J’ai essayé pour vous…Le Gâteau d’Halloween

J’ai essayé pour vous…Le Gâteau d’Halloween

Sur son site Vahiné propose la recette d’un Gâteau d’Halloween au chocolat monstrueusement appétissant. Avec un décor de pierres tombales et petits fantômes.

J’y ai apporté quelques variantes

Ingrédients

  • Par gâteau au chocolat : une boite Nestlé dessert moelleux au chocolat, 90 g de beurre et 4 œufs.
  • Pour le glaçage : 100 g de chocolat noir, 50 g de beurre, 16 cl de crème liquide ou 2 sachets vahiné chocolat de couverture
  • Pour la déco : vermicelles en chocolat, 3 œufs, 70 g de sucre, 70 g de sucre glace, des pépites de chocolat, des langues de chat, 2 carrés de chocolat ou un crayons pâtissier gout chocolat.

Le Gâteau au Chocolat

Dans la recette initiale, Vahiné propose de réaliser deux gâteaux au chocolat et de les superposer pour un effet plus impressionnant. Comme je n’ai pas un régiment à la maison, je n’ai fait qu’un seul gâteau. Pour plus de rapidité j’ai utilisé la préparation Nestlé dessert Moelleux au chocolat. Sans avoir à sortir le batteur, juste au fouet à main, vous obtenez un gâteau bien gonflé et  moelleux au bon gout de chocolat en 30 minutes temps de cuisson inclus.

Laissez refroidir 5 minutes avant de démouler sur un grille.

 

La décoration

La partie la plus intéressante ^^

                 Les fantômes

Comme je ne suis pas fan des décors en pâte à sucre j’ai opté pour réaliser les petits fantômes en meringue. Il vous faut donc commencer par en préparer une en faisant monter au robot 3 blancs d’œufs en neige et avant qu’ils ne deviennent fermes y incorporer progressivement un mélange 70g de sucre / 70g de sucre glace. Fouettez encore jusqu’à obtenir une texture ferme et brillante.

Pochez à la douille ensuite cette préparation sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Il vous en faut de préférence des petits (4-6) pour la déco du gâteau. Vous pouvez ensuite avec le reste faire des fantômes plus gros qui trouveront leur place sur la table du goûter aux cotés du gâteau.

Poser deux pépites de chocolat sur chaque fantôme pour simuler des yeux et enfournez à four préchauffé à 100°C pendant 1h30.

C’est en feuilletant le magazine qui accompagne le kit spécial Halloween de l’atelier imaginaire que j’ai opté pour cette préparation. Effet garantit.

                Les pierres tombales

Obtenez des langues de chat de hauteurs différentes en cassant une partie. Avec un crayon à pâtisser au chocolat, (ou un cure dent trempé dans un ou deux carrés de chocolats fondus au micro onde) écrivez dessus des dates pour un effet pierres tombales. J’en ai également trempé certaines dans le chocolat directement.

                Le glaçage chocolat

J’ai fait fondre au bain marie 100 g de chocolat noir avec 50 g de beurre. Puis hors du feu ai rajouté 15 cl de crème liquide. Attendez que votre préparation refroidisse un peu avant de le verser sur votre Gâteau. Assurez vous que les bords sont bien recouverts.

                La finition de la déco

Avant que le glaçage ne durcisse recouvrez le haut de votre gâteau de vermicelles en chocolat. Plantez vos pierres tombales dans la moitié du fond de votre gâteau et dans l’autre moitié disposez quelques fantômes. Laissez prendre le glaçage 2 heures au réfrigérateur.

 

Joyeux Halloween !

 

P.S. Si vous recherchez d’autres préparation sucrées pour Halloween vous pouvez également vous laisser tenter par les doigts de sorcière.

 

J’ai essayé pour vous…Un tiramisu au chocolat

Tiramisu

J’ai essayé pour vous…Un tiramisu au chocolat

Ingrédients

  • Des biscuits boudoirs (au moins 2 par verrine),
  • une tasse de café froid,
  • 3 œufs,
  • 50 g de sucre,
  • un pot de mascarpone,
  • 6 CS de cacao.

