J’ai essayé pour vous…chut les enfants lisent la série manga Splatoon

Splatoon

La série de mangas Splatoon s’adresse aux fans des jeux éponymes parus sur les consoles wii et switch de Nintendo.

La série compte actuellement 5 tomes, le 6ème est prévu pour le mois de Juillet.

L’histoire

Pour ceux qui ne connaissent pas du tout l’univers des jeux vidéos Splatoon: il s’agit de batailles de territoire en 4 contre 4. L’équipe victorieuse de la partie est celle qui a recouvert de sa couleur de peinture la plus grande partie du territoire où se déroule le défi.

Le manga suit le parcours des 4 joueurs très bon amis (2 filles – 2 garçons) qui composent la Blue Team.

C’est d’ailleurs essentiellement sur cette valeur d’amitié et le travail d’équipe que tourne l’ensemble de la série. C’est grâce à cela que l’équipe remporte des victoires face à des équipes qui, sur le papier, sont théoriquement bien plus fortes qu’eux.

Il y a également beaucoup d’autodérision du personnage le plus mis en avant dans la série. Il fait partie de ces héros de manga gaffeurs/ chanceux/ gentil.

Le vocabulaire du jeu est repris dans le manga et est expliqué ce qui permet aux non fans de comprendre de quoi il s’agit.

Le style graphique

Concrètement ce ne sera pas pour les illustrations que vous opterez pour cette série. Bien qu’il y a un grand soin apporté aux looks des différents protagonistes, à l’image du jeu où il y a un réel travail de design et de personnalisation des avatars.

Avis

A mettre entre les mains d’un fan du jeu vidéo. Si votre petit de 7-8 ans vous le réclame, vous pouvez céder sans craindre pour ce qui est du contenu. Même si ce sont des batailles, elles se font à coup de peinture, il n’y a pas de blessé. Le vocabulaire n’est pas relevé mais n’est pas grossier non plus. Il sera dévoré en un rien de temps, ce qui l’air de rien est aussi une façon d’accrocher les enfants à la lecture, sous toutes ses formes.

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent Comment fabriquer son grand frère

Comment fabriquer son grand frère

Comment fabriquer son grand frère est un album cartonné très grand format 31 cm x 38 cm. Il est richement illustré. On pourrait penser comme cela que l’on va attaquer une drolissime histoire du soir. Celle de Zuza qui veux se construire un grand frère. Mais que neni.

L’histoire

Oui si, il s’agit quand même bien de l’histoire de Zuza qui veut se construire un grand frère. Elle est aidée en cela par ses jouets et un crocodile qui dispose d’une encyclopédie fort utile.

Cependant on réalise très rapidement que l’histoire n’est qu’un prétexte pour explorer l’anatomie humaine. Et ce n’est pas qu’une exploration de surface. Anaïs Vaugelade ne craint pas d’aller loin dans ses explications en faisant énormément de parallèles avec le bricolage pour aider à mieux comprendre comment tout cela peux bien fonctionner.

comment fabriquer son grand frère

Les niveaux de lecture vont être très différents en fonction de l’âge de l’enfant et son intérêt du moment pour le sujet. Mais concrètement pas avant 7-8 ans. Cela reste quand même compliqué.

Dans un premier temps l’enfant pourra se contenter de lire la partie relative à l’histoire en elle même qui décrit l’anatomie néanmoins dans ses grandes lignes. Et il lira probablement dans un second temps les encadrés plus techniques.

comment fabriquer son grand frère

Les illustrations

Les illustrations sont riches en couleurs et retranscrivent très bien ce grand frère bricolé. Avec les élastiques qui forment la masse musculaire etc.

Avis

J’aime beaucoup le parti pris de ne pas faire dans l’édulcoré mais de considérer que les enfants sont capables de comprendre les mécanismes les plus complexes du corps humain.

Un livre d’anatomie ludique et drôle. Probablement à ne pas lire d’une traite mais à rouvrir régulièrement.

Comment fabriquer son grand frère est édité par l’Ecole des Loisirs.

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent « l’anniversaire du chat assassin »

Chat assassin

La collection Mouche de l’école des loisirs propose des petits romans sympas pour les 6-8 ans. J’ai déjà eu l’occasion de vous en parler en vous présentant les séries l’école des souris (dont le tome 2 vient de paraître) et Vive la vie Gabi (4 tomes).

La série du chat assassin compte 8 tomes. Nous avons pris celui-ci au hasard parmi les 8 étant donné qu’ils ne sont pas numérotés, et donc sans ordre obligatoire de lecture apparent. Le texte est de Anne fine l’auteure du célèbre Madame Doubtfire. Pour l’école des loisirs, les illustrations sont de Véronique Deiss.

L’histoire

Tuffy mène sa vie de chat auprès de :

  • Ellie, sa jeune maîtresse qui lui est d’un loyauté sans faille,
  • Monsieur grognon-grincheux, le père de famille qui visiblement n’apprécie pas ce matou et réciproquement,
  • Madame-je-suis-beaucoup-plus-aimable, la maman.

