à partir de 7 ans).

Pour les tous petits cette citrouille alvéolée vue chez Oxybul devrait faire son petit effet. Elle semble facile à monter, n’est pas effrayante et permet de découvrir Halloween en douceur.

Il y a également un coffret de Qixels pour créer des araignées et des zombies phosphorescents qui me fait de l’œil. Mais pour le moment je n’ai pas craqué XD

6 ) Des jeux qui font peur

Zombie kidz

Nous avons découvert ce jeu de société coopératif durant l’été. Il est parfait pour Halloween! Il faut absolument que je vous fasse un billet à son sujet.

L’application mobile IOS Very little nightmare

Il s’agit du prequel du jeu Little Nightmare. Les différents volets de ce derniers étaient sortis sur console. Je ne sais pas pourquoi ils ont décidé de sortir le prequel sur IOS. Cependant comme il est développé par Alike Studio, à l’origine de l’excellent Love You To Bits, je pense que l’on ne sera pas déçus.

Mais tout cela ne devrait-il pas être trop effrayant? Parce que pour mémoire le grand frère Little Nighmare est recommandé à partir de 16 ans. Et bien à vrai dire pour le moment je n’en sais rien je ne me suis pas lancée. J’ai encore quelques jours devant moi pour le tester avant de le proposer à p’tit bout. Mais notre médiathèque le propose en animation pour une après midi pendant les vacances scolaires à partir de 7 ans. Alors soit ils se sont plantés et beaucoup de gamins vont en faire des cauchemars XD Soit la version mobile est aussi mimi que Love You To Bits 😉 Notez que l’Apple store le recommande à partir de 9 ans.

Bon j’espère que vous aurez pu grappiller quelques idées pour l’organisation des vacances de vos propres petits monstres 😉 Si vous avez d’autres suggestions à partager je suis toujours preneuse.

J’ai essayé pour vous…Une journée à Saint-Malo

Saint Malo

Pour les mêmes raisons de mauvais temps que le billet sur le Mont Saint Michel les photos de Saint Malo ne sont pas de moi. Leur crédit revient à cLou DL et jacqueline macou de Pixabay . Merci à eux.

Attention, foule.

Le long des remparts , j’ai le souvenir d’une foule oppressante qui laisse peu de marge à la flânerie. A l’inverse nous avons adoré nous perdre dans les ruelles de cette cité fortifiée, beaucoup moins fréquentées.

Notons que nous y étions pour la semaine du 15 Août, soit à priori l’une des semaines les plus fréquentées..

Info pratiques

De nombreux parkings sous terrains sont aménagés à l’extérieur des remparts. Par temps de forte affluence il est recommandé d’arriver en matinée pour avoir de la place malgré le nombre important de places.

Essayez de vous garer au Parking Saint Vincent qui donne sur l’esplanade du même nom. Ainsi dès votre sortie du parking vous pourrez passer par l’office du tourisme récupérer une carte de la ville et prendre note des horaires des marées.

L’Etoile du roy

Depuis l’esplanade Saint Vincent, avant même de franchir les remparts, vous serez immédiatement immergé dans l’ambiance de la cité corsaire. En effet c’est ici que mouille l’Etoile du Roy, une magnifique frégate noire et jaune. Elle se visite à quai.

Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à embarquer pour une sortie en mer afin de découvrir la baie des corsaires. Nous ne l’avons pas tenté car avons craint que 3-4 heures de navigation soient trop longs pour p’tit bout qui a du mal à tenir en place. Mais j’aimerai bien le faire un de ces jours.

La ville intra muros

Accompagnés d’enfants, vous pouvez les intéresser à la ville en leur fournissant le « carnet de bord du petit corsaire » édité par l’office du tourisme.

Il a le mérite de vous faire passer par les centre d’intérêt principaux. Vous ferez également le tour des remparts du haut desquels vous aurez une vue imprenable sur la baie.

Ne manquez pas de réserver au Breizh Café pour votre déjeuner.

Le Grand Aquarium de Saint Malo

A 10 minutes en voiture des remparts, vous pourrez en profiter pour visiter le Grand Aquarium de Saint Malo. Son originalité tient aux deux attractions proposées: le Nautibus et Abyssal descender . Mais avec près d’une heure de queue pour chacune des deux attractions, cela gâche le plaisir.

Du coup nous n’avons fait qu’une des deux: le Nautibus. Vous prendrez place à bord d’une nacelle (4 personnes par nacelle, attention familles nombreuses, vous serez séparés). Ce petit submersible va plonger pour une ballade au milieu des poissons et d’une épave. C’est beau.

Je suis partagée sur cette sortie. Elle est très intéressante pour occuper des enfants un jour de pluie si vous êtes sur Saint Malo pour plusieurs jours.

Si vous n’êtes sur Saint Malo que pour la journée, et en Bretagne de façon générale que pour quelques jours, vous occuperez plus utilement votre temps ailleurs. A moins d’être un grand amoureux des aquariums. Mais concrètement notre aquarium de Montpellier présente une aussi belle diversité d’espèces. Du coup cette sortie ne nous a pas apporté grand chose et nous a pris 3 heures de la journée. Notre petit regret en somme.

Combien de temps prévoir au final ?

Si vous ne voulez faire que la cité intra muros, une demi journée suffit.

Mais il peut être intéressant de coupler la visite de la cité avec une sortie en mer ou une après midi plage s’il fait grand soleil. Ainsi vous pourrez y passer une agréable journée.

J’ai essayé pour vous…Le château de Fougères

château de fougères

La visite du château de Fougères a été une très agréable découverte lors de notre séjour en Bretagne. A 30 minutes de Rennes, si vous séjournez dans les environs, ce serait vraiment dommage de passer à coté.

Bien que le site soit magnifique, il semble encore assez méconnu en comparaison des gros pôles touristiques tels que le Mont Saint-Michel ou Saint Malo. Ce qui permet de le visiter en toute quiétude sans ce sentiment oppressant de foule.

Un grand parking gratuit, idéalement situé, n’attend que vous.

Programme que nous vous proposons

C’est celui que nous avons fait nous même. Je n’y changerai rien à le refaire. Ce n’est d’ailleurs pas tout à fait celui que j’avais prévu initialement, mais Fougères était un endroit tellement paisible que nous y sommes restés plus longtemps que prévu.

  • Arrivée tranquille vers 10h00,
  • Visite du Château – prévoir 1h30-2h00,
  • Déjeuner à la crèperie Tivabro (pensez à réserver à l’avance),
  • Balade dans le centre ville de Fougères en suivant le parcours de géocaching « sur le pas des écrivains ».

Visite du château de Fougères

Il n’est pas possible pour le moment d’acheter ses billets en ligne. Cependant, comme il n’y a pas une foule dense, vous n’aurez pas longtemps à attendre en achetant vos billets sur place.

Trois modalités de visite sont possibles : sans outil pédagogique, avec les outils mis à disposition, avec un guide.

Le château de Fougères, vieux de 1000 ans, particulièrement bien conservé, est considéré somme étant la plus grande forteresse médiévale d’Europe.

P’tit bout (presque 9 ans) a été complètement absorbé par le parcours scénographié et audioguidé. Ainsi il a déambulé dans le château tout en activant son audioguide quand il le fallait pour écouter l’histoire du site. L’Histoire est mise en image dans les tours du château au moyen de scénettes en son et lumière. De nombreux panneaux d’information et maquettes viennent ponctuer le parcours.

Par ailleurs, le long du parcours, des livres à énigmes destinés aux enfants les mettent à contribution. 10 heaumes à leur hauteur leur permettent en outre de voyager dans le temps.

Le tout est très réussi et permet d’apprécier pleinement sa visite.

L’équipe du château de Fougères organise également régulièrement des événements. Nos dates ne correspondaient pas mais n’hésitez pas à consulter leur site internet pour en prendre connaissance et pouvoir en profiter.

Ballade dans Fougères

L’Ille et Vilaine dispose d’une application gratuite proposant plusieurs circuits de géocachings. Ces circuits sont l’occasion de découvrir autrement les lieux d’intérêt du département. Il y en a plusieurs de proposés dans les environs du château. Nous avons choisi celui intitulé « Sur le pas des écrivains » car il ne nécessite pas de reprendre la voiture.

Le point de départ de ce parcours se situe devant l’office du tourisme. Vous pouvez ainsi en profiter pour récupérer au cas où un plan de la ville. Il vous fera découvrir le quartier médiéval en passant par le jardin public. Ce dernier est un cadre de verdure magnifique.

Le principe est que vous allez répondre à une série de questions au cours de votre visite. Directement sur l’application. Si toutes vos réponses sont justes vous aurez accès aux coordonnées GPS de la cache. Il vous faudra vous rendre en ce lieu et rechercher la cache.

La ballade dure environ 1h – 1h30 et la cache est relativement facile à trouver à l’arrivée. Cette chasse au trésor 2.0 permet de s’intéresser autrement à ce qui nous entoure. Avec le sentiment gratifiant qui accompagne tout succès à la fin de l’aventure en prime.

Rien que de vous écrire à son sujet j’ai envie d’y retourner ^^

J’ai essayé pour vous …Le Mont Saint Michel

Mont Saint Michel

Le Mont Saint Michel est vraiment une destination qui m’a toujours donné envie. Cette magnifique abbaye flottant au milieu de l’eau telle la légendaire Ville d’Ys. Du coup nous avons profité d’être en Bretagne pour faire ce petit crochet.

Je précise que cette très belle image n’est pas de moi mais de Free-Photos de Pixabay. Parce qu’il faut dire ce qui est, nous avons eu vraiment un très très mauvais temps ce jour là 🙂 Les photos prises ne sont donc pas extraordinaires et nous avions en plus l’abbaye en contre jour.

Nous avions prévenu P’tit bout que nous n’avions pas choisit cette destination pour le soleil et qu’il allait devoir s’attendre à un peu de pluie. Après la saucée que nous avons pris vers 13h, il a râlé jusqu’à environ 18h, soit au moment où ses chaussettes ont enfin commencé à sécher XD

Informations de départ pour y préparer votre escapade

  • Le cheminement y est escarpé et comprend de nombreuses marches. Si vous avez un enfant en bas âge, laissez tomber la poussette et privilégiez le porte bébé. Pour les mêmes raisons, chaussez des baskets si vous ne voulez pas avoir une entorse avant la fin de la journée. Si vous avez des chaussures de randonnée étanches c’est encore mieux XD
  • En Normandie il pleut. Non ce n’est pas un mythe j’ai essayé pour vous. Et même si pour moi de la pluie au mois d’Août parait inconcevable, il y pleut, même au mois d’Août. Alors ne vous laissez pas décourager parce que le site en vaut vraiment la peine, et pensez à passer chez Decathlon auparavant pour prendre une veste imperméable qui se réduit à la taille d’une grosse trousse une fois repliée et que vous garderez au fond du sac à dos jusqu’à l’averse suivante. Notez qu’en plus de la veste imperméable j’ai très bien supporté toute la journée un gilet à manches longues. Mais je suis une frileuse je vous le concède. Et j’étais en débardeur en dessous.

La visite proprement dite du Mont

Le site Bienvenue au Mont-Saint Michel vous décrit parfaitement tout l’aspect pratique pour arriver sur place. Ainsi que les différents moyens d’accéder au Mont, que ce soit à pied, en navette passeur, ou en navette hippomobile. Pensez donc à bien le consulter avant de vous y rendre.

Personnellement nous avons opté pour une traversée à pied (malgré la pluie) pour profiter de la vue. Car concrètement le Mont Saint Michel est plus beau dans sa vue d’ensemble qu’une fois que l’on est dessus. Et entassé dans la navette, je ne suis pas certaine qu’on puisse l’admirer aussi bien. Prenez donc éventuellement la navette au retour si vous en avez marre de marcher.

Si vous avez avec vous des personnes âgées ou des enfants en bas âge, la navette hippomobile (tirée par des chevaux) parait être un bon compromis.

Une fois sur le Mont bien entendu ce qu’il faut absolument visiter c’est l’Abbaye. Vous avez ensuite la possibilité de faire le tour des remparts (à la queue leu leu par contre car c’était bondé). Il y a également des musées privés mais vu le monde on ne l’a même pas envisagé.

Pour visiter l’Abbaye je vous invite vivement à acheter vos billets à l’avance sur la billetterie en ligne. Cela vous évitera une queue interminable. Après avoir traversé la cité médiévale bondée et être venu à bout des 350 marches du Grand Degré, P’tit bout a grandement apprécié qu’on lui fasse grâce de la bonne heure de file d’attente qui se constituait pour accéder à l’Abbaye (et son papa aussi XD).

Où manger au Mont Saint Michel?

Ce qui reste à améliorer

Commercialement parlant, la zone autour du mont Saint Michel, autrement dit avant d’emprunter la digue qui mène jusqu’au Mont, n’est pas fortement exploitée. Quelques hôtels, quelques restos, mais c’est tout. Ensuite des champs à perte de vue. J’imagine que c’est par un soucis de préservation de la baie. A un point quand même, qu’une fois que nous sommes revenus du Mont proprement dit, nous avons eu du mal à trouver un café où prendre un verre et une glace.

Il y avait bien un prétendu Hôtel – Bar – Terrasse – Restaurant au niveau du barrage, appelé La Digue. Mais manifestement ce jour là il ne faisait ni Bar, ni Terrasse. La personne chargée d’accueillir les voyageurs faisait bien comprendre à quiconque qui entrait, et ce quelle que soit l’heure de la journée, que sa présence n’était pas souhaitée si ce n’était pas pour manger. Charmant accueil. D’autant que le restaurant n’était pas plein. Incompréhensible en fait.

Par ailleurs les quelques recherches que j’avais faite en ligne m’avaient dissuadée d’envisager notre pause déjeuner sur le Mont lui même pour plusieurs raisons: la foule d’une part mais surtout le rapport qualité/prix de ce qui serait servi. Et en effet une fois sur place on s’est dit que nous avions bien fait d’opter pour une autre option.

Notre bonne expérience

Je vous invite vivement à essayer les paniers repas d’Anouck. Ils sont très bien garnis. Vous les dégusterez au calme, au niveau du barrage, tout en admirant la vue sur le Mont Saint Michel juste avant d’attaquer la traversée de la baie. Et si le temps est avec vous vous aurez même le temps de terminer votre pique-nique avant de vous prendre le ciel sur la tête. (Avouons ce déluge c’était vraiment pas de chance quand même).

Si vous préférez manger à table, ou en option pour le soir si vous y avez passé votre journée, vous pouvez manger directement au Restaurant de la Ferme Saint Michel attenant aux Paniers repas d’Anouck. Ce qui vous donnera en plus accès au parking de la zone dite de La caserne, ce qui vous reviendra un peu moins cher que le parc de stationnement classique (9 euros au lieu de 14 en haute saison).

Combien de temps prévoir au final ?

Initialement j’avais prévu la journée mais concrètement c’est trop. Nous sommes restés jusqu’au soir car nous avions réservé pour le dîner à la ferme mais nous aurions pu rentrer à l’hôtel bien plus tôt. A le refaire je prévoirai :

  • une arrivée tranquille pour 10h30 / 11h,
  • passage chez Anouck pour récupérer les paniers repas,
  • marche tranquille jusqu’au barrage pour le pique-nique en face du Mont,
  • traversée de la baie,
  • Parcours sur place : Cité médiévale – Grand degré – Abbaye – Chemin de ronde avec ses petits jardins,
  • Retour en navette,
  • Vous devriez avoir fini pour 16 heures environ.

Les enseignes

Trois enseignes incontournables :

  • les biscuiteries de la Mère Poulard et celles de Saint Michel. Vous y trouverez ces biscuits dans des packaging différents de ceux du supermarché ainsi que, il me semble, quelques biscuits différents. Celles de la Mère Poulard sont directement sur le Mont tandis que celle de Saint Michel sont dans un grand magasin d’usine à la sortie de la zone dite de la Caserne (une halte parfaite sur votre chemin du retour).
  • le point de vente de l’atelier Saint James. J’ai à peu prêt adoré tout ce qui s’y trouvait, ensuite tout était une question de budget. J’ai noté par la suite qu’en Bretagne la plupart des serveuses dans les crêperies portait une marinière estampillée Saint James. Et c’est quand même la classe.

Le Mont Saint Michel est selon moi une destination qu’il faut absolument avoir fait une fois dans sa vie. C’est un site réellement remarquable qui pourrait probablement être encore mieux développé.

J’ai essayé pour vous…des adresses où manger en Bretagne

où manger en bretagne

Et oui c’est que je reviens de Bretagne et forcément j’ai plusieurs idées de billets sur le sujet ^^ « Où manger en Bretagne » sera probablement le premier d’une petite série.

Alors non en 5 petits jours je suis loin d’avoir vu tout ce qu’il y avait à voir, notre voyage s’étant essentiellement concentré sur le département d’Ille et Vilaine et un tout petit bout du Morbihan. Mais on s’est promis d’y retourner XD

Qui dit où manger en Bretagne dit forcément crêperie. C’est une véritable institution où il faut penser soit à réserver, soit à se pointer pour l’ouverture. Voici les 5 adresses que nous avons faites (5 jours, 5 crêperie, la base).

Des crêperies traditionnelles où manger en Bretagne

La Crêperie des 2 Provinces

Je commence par celle-ci car c’est en grande partie pour elle que nous avons décidé de notre destination de vacances. Pour la petite histoire cette crêperie était initialement installée à Montpellier. Et un jour il leur est venue l’idée saugrenue de retourner en Bretagne nous laissant orphelins de crêperie. Oui parce que l’on y allait quand même régulièrement l’air de rien et que depuis trois ans qu’ils sont partis, impossible de leur trouver un remplaçant. D’ailleurs si vous faites attention sur la photo c’est leur carte de visite de Montpellier que j’ai glissé.

Mais nous les avons retrouvés ! Haha. Enfin ils ont gardé la même enseigne cela aide quand même beaucoup ^^ Et les crêpes sont toujours aussi délicieuses. Des galettes traditionnelles, avec des produits de grande qualité et beaucoup de gentillesse.

Et puis quand on voit le cadre magnifique de verdure du moulin de Cochelin où ils se sont installés, on comprend qu’ils aient quitté le centre piéton de Montpellier. Je vous aurai bien mis une photo mais elle est floue. Allez donc sur leur page sur TripAdvisor pour voir, la galerie d’images est bien fournie.

Donc, si vous passez par le Morbihan, car c’est là bas qu’elle se trouve, c’est l’Adresse incontournable pour manger une, deux, voir pourquoi pas trois crêpes pour les gros appétits.

  • Moulin de Cochelin, 56550 Locoal-Mendon / 02 97 12 82 40.

La crêperie Tivabro

Cette crêperie se trouve sur la commune de Fougères. Nous y avons passé une très belle journée, je reviendrai probablement dessus dans les jours qui viennent. Mais donc si vous passez par Fougères, il serait vraiment dommage de ne pas déjeuner au Tivabro.

Vous vous retrouverez dans une bâtisse d’époque où l’équipe s’active telle une fourmilière pour servir sans défaillir et le sourire aux lèvres la clientèle nombreuse.

Les crêpes sont aussi bonnes que celles des deux Provinces. Si si, même si mon homme toujours très loyal persiste à dire qu’il y a un truc en plus dans celles des deux Provinces.

où manger en Bretagne
  • 13 Place du Marchix, 35300 Fougères / 02 99 17 20 90

La crêperie La Ville d’Ys

Cette crêperie au cœur de Rennes a été découverte totalement par hasard. Nous avons eu beaucoup de chance car sommes arrivés à l’ouverture et il ne leur restait que très peu de tables non réservées.

Une bonne adresse à conserver pour toute personne passant par Rennes et recherchant une bonne crêperie.

  • 5 Rue Saint Georges, 35238 Rennes / 02 99 36 70 28

Des crêperies moins traditionnelles où manger en Bretagne

Le Comptoir Breizh Café de Saint Malo

Ici l’alliance de produits locaux choisis avec soins se marie avec des saveurs et une présentation d’inspiration nippone. Il vous faut absolument goûter aux Breizhrolls et à l’amuse crêpe en dessert. Des crêpes roulées à la façon de makis. Une salle magnifique. Une équipe au taqué.

Vous trouverez aussi des crêpes plus classiques si la nouveauté vous inquiète.

Nous y avons découvert des produits exceptionnels tels que le miel de sarrasin de Fleur de ciel ainsi que le Moelleux au pommes fleur de cidre de la Distillerie du Gorvello.

Ce fut vraiment délicieux. Si vous passez par Saint Malo pensez à réserver plusieurs jours à l’avance.

  • 6 Rue de l’Orme, 35400 Saint Malo / 02 99 56 96 08

La crêperie Chez Marie

Cette crêperie se situe en centre bourg de Carnac. Je la classifie dans les crêperie moins traditionnelles uniquement en raison de sa présentation.

Ici les ingrédients ne sont pas dans la galette mais déposés sur la galette. Par ailleurs ils sont disposés de façon bien séparée. D’une certaine façon nous avons trouvé que cette présentation ne permettait malheureusement pas d’avoir en bouche toutes les saveurs en même temps. On a quand même tendance du coup à manger la garniture puis de finir par la galette.

Les quantités sont généreuses et les produits frais. C’est une très bonne adresse même si la présentation surprend.

Attention, contrairement aux autres crêperies, vous ne pourrez pas réserver de table chez Marie. Ici, la règle de la maison et que le premier arrivé est le premier servi. Ne soyez donc pas surpris de voir une file commencer à se former devant la porte en prévision de l’ouverture. C’est le seul moyen d’avoir une table. Parfait si vous faites une escale imprévue par Carnac.

  • 3 Place de l’Église, 56340 Carnac / 02 97 52 07 93