 

 

 

 

 

Etape 1 : La crème au chocolat

D’une certaine manière la préparation de la crème du tiramisu se rapproche de la recette de la mousse au chocolat. Dans le sens où vous allez séparer les blancs des jaunes. Puis monter les blancs en neige ferme.

Ensuite, il vous faut blanchir avec le sucre les jaunes d’œufs. Puis leur rajouter successivement le mascarpone puis le cacao. 

Enfin, délicatement, vous devez ajouter votre préparation au cacao à vos blancs d’œufs.

 

 

Etape 2 : Dresser les verrines

Commencez par imbiber les biscuits à la cuillère dans le café froid.

Dans chaque verrine, déposez un biscuit à la cuillère coupé en deux ou trois morceaux de sorte à en couvrir le fond. Versez une épaisseur de crème. Puis dressez une nouvelle couche de biscuit. Terminez par une deuxième épaisseur de crème.

Pour décorer vous pouvez mettre un carré de chocolat ou un demi biscuit à la cuillère à la surface.

Laissez au frais 6 heures avant de déguster.

 

 

Personnellement j’ai trouvé cette préparation meilleure que celle de la mousse au chocolat. A l’inverse P’tit bout a moins aimé le mélange de textures mousse / biscuits. Et vous? Quelle est votre préférée?

J’ai essayé pour vous…La mousse au chocolat aux brisures de crêpes dentelles

J’ai essayé pour vous… La mousse au chocolat au lait aux brisures de crêpes dentelles

Cette recette est parue récemment dans le n°3458 du Journal de mickey. Initialement il s’agit d’une recette tirée de l’ouvrage « Tout chocolat » de Juliette Lalbatry.

Ingrédients

  • 200 g de chocolat au lait pâtissier. J’ai trouvé que le Côte d’Or était plus facile à casser en morceaux pour les petites mains que le Nestlé que je prends habituellement.
  • 50 g de beurre doux,
  • 6 œufs,
  • 1 pincée de sel,
  • 50 g de sucre en poudre,
  • des crêpes dentelles.

 

 

 

 

Etape 1 : les œufs

Séparez les blancs des jaunes. Attention, ne conservez que 4 jaunes. A cette étape, vous pouvez déjà placer vos blancs d’œufs dans le bol de votre robot avec une pincée de sel. Réservez les jaunes dans une jatte.

Etape 2 : le chocolat

Cassez le chocolat en morceaux dans une petite casserole. Ajoutez le beurre coupé en morceaux. Placez votre casserole au centre d’une sauteuse ou poêle à bord assez haut remplie d’eau pour faire fondre le chocolat et le beurre au bain marie à feu doux. Mélangez. Quand il est bien fondu, laissez tiédir un peu et hors du feu ajoutez les jaunes d’œufs. Bien mélanger jusqu’à obtenir un aspect lisse et brillant.

Etape 3 : la mousse

Pendant que le chocolat et le beurre fondent, battez au robot les blancs en neige. Ajoutez petit à petit le sucre en poudre. Ils seront considérés comme assez fermes lorsque, si vous retournez le bol, rien ne bouge.

Incorporez alors très délicatement le chocolat à votre préparation. Versez-la dans des ramequins. Vous en obtiendrez entre 6 et 8 selon leur taille. Pensez à les filmer avant de les placer au réfrigérateur minimum 6 heures.

Etape 4 : finition

Juste avant de servir, émiettez une à deux crêpes dentelles sur la surface des ramequins de mousse au chocolat, pour ajouter une touche croustillante.

 

J’ai essayé pour vous…La préparation Alsa pour des cookies trois chocolats

J’ai essayé pour vous…La préparation Alsa pour des cookies trois chocolats

J’avoue avoir craqué juste parce que je trouvais cette présentation dans une bouteille en verre tellement plus sympa que dans un banal carton ^^

Mais personne à la maison ne m’a contredit ceci dit, et les 20 cookies ont été gobés en 2 jours. Avec des « quoi? il n’y en a déjà plus? » C’est toujours une réussite les cookies.

Est ce que c’est archi simple?

Oui. Vous mélangez dans un saladier le contenu de la bouteille avec un œuf et 100g de beurre ramolli, jusqu’à l’obtention d’une boule homogène.

Sur deux plaques recouvertes de papier sulfurisé, vous répartissez 20 petites boules de pâte. Pensez à les aplatir un peu plus que sur ma photo.

      

Le mode d’emploi indique que c’est cuit en 12 min dans un four préchauffé à 170°. Il me semble les avoir laissé bien 5 min de plus pour qu’ils soient dorés. Après cela dépend très certainement du four.

   

Est ce que cela vaut le coup du coup?

Cela vous fait gagner du temps de ne pas avoir à peser les ingrédients.

Et ils sont bons. Ce qui est la moindre des choses. Cependant je ne les ai pas trouvés extraordinaires non plus contrairement à P’tit bout. Mais pour un goûter improvisé cela peut toujours dépanner d’en avoir une bouteille dans le placard 😉

 

 

 

 

J’ai essayé pour vous…Une tarte au chocolat

tarte au chocolat

J’ai essayé pour vous…Une tarte au chocolat

Une recette qui à priori paraissait facile et rapide à réaliser, pour un dessert gourmand.

Ingrédients :

  • 210 g de beurre pour la pâte puis 100 g de beurre pour la ganache chocolat
  • 130 g de sucre glace
  • 120 g de farine
  • 45 g de poudre d’amande
  • 1 pointe de vanille en poudre
  • 1 pointe de sel
  • 2 oeufs
  • 30 cl de crème fleurette
  • 270 g de chocolat

 

La pâte

Il s’agit de préparer une pâte sucrée pour le fonds de tarte. Concrètement à la refaire je n’utiliserai pas les proportions que j’avais dans cette recette. Je me suis retrouvée avec une pâte très liquide et collante difficile à travailler. J’ai du la laisser un moment au frais pour que le beurre fige le tout et pouvoir en faire quelque chose. Il n’y a manifestement pas assez de farine.

En tout cas il s’agit ici de mélanger beurre, sucre, farine, poudre d’amande, vanille, sel et œufs jusqu’à obtenir un tout homogène. Je vous invite à vous référer plutôt aux recommandations de Mercotte. Je n’ai jamais raté un fonds de tarte en utilisant les proportions d’une de ses recettes.

J’utilise toujours un cercle à tarte plutôt qu’un moule, posé sur une plaque perforée, afin d’avoir des fonds de tarte bien cuits et sans risque de le casser au démoulage.

Voici le résultat avant/après cuisson. Vous noterez que les cotés sont tombés. J’obtiens un disque de biscuit plutôt qu’un vrai fond de tarte du coup.

       

La ganache

Elle est très rapide à réaliser puisqu’il s’agit de faire bouillir la crème puis de la verser sur le chocolat cassé en morceau. Ensuite tout en fouettant vous ajoutez le beurre.

Mon inquiétude tient au fait de ne pas avoir de bord à ma tarte pour contenir la ganache. J’ai donc conservé le moule pour qu’il fasse cet office. Après avoir laissé 15 minutes à température ambiante, j’ai mis le tout au frais en croisant les doigts pour qu’au moment d’enlever le cercle le chocolat ne coule pas. Et avoir donc idéalement deux belles épaisseurs homogènes, une de biscuit et une de chocolat.

 

Au moment de démouler il a fallu passer une lame de couteau pour décoller le chocolat des bords du cercle et le résultat est finalement parfait. Cela ne s’est pas écroulé. Il y a cependant des traces de chocolat sur le biscuit qui ont du couler de l’intérieur du cercle mais ce n’est pas bien grave.

  tarte au chocolat

A la découpe les parts sont finalement très belles. Prévoyez de petites part car il attaque fort quand même, bien que p’tit bout en ai mangé 1/8° sans ciller alors qu’il a plutôt la bonne habitude de savoir s’arrêter quand il n’a plus faim.