Dans ce tome, Tuffy apprend que sa date d’anniversaire est le 31 octobre. Il décide d’organiser une fête avec ses amis. Cependant il apprend que la famille organise ce jour là une fête pour Halloween dont ils ne lui ont d’ailleurs pas parlé.

Vexé, tout en organisant sa fête d’anniversaire ailleurs, il va jouer des petits tours en douce aux trois humains. Tel que fixer une armoire tout en poussant des miaulements sinistres pour faire croire qu’il a vu un fantôme. Car c’est bien connu, les chats voient les fantômes. Ambiance Halloween à la maison garantie.

La fête d’anniversaire entre chats finalement organisée dans une étable voisine tourne court lorsque les chiens s’y invitent pour faire du grabuge. La course poursuite se termine dans la maison, faisant partir les invités terrorisés.

Le ton est insolent juste ce qu’il faut et les scènes sont pleines d’humour.

Les illustrations

Les illustrations de Véronique Deiss sont aussi drôles que le texte. On regrette juste qu’elles soient en noir et blanc. Elle a décliné les romans du chat assassin en une bande dessinée. Un moyen de faire découvrir cet univers aux lecteurs les plus récalcitrants.

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent Amis-amies

Amis-amies

Amis-amies est un roman pour les 8-11 ans de la collection les lutins aux éditions écoles des loisirs, écrit et illustré par Tomi Ungerer.

L’histoire de Amis-amies

Rafi Bamoko vient d’emménager dans un nouveau quartier. Il a du mal à s’y faire de nouveaux amis. Du coup il se plonge à fond dans sa passion: le bricolage. Il se fabrique ainsi ses propres amis, de carton, bois et métal.

Sa voisine Ki Sing se passionne pour la couture. Lorsqu’elle le voit faire, elle lui propose de coudre des vêtements pour ses amis. Ensemble, au moyen de nombreux matériaux de récupération, ils construisent et habillent de nombreuses créatures.

Par manque de place ils sont obligés de les mettre dans le jardin. Ces créations suscitent l’admiration du quartier et tout le monde se découvre une envie de créer. Ceci attire également l’attention des autorités qui décrètent que le risque d’incendie est trop important.

Les médias se saisissent de l’histoire ce qui attire l’attention d’un conservateur de musée qui décide de sauver ces oeuvres en en faisant une exposition d’art brut. L’exposition du duo d’artiste Rafiki devient un succès et les deux amis peuvent s’installer dans un véritable atelier.

L’histoire conclu que plus tard, Ki devient une créatrice de mode et Rafi un sculpteur. Ils sont toujours amis.

On aime

Les illustrations très colorées et détaillées qui aident à s’imaginer le genre de création du duo. On prend plaisir à y rechercher des détails rigolos voir saugrenus.

Les thèmes abordés sont intéressants : amitié, créativité mais également racisme. Les deux cultures de Rafi et Ki sont mises en parallèles. Ils sont tous les deux étrangers dans cette ville, c’est aussi ce qui les a rapprochés, même s’ils sont étrangers l’un à l’autre. La méchanceté de certains vis à vis de personnes de culture différente n’est pas raconté à demi-mot comme cela peut parfois être le cas. Lorsque Rafi et Ki vont à la décharge publique pour se procurer des matériaux afin de leur offrir une seconde vie, un passant se permet la réflexion suivante : « Regardez donc ces étrangers, maintenant, ils nous volent même nos déchets. »

On aurait aimé

Une histoire un peu plus fournie quitte à ce qu’elle fasse quelques pages de plus. Parfois les événements s’enchaînent trop rapidement ne laissant pas le temps au lecteur de se familiariser avec eux. Cet effet se fait ressentir surtout sur la fin. A partir du moment où le quartier découvre leurs œuvres, tout s’emballe trop vite.

Un happy ending moins conte de fée. Je ne dit pas pour autant qu’il fallait quelque chose de sombre, mais d’un peu plus ajusté à la réalité au regard d’une histoire qui se veut ancrée dans le monde et non dans la fiction.

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?

J’ai essayé pour vous…Chut les enfants lisent abeille et épeire

abeille et épeire

Avec l’arrivée du Printemps j’avais envie de vous faire découvrir l’univers graphique de Emilie Vast. Cette illustratrice plasticienne a créé tout un univers graphique autour de la nature.

Cette auteure a entre autres illustré magnifiquement plusieurs herbiers.

On commence à voir apparaître de-ci de-là les petites bêtes des jardins. Cet album est l’occasion de rappeler à nos petits qu’il faut en prendre soin.

L’Histoire

Abeille et Epeire met en scène dans une courte histoire la rencontre entre ces deux insectes qui découvrent leur travail respectif. Il s’agit de sensibiliser nous autres humains aux bienfaits que ces deux petites bêtes nous apportent. Tous les insectes ne sont pas forcément des nuisibles à exterminer sans pitié. Et avouons que souvent abeille et épeire sont mal identifiées.

Les illustrations

Les lignes épurées font penser aux anciennes vignettes d’images à collectionner. Elles accompagnent de façon simple et poétique le message de fond porté par ce bel album, accessible dès 4 ans.

Ceci est ma participation à Chut les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer ?